• Chercher l'âme perdue

    CHERCHER L’AME PERDUE

     

    Texte : Jean 1:40-46  (noter le mot « rencontrer » ou « trouver » dans la lecture)

     

    INTRODUCTION

    V41 André a rencontré son frère Simon et l’a conduit à Jésus

    V43 Jésus a rencontré Philippe – copain à André et Simon

    V45 Philippe a rencontré Nathanaël et l’a amené à Jésus

     

    Ce sont les premiers disciples, les premiers qui suivront Jésus et cela commence par une personne qui rencontre une autre personne.

    André a rencontré Simon, Jésus a rencontré Philippe, Philippe a rencontré Nathanaël.

    Tu peux ajouter ton nom a la liste. Il y a eu probablement une personne qui t’a rencontré et qui t’a amené à Jésus. Sinon, c’est Jésus lui-même qui t’a cherché comme ce fut le cas pour Philippe.

     

    C’est la stratégie de Dieu pour répandre son salut : UNE PERSONNE RENCONTRE UNE AUTRE PERSONNE

     

    Pourquoi Jésus, est-il venu sur la terre ?

    Il a guéri mais il n’est pas venu pour cette raison.

    Il a délivré les opprimés des démons mais il n’est pas venu pour cette raison.

    Il a enseigné le Royaume de Dieu à la foule mais il n’est pas venu non plus essentiellement pour cette raison.

     

    Jésus nous le dit lui-même dans Luc 19 :10

    « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu »

     

    Cette déclaration vient à la fin de la rencontre avec Zachée.

    Question : Zachée a-t-il cherché Jésus, ou Jésus a-t-il cherché Zachée ?

    Zachée (comme beaucoup d’Européens d'ailleurs) était curieux mais pas demandeur. Il voulait voir à distance sans se mouiller.

    C’est Jésus qui est allé le chercher dans son arbre. Zachée est l’exemple classique où le Fils de l’homme est venu « chercher et sauver ce qui était perdu »

     

    LE BOITEUX A LA PISCINE DE BETHESDA

    Dans Jean 5 un homme paralytique est guéri par Jésus miraculeusement. Mais il y aura une deuxième rencontre entre Jésus et cet homme. La première était pour la guérison mais la deuxième était pour le salut.

    Jean 5:10-14

    V14 Jésus le « trouva » dans le temple. Ce mot pourrait donner l’impression d’une rencontre par hasard.

    Ce n’est pas du tout le cas. Le mot « trouva » utilisé dans le texte n’est pas le mot utilisé pour une rencontre fortuite mais une rencontre suite à une enquête bien menée.

    Nous pouvons imaginer Jésus qui envoie ses disciples à la piscine de Bethésda se renseigner d’où venait l’homme que Jésus avait guéri.

     

    L’HOMME AVEUGLE

    Nous avons un deuxième exemple qui ressemble beaucoup à ce qui s’est passé avec le paralytique. L’homme aveugle est guéri par Jésus mais il y aura une deuxième rencontre qui le conduira au salut.

    Jean 9 :35-38

    V35 Jésus trouve l’homme

    Une nouvelle fois Jésus retrouve un homme ayant mené une enquête. C’est le même mot utilisé qu’en Jean 5.

     

    Illus.   Pasteur à Evry en région parisienne, de temps en temps j’étais invité à assister à l’inauguration de nouveaux locaux pour une université qui s’installait dans la ville. J’y allais dans le but de rencontrer des personnes bien placée dans la société. Un soir d’inauguration je me suis trouvé dans une grande salle où 1000 personnes étaient présentes. En parlant avec quelqu’un que je connaissais j’aperçois une femme blonde s’est approchée de moi et s’est arrêtée à ma gauche. Elle commence à se pencher vers moi. J’étais mal à l’aise et je me demandais ce qu’elle faisait. J’ai demandé à la personne avec laquelle je parlais si elle la connaissait. Non. Elle est partie. Ouf !  15 minutes plus tard je parlais avec quelqu'un de la Chambre de Commerce et la femme blonde est revenue et m’a fait le même coup. Je me suis demandé ce qu’elle faisait. Tout à coup j’ai compris. Elle m’avait certainement vu sur la place publique avec mon tableau d’animation racontant mes histoires et se demandait qui j’étais. Elle essayait de lire mon nom écrit en petit sur le badge. Je me suis dit, « zut, c’est une occasion de loupée.  Comment la retrouver dans la foule ? » Idée ! Je me mettrai à côté de la table du buffet. Tout le monde passe et repasse. Ils ne viennent pas tellement pour les speechs mais plutôt pour le buffet somptueux ! J'ai eu raison. Je l’ai vu s’approcher je me suis dis « comment commencer une conversation avec une blonde ? » Je me suis lancé avec la première chose qui m’est rentré dans la tête. « Est-ce qu’on se connait ? Oui, je vous au vu dans l’Agora devant un tableau. » Son nom était Claire et elle m’a dit qu’elle ne croyait pas en Dieu. Je lui ai répondu « mais Dieu croit en vous, Claire. Jamais vous n’avez pensé ce matin en vous levant que vous parlerez avec un pasteur. » Pendant 20 minutes je lui ai parlé de l’amour de Jésus pour elle et elle a été touchée. Mais ce n’est pas terminé. Quand on cherche il faut chercher. « Claire, j’aimerais vous inviter à un concert Gospel que j’organise mais je n’ai pas d’invitation sur moi. Où est-ce que je peux vous l’envoyer ? Ici, à mon travail à l’université. » J’ai noté son adresse sur mon calepin. Le lendemain à mon bureau je lui ai envoyé une invitation avec un petit mot. Malheureusement elle n’est pas venue et je ne l’ai plus revue mais j’ai quand même cherché cette dame blonde.

    On ne va pas réussir chaque fois mais on ne trouvera personne si on ne cherche pas.

    Chercher c'est ça, ni plus ni moins !

    Et c’est par ce moyen qu’une personne peut être sauvé.

     

    LES PARABOLES

    Jésus nous a donné plusieurs paraboles où il s’agit de chercher et de trouver des hommes.

     

    LA BREBIS PERDUE  - Luc 15

    Le berger qui ne peut accepter qu’il ait perdu cette brebis. Il va à sa recherche jusqu’à ce qu’il la trouve.

     

    LA PIECE PERDUE  - Luc 15

    La femme cherche avec détermination. La pièce a une grande valeur pour elle. Il faut qu’elle la retrouve. Elle cherche et elle trouve.

    C’est une image de Dieu qui cherche et trouve les hommes

     

    LES NOCES – Matthieu 22

    Les invitées ne veulent pas venir au festin. Le roi appelle ses serviteurs

    Matthieu 22:9,10 « Allez donc dans les carrefours et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. »

    Les méchants et les bons, on les prend tous !

     

    STEPHANIE

    Un mois de juin à Paris, j’ai rencontré devant mon tableau une jeune fille de 17 ans, Stéphanie. Nous avons bien parlé et dans la conversation elle m’a posé beaucoup de questions sur Dieu. Dans la semaine qui a suivi j’ai reçu une lettre de Stéphanie par laquelle elle me posait les mêmes questions. J’ai pris le temps pour bien répondre et j’ai envoyé mon courrier espérant qu’une communication régulière s’installerait. J’ai attendu son deuxième courrier mais il n’est pas arrivé. J’ai senti son cœur touché et je ne voulais pas l’abandonner. Pendant 5 mois je l’ai invité à de nombreuses reprises à des soirée jeunes, à des concerts, à des matinées visiteurs, chaque fois en lui envoyant un petit mot par la poste. Mais je n’ai reçu aucune réponse de sa part pendant tout ce temps. Juillet, août, septembre, octobre, novembre…rien !

    En novembre j’organisais un concert Gospel à l’église et j’ai pensé à Stéphanie. Pour une n-ième fois je lui ai envoyé un mot avec l’invitation. Manque de chance cette semaine-là, la poste a fait grève mais, à ma grande surprise, une lettre est quand même arrivée dans ma boîte à lettres… elle venait de Stéphanie. Dans son courrier elle me remerciait pour toute l’attention que je lui portais et elle m’a expliqué tous les problèmes qu’elle avait connus les derniers mois. Sa foi en Dieu était faible mais elle voulait se confiait à lui. Elle m’a dit combien elle aimait la musique Gospel et qu’elle allait essayer de venir au concert le lendemain. Cette lettre m’a fait tellement chaud au cœur !  

    Le lendemain, soir du concert, j’étais dans l’entrée de l’église. Je saluais tout le monde mais je ne les voyais même pas. Je cherchais un seul visage. Et je l’ai vu, venant de l’obscurité du parking. Elle était accompagnée de sa mère et sa sœur. « Bonsoir Stéphanie. Je suis très heureux de te revoir. Bonsoir, Madame. Entrez et prenez place. » Elles se sont assises contrer le mur sur ma droite. Le concert était superbe. A la fin, j’ai fait un appel pour ceux qui voulaient donner leur vie à Jésus. La première main qui s’est levée était celle de Stéphanie. S’étant avancée à l’appel, j’ai pu la prendre par les épaules et la conduire à Jésus.

    Les paroles de Jésus à la fin de l’histoire de Zachée me sont revenues avec force…

    « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui est perdu »

     

    André a cherché Simon

    Jésus a cherché Philippe

    Philippe a cherché Nathanael.

     

    Chercher n’est pas compliqué. C’est aller avec l’amour de Dieu dans son cœur, vers une personne et avec la grâce de Dieu, l’amener à Jésus.

     

     

    « Un Dieu d'amour? Pourquoi la souffrance?Gagner des âmes avec le Saint Esprit »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Ruth97129
    Mardi 4 Juin à 21:47

    Bonjour, 

    Je bénis Dieu pour votre vie et votre enseignement sur les âmes. J'ai le désir d'être l'instrument de Dieu, son ouvrier, pour ramener ses âmes perdues à Lui. J'étais dans mon bureau à mon travail en Guadeloupe (DOM) Aussitôt que j'ai fini de lire cette enseignement, une jeune fille a frappée à ma porte. Elle était en détresse et en suivant vos indications elle a acceptée Christ et ce soir elle viendra au culte. Je savais que Dieu répondait rapidement mais là je vous avoue que je suis émue... Je reconnais réellement que sans la connaissance nous passons à côté du plan de Dieu.  Que Dieu bénisse abondamment votre ministère et continue à vous utiliser pour sa Gloire, et qu'il m'accorde la grâce de prendre soin de cette âme. Ruth

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :