• L'Aktu du pasteur


    LE MOT DU PASTEUR - CHAQUE VENDREDI 
     

    le de la Réunion – Bon réveil à tous – Le Mot du Pasteur - L’ACCUEIL DANS UNE EGLISE FAIT TOUTE LA DIFFERENCE

    On me parle souvent et beaucoup de l’accueil qui existe au sein de nos assemblées Espace Foi Sans Frontières. Il est très possible de sous-estimer son importance dans une église. Ce terme « l’accueil », à priori, ne porte pas le même poids spirituel que des termes comme l’adoration, l’onction, la puissance, la Parole de Dieu etc. Parler de l’accueil pourrait donner l’impression d’une qualité humaine à la portée de tous, chrétiens et non chrétiens, style « Il sont des gens sympas ».

    Mais l’accueil au sein d’une église reflète toute sa qualité spirituelle. En un mot…l’amour. Est-ce que nous chrétiens, nous aimons les gens?

    IL Y A DEUX EXTREMES:
    l’un c’est une église « cercle fermée ». Un visiteur peut assister mais pour pénétrer au coeur de l’assemblée il faut des années et beaucoup de persévérance. Il doit partir à l’assaut d’une forteresse!
    Et il y a une église « auberge espagnole ». Un visiteur arrive et se croit tout permis. Il manque de respect pour la culture de l’église, son fonctionnement et son expression. Je pense à une dame venue d’une autre église à Paris qui, au moment de la louange, a voulu nous entrainer dans une farandole! J’ai dû gentiment lui dire à la fin du culte
    « Madame, vous n’êtes pas chez vous ici, vous êtes chez nous ». Dans sa façon chrétienne simpliste de voir les choses, elle a été surprise.

    Paul nous parle de l’accueil dans une église dans Romains 15:7 « Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu ».

    Si la référence de l’accueil dans une église est « comme Christ vous a accueilli » alors concrètement comment accueillir les personnes qui participent à nos réunions?

    Voici quelques principes pour nous guider.

    1. Nous accueillons personnellement et avec joie, tout le monde…même ceux avec qui, au premier contact, c’est un peu difficile.
    2. Nous croyons à la bonne foi de chaque personne.
    3. Nous voulons connaître chaque personne nouvelle et comprendre son parcours personnel sans jugements.
    4. Nous sommes patients avec chaque personne, la laissant le temps de s’intégrer à son rythme au sein de l’église.
    5. Nous nous attendons à voir chez la personne une capacité d’adaptation à la communauté pour le « vivre ensemble » harmonieux. C’est à la personne de montrer qu’elle peut s’adapter et non à la communauté de la subir.
    6. Nous cherchons chez la personne le respect pour les dirigeants, la joie de partager des moments de convivialité, un parler positif et encourageant. Il est difficile d’accueillir des personnes critiques car l’amour au sein d’une église doit être protégé, préservé.
    7. Nous comprenons que certains n’arriveront pas à s’adapter à une communauté et ne trouveront pas leur place dans la durée au sein de celle-ci. Notre amour pour la personne et notre bienveillance envers elles restent entier mais ne pourront s’exprimer qu’occasionnellement.

    Il est bon de se rappeler qu’une communauté n’est pas un public venue pour un match de foot. C’est un privilège que Dieu nous accorde de faire partie d’une bonne et belle église.

    Cette qualité d’accueil, cet amour, nous voulons le voir s’exprimer dans nos cultes Espace Foi Sans Frontières ce weekend, à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte. « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. ». (Jean 13:35). Bons cultes, puissants et bénis, à tous!L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises et texte

    Ile de la Réunion – Le Mot du Pasteur - COMMENT UN PASTEUR, SOUCIEUX DES CHRETIENS, VIT LA CULTURE « VACANCES » EN FRANCE

    C’est vrai, en arrivant en France d’Australie en 1986 j’ai vécu un choc culturel par rapport à la mentalité « vacances » chez les français.

    A partir du mois d’avril une drôle d’ambiance s'introduit dans les églises.

    L’hiver terminé (en métropole), les premières remontées des températures se font sentir,  le défilé commence par le weekend de Pâques et son lundi. Alors s’enchainent les jours fériés lesquels, dans une France laïque, semble une contradiction…Ascension, Pentecôte, et plus tard l’Assomption. En mai on se frotte les mains... le 1er mai, le 8 mai, pourvu qu’ils ne tombent pas des jours de weekend! Et bien sûr, il y a les ponts. Nous sommes vraiment un pays d’ingénieurs en France! Arrivé en juin, ça sent la fin de l’année scolaire. Vive les vacances!. Il faut préparer le camping-car, révision de la voiture et soigneusement faire toutes ses réservations. Le compte à rebours des grandes vacances a commencé. On a hâte. On ne pense qu’à ça! Juillet…le coup de départ est donné et c’est parti. En quelques jours Paris se vide de ses résidents pour être remplacés par les anglais, allemands, hollandais, japonais et plus dernièrement, les chinois. Cela va durer 2 mois mais à la Rentrée les esprits sont encore très préoccupés. Il faut faire vite. L’école recommence.

    Et dans les églises, à part dans les villes côtières, la baisse de participation peut aller jusqu’à 50%! En ce qui concerne le travail pastoral le mois le plus difficile de l’année est le mois de septembre. Depuis avril les chrétiens ont l’esprit ailleurs…et cela va durer 6 mois! « Ne compte pas trop sur moi, je prépare mes vacances! » Et à la Rentrée, essayer de relever des chrétiens qui ont à peine prié, médité sur la Parole de Dieu et assisté à un culte depuis 6 semaines (si on se débrouille bien avec les RTT, les congés qui restent etc) c’est parfois comme faire sortir Lazare de sa tombe. Un jour, frustré par cet « état second » chrétien, j’ai dit à un paroissien qui rentrait de 7 semaines de vacances « Ton pasteur pourrait mourir et tu ne l’apprendrais que 6 semaines après ses obsèques ! »  

    A la Réunion, où selon un jeune garçon venu de la métropole, « nous vivons en vacances », on part « hors département », selon l’expression préférée….minimum 5 semaines allant jusqu’à 3 mois! Et pour l’église locale, tout doit fonctionner parfaitement pendant cette période comme si c’était la fonction publique, pour accueillir les revenants à leur retour.

     

    Un pasteur, non fonctionnaire, souhaite sincèrement à tous les chrétiens « bonnes vacances », « profitez bien de vos familles », « rechargez les batteries » MAIS N’OUBLIEZ PAS DIEU!

     

    Voici une checklist pour ne pas être un chrétien oublieux de Dieu en période de vacances.

    1. Prendre un temps chaque jour dans la prière…mais oui, c’est possible!

    2. Lire un passage de la Bible et méditer dessus pendant 15 minutes chaque jour…c’est le temps de boire un café.

    3. Trouver un lieu de culte évangélique là où on se trouve. Ce ne sera pas comme « à la maison » mais c’est consacrer le dimanche matin à Dieu.

    4. Suivre la vie de son église sur Facebook et sur les sites. Après tout, l’église ce n’est pas EUX, c’est NOUS!

    5. Ne pas se relâcher pour tomber dans le péché. Le laisser aller est si facile.

    6. Témoigner de sa foi en Jésus. On aura de nouvelles occasions.

    7. Penser aux autres. On peut devenir si égoïstes en vacances.

    8. Revenir motivé et déterminé de s’impliquer pleinement dans la vie de l’église

    Si chaque chrétien prépare sa vie spirituelle pour les vacances comme il prépare son séjour, alors la Rentrée sera un sujet de joie pour son pasteur. Pour lui, le mois de septembre (ou février à la Réunion) sera le plus beau mois de l’année!

    Après la visite du pasteur Antoine Nocek et de son épouse,  ces derniers jours, nos églises EMA Océan Indien sont très motivées pour étendre le Royaume de Dieu dans notre région. Que cela continue dans nos cultes ce weekend à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte. L’année 2016 fut belle. Et 2017 sera mémorable par ce que Dieu fera parmi nous!

    L'Aktu du pasteur

     LE MOT DU PASTEUR  

    COLONNES, MEUBLES OU OBJETS D'ART

    Quand l’apôtre Paul est allé à la rencontre des apôtres à Jérusalem pour la deuxième fois il s’est entretenu avec Jacques, Cephas et Jean. Ils étaient considérés comme les « colonnes » de l’église (Gal 2:9)

    C’est une belle image pour l’église…une maison qui a un fondement (Jésus-Christ) sur lequel sont posées des « colonnes » qui porteront la couverture spirituelle pour ceux qui habitent dans la maison.

    Une église a donc besoin de « colonnes ». Mais qui sont les colonnes d’une église? …les plus âgés? Les chrétiens de longue date? Ceux qui sont les plus visibles? Les ministères qui prêchent et conduisent les réunions? Un conseil d’administration? Finalement qui porte la couverture spirituelle d’une église?

    Une colonne ou un pilier est quelqu’un qui, avec d’autres, portent  une partie du poids. Il n’a pas peur de l’engagement dans une communauté. Il veut qu’on puisse compter sur lui. Pour lui, la vie de l’église n’est pas juste une de ses nombreuses activités. Il aime Dieu et il aime l’œuvre de Dieu. La colonne veut voir son église progresser et comprend qu’elle aura besoin de lui pour aller de l’avant.

    Dans une maison il y a aussi des meubles. La différence c’est que les meubles, s’ils occupent une place dans la maison, ne font pas partie de la construction  même de la maison. Un meuble a son rôle à jouer mais peut également être remplacé par un autre meuble. Ce n’est pas le cas pour une colonne qui est difficilement remplaçable. Et il y a aussi des objets d’art qui ont leur place et font partie de la décoration de la maison mais ne contribuent pas vraiment au fonctionnement de celle-ci.

    Ce qui assure la solidité et la longévité de la maison sont les colonnes. Alors si Paul a pu identifier les colonnes de l’église de Jérusalem comment peut-on reconnaître les colonnes des églises Espace Foi Sans Frontières?

    Voici quelques critères:

    Ils sont fiers de leur église.

    Ils pensent toujours à comment enrichir la vie de l’église.

    Leurs absences aux réunions sont rares.

    Ils arrivent avant l’heure.

    Ils sont engagés au niveau de la dîme.

    Ils s’investissent dans les services.

    Ils assument les tâches spontanément.

    Ils prient pour l’église.

    Ils sont de bons représentants des valeurs de l’église.

    S’il y a un problème, ils font partie de la solution.

     

    Une équipe de leaders dans une église doit réunir les colonnes. Dans la maison il y aura toujours place pour les meubles et les objets d’art mais dans la construction de Son église, Jésus bâtit avec des colonnes. Que ce soit l’aspiration de tous les responsables dans nos églises EMA Océan Indien d’être ces colonnes pour l’oeuvre  de Dieu.

    Bon et grand weekend accomplissant le plan de Dieu à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte.

    Un rappel pour la journée « Grandir Ensemble dans le Ministère » le samedi 3 décembre 9h-15h30 à Mazagran. Merci de vous inscrire auprès de votre pasteur ou de Chantal.

    Bon et grand weekend accomplissant le plan de Dieu à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte.

     Le Mot du Pasteur

    LE MOT DU PADTEUR

    «  MAIS QUE FAIS-TU PENDANT UNE HEURE DE PRIERE? »

    Cette question m’a été posé cette semaine. La personne voulait une vie de prière mais avait du mal à imaginer prier pendant toute une heure. Evidemment, il ne s’agit pas d’aligner des simples prières d’une minute pendant 60 minutes! : « Merci pour ton amour » « Seigneur bénis cette journée » , « Je te remets cette personne, cette situation ».

    Pour prier pendant une heure tous les jours je suis, à la lettre, les conseils de Jésus « Entre dans ta chambre et ferme la porte » (Mt6:6). Je décide quand l’heure commencera et quand elle se terminera. Je « ferme la porte » également aux appels, emails et textos. Je veux tout faire pour limiter les distractions. Quand mes pensées commencent à se balader je les ramène vite sur le droit chemin. Mon temps de prière n’est pas un temps pour réfléchir sur des préoccupations ni de ruminer sur des soucis en rajoutant  un « Amen » au bout.

    Jésus a dit que le Père nous voit dans ce lieu secret. Et c’est là la clé. Je suis maintenant avec Dieu et je veux me focaliser sur Lui. Pendant 45 minutes je me laisse emporter dans une direction par un vent de l’Esprit. Les 15 dernières minutes sont consacrées à des requêtes précises.

    Je commence d’une façon générale à remercier Dieu, le louer et à prier en langues. Souvent les choses que je vis m’orientent vers un des attributs de Dieu. 

    Ils sont nombreux et j’aimerais vous en donner quelques-uns

    La beauté de sa présence

    La grandeur de sa création

    La perfection de sa sagesse et de ses voies

    Son amour si personnel

    Sa miséricorde et son pardon, renouvelés chaque matin

    La gloire de son trône

    Sa puissance pour sauver

    Ses oeuvres grandes et merveilleuses

    Sa fidélité à ses promesses

    La splendeur du ciel qui nous attend

    Le privilège d’être appelé son fils ou sa fille

    Le combat qu’il mène pour nous

    Les victoires qu’il a remporté

    Son plan parfait, ses temps et saisons

    Sa provision abondante

    Sa souveraineté et autorité

    Je commence à « entrer » dans un de ces attributs avec reconnaissance, émerveillement, et louange en déclarant des versets de la Bible qui me viennent à l’esprit ou le refrain d’un chant qui met en lumière l’attribut. Je demande que Dieu me révèle encore davantage de sa personne, ses voies et ses oeuvres. Je reste très conscient que le Père me voit. Je suis conscient que le Saint Esprit m’inspire.

    Par exemple ce matin je me suis réveillé pour apprendre que Dieu avait fait un miracle pour nous par rapport à un besoin en Australie. Ce qui a ponctué tout mon moment de prière était la pensée que Dieu était FORT en notre faveur et s’il s’est manifesté avec une telle force rien ne lui était impossible dans notre marche en avant. Je peux vous dire que je n’ai pas vu passer les 45 minutes!

    Et en ce qui concerne les 15 minutes, mes requêtes ne font pas le tour du monde. Je ne prie régulièrement que pour une poignée de personnes que j’ai particulièrement à coeur. En ce moment: 2 amis qui luttent avec des cancers, la famille d’une de mes soeurs, deux hommes qui ne connaissent pas Jésus, 3 personnes qui ont récemment donné leur vie au Seigneur, la progression de l’église et surtout, surtout des FRUITS pour le travail de Chantal avec ses photos sur FACEBOOK. Ca  c’est un gros morceau !

    Une fois terminé je suis prêt à entamer ma journée. Ayant était au contact de Dieu je suis prêt à aller au contact de l’être humain. Pour celui qui part au travail de bon heure, il devra chercher son heure à un autre moment de la journée.

    J’espère que ces quelques pensées vous donnent envie de relever le défi de rechercher la face de Dieu. Si oui, cela se verra dans chaque vie et cela se sentira lorsque nous nous réunirons ce weekend pour nos cultes EMA (Ensemble pour la Mission Apostolique) à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte. N’a-t-il pas dit « Vous me chercherez et vous me trouverez ». Qu’il se laisse trouver par nous durant nos cultes samedi et dimanche.

    Que le Seigneur vous bénisse tous, vous et vos foyers,

     Le Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion-  Le mot du Pasteur - Aujourd’hui je change mon approche pour ce « mot du vendredi ». Samedi dernier plusieurs d’entre nous avons assisté à un séminaire pour pasteurs et leaders avec le pasteur Claude Houde, de Montréal au Canada. L’enseignement était très riche. Afin que tous puissent en profiter voici quelques notes ….

    Les deux principes qu’il a traité: le renouvellement spirituel du leader et la recherche de l’excellence dans le service. Des thèmes pertinentes pour nos équipes de responsables à Espace Foi Sans Frontières parce que la qualité du leadership d’une église détermine la qualité spirituelle de l’église.

     

    L’année 2016 se termine bien, très bien même,  pour nos églises à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne et Mayotte. Nous allons de gloire en gloire! Alors, attendons-nous encore à de grandes choses de la part de Dieu ce weekend lors de nos cultes.

    Je vous souhaite bonne lecture.

     Et bonne journée de repos pour ceux qui ne travaille pas ce 11 novembre.

    Claude Houde  5/11/16  LES PRINCIPES DE LEADERSHIP

    Actes 19:20 « Car c'est ainsi » il s’agit de choses établies, de principes

    Nombres 11.17 Je prendrai l'Esprit qui est sur toi, (Moise) et je le mettrai sur eux (les anciens choisis du peuple)

    Nous sommes tous contagieux spirituellement

    2Tim 2:1,2 la communication d'une génération à une autre..."ce que tu as entendu de moi "

    DEUX PRINCIPES DE LEADERSHIP DE DESTINEE

    1. La renouvellement spirituelle du leader

    Pas de conquête sans communion

    Pas de retour personnel sans restauration profonde

    Le leader se fait en 360 degrés:  vers le haut (ses supérieurs), latéral (ses collègues, ses égaux), vers le bas (ceux dont il a la charge) et vers l'intérieur (soi-même).

    1Samuel 29,30 DAVID

    Un leader entouré d'ennemis

    Un leader au passé glorieux et aux nombreux exploits

    Un leader au comportement et aux motifs irréprochables

    Un leader qui a trouvé grâce auprès des hommes

    Un leader qui n'apporte que du bien à son entourage

    Samuel... un ami dont le regard nous rend meilleur

    Jonathan...un ami qui nous relève

    Nathan...un ami qui nous reprend

    Parfois il faut jouer portant une blessure :  David, le conquérant de géants, pleure avec ses hommes.

    Le mot Hébreu « Chazak »: s'accrocher, saisir, guérir, aider, fortifier, rendre fort, rendre persévérant, se relever, être vaillant, être courageux, trouver la force, le courage.

    Cela vient de notre Intimité avec Dieu, par les temps de prière

    Nourrir son âme et affamer la chair, afin d'être une voix et non un écho

    Comme Jean Baptiste...une voix dans le désert...un prédicateur et non un traducteur

    Mt 16:13-19

    "Qui suis-je au dire des hommes"...Jean Baptiste...pureté; Eli...puissance, Jérémie....prophétique; (Jésus n’est pas uniquement un de ces personnages) Tu es le Christ le Fils du Dieu vivant

    Ne pas être une nouvelle version de l’autre.  Ne pas reproduire plutôt que de produire

    Pas de conquête sans « Chazak », sans renouvellement dans la présence de Dieu.

    1. La recherche de l’excellence dans le service du leader

    L'analyse SWOT en anglais : Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats...

    Pour notre église, quelles sont nos forces, faiblesses, opportunités, menaces ?

    Signe de folie...faire la même chose de la même façon et espérer un résultat différent

    Pas d'exploits sans excellence...recherche d'excellence

    Col 3:23 « Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes ».

    1Cor 10:31-33. « tout pour la gloire de Dieu »… « …cherchant non mon avantage mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés ».

    Malachie 1:6-10

    « Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n'est-ce pas mal? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal ? Offrez-la donc à votre gouverneur ! »

     On donne à Dieu le meilleur

    Quelques pas vers l'excellence

    1. Incarnation...Christ qui vit en nous qui a donné le meilleur de lui-même.
    2. Inspiration... Es 50:1-6 « Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, pour que j’écoute comme écoute un disciple.»
    3. Information... Principe de délégation, (développer, former) : je fais et tu regardes, je fais tu m'aides, tu fais je t'aide, tu fais je regarde
    4. Imitation avec intégration... le message est éternel, les méthodes doivent évoluer. C’est la capacité d’apprendre des autres.
    5. Implémentation sans intimidation ...les fruits de sa vie avant les dons de sa personne ; le témoignage avant le talent ; et la bonne attitude avant le bon travail
    6. Ingéniosité et innovation ...créer des façons nouvelles. Laissons les créatifs être créatifs
    7. Intensité avec une certaine insensibilité... ne pas écouter la critique contre toi, ne pas se laisser toucher par la méchanceté des autres.
    8. Intentionnalité ...détermination que chacun entre dans leur destinée devant Dieu

    Eph 4:11,12 les ministères sont la pour le perfectionnement des croyants pour le service dans le corps de Christ.

    « Perfectionnement » ...katarismos : signifie replacer un membre, panser une plaie, réparer les mailles d'un filet

    Ramener une personne a une vraie santé personnelle et spirituelle

     Le Mot du Pasteur

    UN PASTEUR QUI GÉMIT, C’EST PAS BEAU !
    Mais ça existe. Et l’épître aux Hébreux dit même que c’est biblique!

    « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence (respect), car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu'il en soit ainsi, afin qu'ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui vous ne serait d'aucun avantage. » Hébreux 13:17

    Mais pourquoi un pasteur gémirait-il?
    Parce qu’il a une nature dépressive? Pas forcément. L’auteur de l’épître, qui a dû certainement lui-même avoir une expérience de pasteur, dit que c’est certains chrétiens qui sont la source du gémissement du pasteur, quand d’autres chrétiens sont source de joie pour lui. Le conducteur est celui qui veille sur une âme qui lui a été confiée par le souverain berger. Et il devra rendre des comptes à Jésus par rapport à sa surveillance.

    Je crois avoir à peu près tout entendu provenant d’une personne se nommant chrétienne…tel que « Je ne viens pas au culte parce que je dois promener mon chien le dimanche matin. Je n’ai pas d’autres occasions de le faire en semaine »; ou celui qui vivait dans l’adultère qui m’a dit « c’est pour m’épanouir dans ma vie d’homme. » Il y avait une dame qui a quitté notre église à Paris fâchée parce que quand j’ai dessiné une carte de France sur mon tableau lors d’une réunion, je n’ai pas inclus la Corse. Pourtant la dame n’était pas de Corse! Où encore une autre dame qui, à la fin de chaque culte, me disait ce qu’elle n’avait pas aimé. C’était Mme Reproche. Chaque dimanche je rentrai du culte le coeur lourd.

    Alors, soyons positifs! J’aimerais vous donner les marques d’un chrétien qui est source de joie pour son pasteur.

    Le chrétien qui accepte d’être interpelé par rapport à sa vie personnelle.
    Le chrétien qui est reconnaissant pour tous nos efforts.
    Le chrétien qui s’engage et s’implique dans la vie de l’église à nos côtés.
    Le chrétien qui est respectueux dans sa façon de nous parler.
    Le chrétien sur lequel on peut compter parce qu’il est constant, régulier.
    Le chrétien qui prie et qui lit la Parole de Dieu régulièrement. Il progresse spirituellement.
    Le chrétien généreux avec son temps et son argent. Il porte l’église.
    Le chrétien qui partage sa foi et invite des personnes nouvelles à l’église.

    Si, comme dit Hébreux, le choix est entre veiller sur les âmes « avec joie » ou « en gémissant », je choisis « LA JOIE »!

    Je peux vous dire tout mon plaisir d’être le pasteur de EFSF et la joie que j’éprouve de servir Dieu ensemble, entre amis. Que le Seigneur nous donne, nous conducteurs spirituels de la fédération EMA - Océan Indien, des chrétiens qui nous rendent le coeur joyeux dans nos églises. Que ce soit le cas pour nos cultes ce weekend à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne, Le Tampon et Mayotte.


     

    LE DETOURNEMENT DE L’ARGENT DE DIEU

    Imaginez ce scénario fictif mais qui s’est déjà produit. Un pasteur reçoit un don destiné à l’église. Il se dit, « Je sers Dieu et j’ai besoin des vacances alors je vais utiliser cette argent pour me payer de belles vacances". Il se justifie dans ces raisonnements mais le fait est, il a détourné l’argent de Dieu.

    C’est ce que faisaient les juifs à la fin de l’ancien testament. Dans le dernier livre, Dieu envoie le prophète Malachi pour appeler le peuple à revenir à Lui. Tout étonné, le peuple répond « En quoi devons-nous revenir? » et Dieu répond « Vous me trompez ». C’est la version Louis Segond, mais le sens du mot est plus fort encore... « Vous me volez! ». (Malachi 3:8)

    C’est stupéfiant. Le peuple de Dieu qui vole Dieu! Sous le choc, le peuple répond « comment ?» Et la réponse tombe « Dans les dîmes et les offrandes ». Aux yeux de Dieu son peuple détournait l’argent de Dieu pour ses propres fins.

    Mais aujourd’hui, le peuple chrétien est-il concerné? Je le crois. J’en suis convaincu. 

    Jésus a exhorté les gens de pratiquer la dîme avec la justice, la miséricorde et la fidélité. (Mt 23:23) Et la relation Abraham - Melchizédek est une image du croyant dans sa relation avec Jésus. Abraham remporte une victoire. Le roi bénit Abraham qui, lui, apporte la dîme du butin à Mélchizédek. (Hébreux 7:1-4). Abraham, père des croyants en Christ, comprend qu’une partie du butin ne lui appartient pas. Le garder serait le détournement de l’argent de Dieu.

    La dîme signifie un dixième. Le américains ont une pièce de monnaie qu’ils appellent « dime », c’est la pièce de 10 centimes. Cela ne vaut pas grand-chose en soi et représente un dixième d’un dollar.

    J’ai parfois l’impression que quand le chrétien entend le mot « dîme", il est d’accord, et il donne 10 centimes! D’autres, plus fidèle à Dieu, vont donner 10€ parce que par 

    « dîme», ils comprennent 10. Mais la dîme concerne l’ensemble de nos revenues. Non pas 10€ mais 10%.

    Le principe pour l’agriculteur était les prémices de sa récolte. Les prémices, les premiers fruits, appartenaient à Dieu.

    En tout cas, nous découvrons Dieu, selon le prophète Malachi, pas du tout content qu’on lui vole. C’est une question sensible pour Lui. 

    Alors, enseignons, encourageons les chrétiens de ne pas détourner l’argent de Dieu pour leurs propres besoins mais de le mettre à part et de l’amener fidèlement semaine après semaine à la maison de Dieu.  

    C’est alors que les écluses du ciel s’ouvrent sur nos vies et sur nos vies d’églises. C’est promis et moi j’y crois!

    Chers amis, je vous veux bénis financièrement. Bons et puissants cultes ce weekend à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne, au Tampon et à Mayotte. 

    Le Mot du Pasteur

     

    Ile de la Réunion – Le mot du Pasteur - DIEU LUI, NE CHANGE PAS, MAIS L’ÊTRE HUMAIN OUI.

    La société des hommes change constamment et un des grands défis pour réussir dans notre mission de gagner des âmes à Christ et avec lui, construire l’église, c’est de nous adapter efficacement à la génération qui est la nôtre. Les vérités ne changent pas mais les moyens de les communiquer doivent marcher au rythme du temps.

    Dans mes efforts pour toucher la population, j’ai fait à peu près tout ce que l’on puisse faire: témoignage dans la rue, du porte à porte, prédication dans la rue, animation dans des lycées et facultés, dans des maisons de retraites, clubs d’enfants, publicité dans les journaux, des appels téléphoniques et bien d’autres encore …

    En fait, notre oeuvre à la Réunion a été lancée par trois « presque » sexagénaires, parfois aidés par d’autres, qui ont distribué 18 000 invitations dans les boites à lettres de St-Pierre à St Paul. Nous avons perdu quelques kilos chassant les boites aux lettres sur les flans du volcan!

    Mais aujourd’hui, la rue, la voie publique ont changé. Si la population continue à emprunter les trottoirs, elle se promène surtout de plus en plus, et ce au quotidien, sur l’internet.

    Si nous voulons évangéliser efficacement l’île de la Réunion aujourd’hui nous n’avons pas le choix. Nos sites et leur référencement et en particulier Facebook, nous donnent accès à une population qu’on ne pouvait rêver il y a quelques années. Nous sommes privilégié d’avoir dans notre équipe Chantal, qui au moment de sa conversion ne connaissait rien aux ordinateurs et qui est maintenant un webmaster autodidacte. De plus, avec les superbes photos qu’elle prend de notre belle île, elle s’est créé un public qui la suit (appelé « fans ») de plus de 6 000 personnes dont un bon nombre est réunionnais. Nous cherchons la meilleure façon de les aborder avec l’Evangile!

    J’aimerais vous lancer ce défi. Si nous voulons vraiment toucher beaucoup de monde pour Jésus aujourd’hui, trois choses s'imposent:

    1. Augmenter nos compétences personnelles pour mieux travailler sur internet. (Chantal est à la limite de ce qu’elle peut faire. Merci de ne pas lui demander plus.)
    2. Prier pour que Dieu nous donne des stratégies créatives pour utiliser l’internet pour toucher plus de monde. N’hésitons pas de partager entre nous ces stratégies.
    3. Intercéder avec ferveur pour que le Saint Esprit touche les coeurs et nous donne du répondant, c’est à dire, la présence de ces personnes à nos réunions. Prions dans ce sens particulièrement pour Facebook.

    Je m’inspire de nouveau de cette magnifique parole de Paul aux Corinthiens, « Je me fais tout à tous afin de toute manière en sauver quelques-uns. »

    Et pourquoi pas « en sauver quelques-uns » ce weekend lors de nos cultes EMA à l’Ermitage, St Denis-Mazagran, Ste Anne, Le Tampon et Mayotte.

    "Désormais, vous serez des pêcheurs d’hommes"

    CONTACT 06 92 79 70 26
    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/

    L'Aktu du pasteur

    NOUS SAVONS CE QU’IL FAUT FAIRE POUR ÊTRE BIEN !

    En été nous cherchons l’ombre, à la plage sous les filaos ou à un arrêt de bus au bord de la route. Mais en hiver c’est le contraire. On se réchauffe sous les rayons de soleil tout comme le lézard qui n’aime pas le froid.
    Pour être bien, il faut bien se POSITIONNER . Se plaindre qu’il fasse chaud en restant au soleil quand l’ombre nous appelle, est un non -sens.

    Ce qui est vraie physiquement l’est également spirituellement.

    Romains 5:2 a toujours été pour moi une belle vérité mais aussi un défi dans le ministère et pour la construction d’une église.

    Louis Segond traduit ce verset « à qui nous devons d’avoir eu par la foi, accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes… ». La phrase « nous demeurons fermes » pourrait être traduite « nous nous tenons debout ». Elle parle de se positionner dans la grâce. Il y a un état de grâce dans lequel nous pouvons nous tenir. Je me tiens debout dans cette grâce. Concrètement, il s’agit des promesses de Dieu. Face à mes circonstances, je me tiens debout dans les promesses de Dieu. Si je suis malade je me positionne dans la promesse de guérison. Si je suis sous pression financière, je me tiens debout dans les promesses de provision. C’est également le cas pour sa présence, ses miracles, son pardon, son amour, sa bénédiction.

    Dans mon cas personnel, comme je veux voir des personnes se convertir à Christ et l’église grandir, je me tiens debout dans les promesses que Jésus attire tous les hommes à lui et qu’il est le Dieu qui fait croître. Je me positionne dans ces promesses. Comme je veux voir les finances de l’église progresser je me tiens debout dans la promesse de Proverbes 3:9,10 « Honore l’Eternel avec tes biens et avec les prémices de tout ton revenu alors tes greniers seront remplis d’abondance et tes cuves regorgeront de moût. »

    Vivre, non par la vue, mais par la foi nous permet de vivre dans la dimension de Dieu aujourd’hui et cela nous prépare pour la plénitude du ciel. Sinon nous sommes des chrétiens qui se mettent à l’ombre en hiver et en été sous le soleil !

    Que nos églises EMA (Ensemble dans la Mission Apostolique) dans l’Océan Indien se positionnent, se tiennent debout dans cette grâce de Dieu qui doit accompagner, voir pousser nos vies d’églises à l’Ermitage, St Denis, Ste Anne, Le Tampon et Mayotte. La bonne nouvelle…Dieu est avec nous! Bons et puissants cultes à tous ce weekend.

    Le Mot du Pasteur


    Ile de la Réunion. Le mot du Pasteur - - POUR ÊTRE SAUVE IL FAUT AIMER LA VÉRITÉ ! C’est Paul qui le dit dans en 1 Thessaloniciens 2:10. Et c’est justement ce qui manque dans notre monde très politisé en ce moment.

    Je suis les élections présidentielles aux USA avec grand intérêt parce que convaincu que ce bras de fer aura des conséquences majeures pour la planète. Je n’ai jamais fait de la politique et ne commencerai pas maintenant, soyez-en rassurés ! Cependant, je suis conscient des enjeux spirituels.

    Nous comprenons que derrière le mensonge il y a celui que Jésus a appelé « le père des mensonges ». L’homme est pêcheur et Dieu nous jugera tous. Mais c’est ce qui a suivi le premier débat entre les deux candidats à la maison blanche cette semaine qui m’a laissé indigné.

    Tous les médias, qu’ils soient américains, anglais, français, australiens, que j’ai consultés ont donné H. Clinton grande « gagnante ». Mais mon attention a été attirée par un sondage qui donnait une écrasante victoire à D. Trump. Alors j’ai mené ma petite enquête. J’ai étudié beaucoup de sondages menés dans toute l’Amérique pour voir ce que pensait vraiment le peuple américain. Et là c’est la stupéfaction. La plupart des sondages d’organismes très sérieux donnait Trump gagnant avec une large majorité!

    Et là, le mensonge des médias est exposé. Mais c’est le peuple qui décide et non les barons médiatiques qui pensent faire la pluie et le beau temps. Je crois qu’au lendemain de l’élection il risque d’y en avoir plus d'un sous le choc. C’est mon avis.

    Dans ce monde actuel, nous chrétiens, plus que jamais, nous devons être des gens de vérité. Aimons la vérité, accueillons l’Esprit de vérité, disons non au politiquement correct, ne croyez pas tout ce que vous lisez dans les quotidiens mais croyons à tout ce que nous lisons dans la Parole de Dieu.

    Le monde est en train de changer, je dirai même de basculer. La lumière de Jésus se verra encore mieux avec l’avancée de la nuit. Quelle occasion nous avons d’être « une lampe allumée…(qui) éclaire tous ceux qui sont dans la maison »!

    Que ce weekend cette lumière luise dans tous les cultes de notre nouvelle fédération "Ensemble dans la Mission Apostolique" (EMA) sur notre île et à Mayotte, par l’accueil, la louange, la prédication de la Parole. La vérité vaincra le mensonge!

    Le Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - NOUS NE SOMMES PAS SEULS. NOUS FAISONS PARTIS D’UNE FAMILLE D’EGLISES !

    Oui, EMA - Ensemble dans la Mission Apostolique - la nouvelle fédération d’églises a tenu son premier grand rassemblement à Lille samedi dernier (17/09/16) et Espace Foi Sans Frontières était très présent.

    J’ai eu le privilège d’apporter le message dans deux des sessions d’enseignements. Mon thème était « Redécouvrir l’importance du ministère de l’apôtre » et je crois que vous avez pu voir les notes de mon message sur Facebook et nos sites. Daniel a aussi pu apporter un témoignage de ce qu’il vit à Mayotte. En ce qui concerne Rodolphe et Vony qui ont complété notre équipe de l’Océan Indien, ils étaient à l’honneur comme jeune ministère qui conduit une belle église.

    Le président d’EMA est Antoine NOCEK et son épouse Christiane sont des amis très chers de Denise et moi-même et nous travaillons étroitement ensemble depuis 1987…cela fera 30 ans au mois d’avril. Nous vivons la loyauté dans l’amitié et dans la collaboration depuis toutes ces années. C’est tout simplement extraordinaire! Cela nous montre que dans l’œuvre de Dieu c’est possible et c’est à cela que j’aspire avec chacun de vous à EFSF.

    Ils seront en visite à la Réunion pour 10 jours autour de la première semaine de décembre alors j’aimerais organiser une nouvelle journée « Grandir Ensemble dans le Ministère » avec Antoine et Christiane le samedi 3 décembre. Merci de mobiliser nos équipes de responsables pour vivre ensemble cette journée importante dans la construction de l’œuvre que le Seigneur nous a confiée.

    Si je ne me trompe, après ce weekend de présentation de la vision EMA où plus de 200 pasteurs et responsables étaient réunis, 23 églises se sont engagées à travailler ensemble. Pour le pôle Océan Indien nous sommes 4 églises, L’Ermitage, St Denis, Ste Anne et Mayotte et je suis très heureux de pouvoir vous annoncer qu’Eric BABEF, nouveau pasteur de l’église LibrAccess au Tampon, souhaite faire route avec nous dans cette vision. En effet, Eric m’a demandé de lire publiquement lors de la journée à Lille un courrier exprimant son désir de participer.

    Paul a prêché que Dieu n’habite pas dans des temples faits de main d’homme (Actes 17:24). Alors nous laissons Jésus bâtir son église pour y vivre. Nous ne sommes ni l’architecte ni le constructeur. Nous avons la joie d’être ses ouvriers et nous comptons sur son action jour après jour pour cette belle construction que nous vivons.

    Je vous souhaite à tous, un weekend éblouissant dans nos cultes respectifs. Que Jésus soit élevé et glorifié parmi nous à Espace Foi Sans Frontières.

     Le Mot du Pasteur

    le de la Réunion - (Depuis Lille, LE MOT DU PASTEUR) Bonjour à tous - Petite question : Es-tu une personne naturellement patiente?
    Je vous l'avoue, moi NON! Et pourtant la patience que je m'impose (de temps en temps) m'a préservé de bien des erreurs.
    "Laisse le temps au temps", on nous dit. Ce n'est pas une citation directe de la Bible mais il y une vérité dans cette phrase. La notion de travailler "dans le temps" c'est la façon dont Dieu travaille. Il n'est ni pressé, ni stressé. Et si nous voulons travailler "avec" Dieu plutôt que "pour" Lui, il faut bien gérer la notion du temps.

    C'est ce verset magnifique de Jacques 5:7 qui m'a beaucoup parlé.
    "Soyez donc patients, frères, jusqu'a l'avènement du Seigneur. Voici le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience a son égard, jusqu'a ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison."

    Le laboureur a bien fait son travail et il comprend que pour avoir le fruit de la terre il faut la pluie qui tombe du ciel. Il est confiant. Il sait que les pluies arriveront. Ce n'est qu'une question de temps. Il n'est pas frustre dans l'attente, il comprend comment la nature fonctionne et il accepte de d'agir selon ses règles.

    L'image est belle. On travaille pour Dieu et avec Lui comptant sur cette pluie qui est promise. Celui qui oeuvre avec cette patience du laboureur verra le fruit que Dieu lui réserve.

    Alors, chers collaborateurs de nos églises Espace Foi Sans Frontières, SOYEZ PATIENTS dans votre travail. La pluie arrive!

    Qu'elle tombe ce weekend dans nos cultes respectives à Ste Anne, à St Denis, à L'Ermitage, à Mayotte et au Tampon, la nouvelle église LibrAcces avec Eric et Sylvaine et leur équipe qui investissent leur nouvelle salle samedi soir. Félicitations de nous tous pour cette belle initiative!

    Et nous avons également une pensée pour Denise et Mimose qui ont lancé cette semaine un nouveau groupe à Ste Marie avec du répondant local. Et c'est partie pour encore des bénédictions!
    Bonne journée
    contact bureau 06 93 40 44 47

    Soyez les bienvenus

    L'Aktu du pasteur

    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - Alors, comment se passe votre lecture de la Parole de Dieu?

    C’est une vérité que nous répétons aux autres mais qui s’applique en premier aux responsables d’églises…il faut se nourrir personnellement des Saintes Écritures. Mais c’est vrai que parfois la lecture est un peu laborieuse (que Dieu me pardonne!). C’est pour cela qu’il nous faut à tout prix apprendre à chercher la pierre précieuse dans ce que nous lisons.

    En ce moment je relis le prophète Daniel. Il y a de très belles choses et des histoires fortes dans ce récit : une fournaise dont les flammes n’atteignent pas 3 jeunes gens (sans parler du 4ème qui apparaît!); des lions affamés qui perdent l’appétit au contact de Daniel, une main qui apparaît comme dans un film d'horreur et qui écrit un jugement de Dieu sur un mur, des songes qui perturberaient le sommeil de nous tous. Les juifs sont en captivité à Babylone mais Dieu est toujours à l’œuvre avec eux, avec Daniel, surtout.

    Et il y a des prophéties de rois qui se lèvent avec des armées de plus en plus puissantes et qui disparaissent presque’ aussitôt, remplacés par un autre. Je vous avoue que je laisse à d’autres le soin de trouver l’explication juste. Mais au milieu de cette fresque prophétique un peu compliquée que Daniel déballe, une phrase se glisse, UNE PIERRE PRÉCIEUSE BRILLE. Tout d’un coup on voit le lien avec nos vies aujourd’hui, ici, un mois de septembre, à l’île de la Réunion.

    « Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté » v32b

    C’était bien le cas de Daniel et de ses trois compagnons. Mais n’est-ce pas aussi vrai pour nous? C’est bien notre connaissance de Dieu, notre relation avec Lui, qui nous permet d’être D’ÊTRE FERME, INÉBRANLABLE, CAPABLE DE MAINTENIR LE CAP pendant une tempête. Paul pensait peut-être à cette phrase de Daniel quand il a écrit aux Corinthiens:

    « Ainsi mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur » 1Corinthiens 15:58

    Travaillant « DE MIEUX EN MIEUX », allant « DE GLOIRE EN GLOIRE « , c’est un beau programme pour Espace Foi Sans Frontières, un peuple qui connaîtra son Dieu. Que de nouveau le salut éclate au milieu de nous pendant nos cultes respectifs ce weekend à Ste Anne, St Denis, L’Ermitage et Mayotte. Dieu nous connait, nous le connaissons. Notre travail n’est pas en vain.
    Bonne journée à tous

    L'Aktu du pasteur

    Le Mot du Pasteur - LA RECONNAISSANCE PASTORALE DE SAMUEL ET HORTENSE ce dimanche ( 10h chapelle de l’Ermitage, ruelle des Ajoncs) dans l’ouest est un réel événement pour Espace Foi Sans Frontières et nous voulons pleinement mesurer son importance.

    Au nom de nos 4 communautés, nous exprimons à Samuel et Hortense toute notre affection, notre soutien, et bien sur, nos félicitations pour ce jour qui marquera leurs vies.

    Depuis longtemps Samuel et Hortense ressentaient l'appel de Dieu sur eux et ils ont avancé, parfois en tâtonnant, cherchant toujours la volonté de Dieu. Ils se sont donnés à Dieu et à son œuvre sans compter. Mais le jour où le Seigneur a dit "c'est maintenant!" ils ont été surpris.

    Je pense à Josué, à la tête du peuple d’Israël qui avait erré dans le désert pendant 40 ans, quand Dieu a dit "c'est maintenant!" il n'avait que 3 jours pour préparer la traversée du Jourdain pour prendre possession de la terre promise.

    La reconnaissance pastorale n'est ni un commencement, ni une fin. C'est tout simplement nous, chrétiens,qui reconnaissons un appel de Dieu sur des vies et le sérieux avec lequel des hommes et des femmes s’y appliquent.

    Merci pour l'exemple donné ouvrant une porte à d'autres qui osent croire, eux aussi, que Dieu les appelle au ministère de l’Évangile. Bravo, Samuel et Hortense! Le meilleur est devant !
    Nous vous attendons nombreux à cette belle matinée ouverte à tous, qui sera suivie d'un apéritif et d'un pique-nique sur la plage .

    CO-VOITURAGE POSSIBLE depuis Saint-Pierre (un petit coup de fil suffit) CONTACT - 06 92 79 70 26

    L'Aktu du pasteur

    le de la Réunion -  LE MOT DU PASTEUR . Je ne m’y habituerai jamais! Je ne trouverai, en aucun cas, cela normal.
    Je vous parle de quoi ? Mais... le courage de ceux qui s’engagent a vraiment servir Dieu. Paul, au chapitre 16 de Romains, les cite en les nommant: Phoebé, Prisca et Aquilas, Epanïète, Marie, Andronicus, Amplias et les autres.
    Et nous, à Espace Foi Sans Frontières, n’avons-nous pas aussi des héros de l’Evangile?

    Allez, permettez-moi de faire rougir mes collaborateurs.
    Je commence avec mon épouse Denise, une acharnée auprès des enfants, une femme d’une fidélité remarquable;
    Chantal, je n’ai jamais connu quelqu’un comme elle au niveau du dévouement à l’œuvre de Dieu;
    Pierre et Monique, ils ont décidé que l’église serait une famille qui se retrouve autour de la table avec joie et amour;
    Fred B., connaissez-vous une femme qui aime autant l’action de Dieu dans les cœurs;
    Laurence, une femme courageuse qui s’accroche à Dieu avec le sourire, malgré des circonstances difficiles;
    Yannick et Yolaine qui veulent voir le peuple de Dieu louer son Dieu;
    Fred et Gaëlle, le roi et la reine de la gentillesse et du service;
    Rodolphe et Vony, je n’ai rarement trouvé une telle sagesse chez, disons-le, un jeune, des jeunes;
    Samuel et Hortense qui m’émerveillent de leur lucidité et maturité dans une expérience de leadership qui se développe.
    Je n’oublie pas non plus Daniel à Mayotte dont la foi lui a permis de tout recommencer, convaincu qu’il est appelé de Dieu.
    Et notre cher couple de « retraités », Denis et Mimose. Plutôt que de choisir une vie tranquille auprès de leur famille, ils osent croire que Dieu réserve le meilleur vin, le miracle, pour la fin.

    A cette liste se rajoutent tous les autres qui oeuvrent pour Dieu à nos cotés, Jimmy, Dorice, Patrice et Annie, Olivier et Isabelle, Aimée et Sophie et d’autres encore. Je vous garde tous dans mon coeur et dans mes prières, remerciant Dieu de votre collaboration qui est d’une valeur inestimable pour le Royaume de Dieu.

    La Rentrée est là. Nous, à Espace Foi Sans Frontières, nous aussi, nous sommes bien là, sur le pont pour entrer dans tout ce que Dieu a préparé pour nous dans les mois qui suivent jusqu’à la fin de cette année 2016 et au-delà. Bon weekend, bon cultes, bonnes bénédictions à tous de la part de notre Dieu,

    Je vous aime!!!

    Soyez les bienvenus

    L'Aktu du pasteur
     

    Ie de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - La semaine a été marquée ici par la rentrée scolaire. Vous souvenez-vous de vos années d’école. Je ne peux pas dire que j'en garde un bon souvenir!

    Deux choses me restent à l’esprit. Premièrement, les camarades de classe.Ils étaient loin d’être sympas. Il y avait ceux qui voulaient exercer un pouvoir sur les autres, ils se moquaient des faibles et si tu ne jouais pas à leur jeu tu étais écarté, dénigré. Deuxièmement, les profs...voulant être bien vu du « pouvoir » étudiant, ils abondaient plutôt dans leur sens.

    Il y a quelques années, notre classe de terminale a voulu se réunir pour marquer les 40 ans. J’étais surpris de voir les réactions des uns et des autres. L’amertume est ressortie 40 ans après et certains ont refusé d’y assister. Dans la liste des invités j’ai aussi fait le triste constat qu’une quinzaine étaient décédés. C’est beaucoup. L’un a répondu qu’il viendrait avec son compagnon. J’étais heureux de pouvoir m’excuser n’étant pas en Australie, mais à l’étranger !

    Pourquoi ce partage ? Tout simplement parce que quand nous sommes appelés à vivre ensemble, à faire route ensemble, cela peut être pour le meilleur comme pour le pire. Finalement, ce qui va faire la différence c’est ce que chacun nourrit dans son cœur vis à vis de l'autre. Si l’un veut s’imposer au groupe ou attirer l’attention à lui ou ne pas jouer collectif, l’ambiance en souffrira. Mais si chacun aborde l’autre avec humilité, avec un profond respect, avec le désir de le mettre en valeur, avec le désir de servir, l’air respiré sera tout autre. C’est l’air du ciel.

    J’ai tiré une bonne leçon de mes années lycée…je veux tout faire pour que chacun dans l’église dont je suis pasteur soit mis en valeur et encouragé. Chacun est important. Il n’y a pas d’élite, pas seulement le clan des « bons ». Jésus nous a montrés l’exemple avec les « cas » qu’il avait au sein même des 12 apôtres. Il a presque réussi un sans-faute. Seul Judas a été perdu.

    A Espace Foi Sans Frontières, nous voulons suivre son exemple. Nous voulons nous aimer les uns les autres. Que l’amour pour chaque personne qui fréquente nos cultes à Ste Anne, St Denis, l’Ermitage et Mayotte soit palpable, réel, personnel. Bon culte ce weekend et que le Dieu amour règne au milieu de nous.
    Bonne journéeLe Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion - Le Mot du Pasteur - OUF, CA VA MIEUX !
    La France a repris le chemin des médailles mais, il fallait être patient. Le sport fait pleurer…des larmes de joie mais aussi des larmes de profonde déception. Je suis un grand sportif…de canapé! Et je dois vous avouer que quand il s’agit des JO je redeviens 100% australien. Pardonnez-moi! Je crois que cela doit faire partie de mon tempérament mais, je vis souvent mal quand un prétendu favori pour une médaille, faiblit dans la course et ne se trouve pas sur le podium. Par contre, quand un qui ne devait pas gagner fait une perf (comme on dit) et remporte la course, alors là, c’est l’émerveillement, la joie.

    Cela me fait penser au passage très connu de Hébreux 12:1,2. L’auteur du livre aux Hébreux, au chapitre 11, vient de nous donner un résumé des champions olympiques de la foi. Il enchaine tout de suite avec « Nous donc aussi ». Il nous voit dans un stade rempli d’une grande nuée de témoins et nous courons. Et le but n’est pas juste de participer, de pouvoir dire à nos petits enfants « nous avons couru dans la course de la foi ». Mais nous voulons faire chavirer les tribunes! Nous voulons faire la « perf » qui va émerveiller le ciel. Pourquoi l'étonnement? Parce qu’on ne l’attendait pas de nous, gens ordinaires, sans grand talent, mais qui vivons par la foi dans un Dieu extraordinaire.

    Si Dieu se servait seulement de gens extraordinaires, des surdoués, nous serions condamnés à vivre notre vie dans le peloton et à la fin de la course, se contenter de quelques belles photos pour l’album. Mais notre secret c’est que nous sommes des gens ordinaires, au service du Dieu champion. Nous sommes ses pieds mais il est le feu dans les jambes!
    « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent une bonne nouvelle ».

    A Espace Foi Sans Frontières on ne se prend pas la tête. On n’est pas les meilleurs, mais on court avec celui qui est le Meilleur. La Rentrée est presque là, la course est lancée, le ciel crie son encouragement, la médaille d’or nous attend. Bientôt, elle sera autour du cou.

    Alors, comme je suis très « fair play » je dis « allez les Bleus » (pour la médaille d’argent). L’or est australienne! BONNE JOURNEE

    Le Mot du Pasteur

    Nombreux sont ceux à LA RÉUNION qui ont fait une expérience avec Dieu à un certain moment de leur vie mais qui n’ont pas vraiment donné suite.
    Les raisons peuvent être multiples… mauvaises fréquentations, trop de boulot, tenté par le mal, pas de réponse à la prière, déçu par des chrétiens.

    Certains deviennent blindés, durs, indifférents. Mais d’autres n’ont jamais oublié la joie qu’ils ont vécu marchant en communion avec Jésus et en se nourrissant de la bonne Parole de Dieu.

    Décide-toi que tu ne laisseras plus passer un seul jour avant un retour à la « maison du Père » comme dans l’histoire du fils prodigue (Luc 15) Prends tout ton courage et REVIENS VITE .

    Tu peux m’appeler, Pasteur Vincent Esterman, au 06 92 79 70 26 - email - esterman.v@gmail.com

    L'Aktu du pasteur

    Ile de la Réunion – LE MOT DU PASTEUR -

    Cette semaine en lisant dans Matthieu, je me suis retrouvé!
     "Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. » (Mt 13:31)

    Ce que cet homme a semé dans son champ était petit, très petit, « la plus petite » Jésus dit. Mais cette graine portait en elle la vie de Dieu. A vu humaine elle ne pesait pas lourd. Dans notre logique à nous, une petite graine produit une petite plante. Mais dans le royaume de Dieu on raisonne différemment, « la plus petite produit la plus grande » pourvu qu’il y ait la vie de Dieu.

    Vous m’avez souvent entendu dire que le Roi des rois et Seigneur des seigneurs est arrivé sur la terre en forme de bébé en couche! Il a dû pousser, grandir pour que la grandeur de Dieu se révèle dans toute sa gloire.

    Je n’aime pas trop les exagérations et la gonflette. Je préfère sous-estimer que sur estimer dans mes attentes et dans mes déclarations pour me préparer une bonne surprise plutôt qu’une mauvaise. Je préfère choisir le bout de la table avec la possibilité de promotion que la tête de la table avec la possibilité d’être relégué. C’est pour cela que je suis vraiment à l’aise avec le grain de sénevé, la plus petite des graines. Je sais que derrière, il y a la plus grandes des plantes.

    Toute ma vie j’ai travaillé avec ce qui est petit dans l’œuvre de Dieu. Je n’ai jamais étais pasteur d’une « méga church ». Mais quand je vois l’amour généré au sein d’une assemblée, quand je vois la joie de vivre notre foi ensemble, quand je sens l’attente de ce que Dieu va faire d’une semaine à l’autre et l’émerveillement de la construction de Dieu qui se fait au milieu de nous, je me dis que la petite graine est en train de pousser.

    Et selon Jésus, la graine de sénevé va dépasser les légumes (v32). Quelle bonne nouvelle… nous ne sommes pas des légumes!!

    Que ce week-end dans nos cultes d’Espace Foi Sans Frontières nous dépassions les légumes!

    Nous avons tous une pensées spéciale pour Daniel à Mayotte qui  recommence une nouvelle    église se réunit dans la capitale, Mamoudzou, et portera le nom Espace Foi Sans Frontières. Bravo pour ton courage Daniel, nous sommes avec toi et Dieu l’est également!

    Bonne journée à tous

    CONTACT - 06 92 79 70 26 - (Bureau EFSF ) 06 93 40 44 47
    http://vincent-esterman.eklablog.com      http://estermanministries.eklablog.com/

    Le Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - En ce moment le dimanche, je prêche sur « CONNAITRE ET FAIRE LA VOLONTÉ DE DIEU ."

    "Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux mais ceux que tu veux." (Matthieu 26:39)

    Dans ces instants terribles dans le jardin de Gethsémané, Jésus lui-même luttait avec la volonté de Dieu. Non pas parce qu’il ne voulait pas la faire mais parce qu’elle allait lui coûter cher. C’est une déclaration surprenante. Bien qu’il soit « un » avec le Père il avait sa propre volonté qui ne répondait pas spontanément à la volonté de Dieu. Il y avait initialement un conflit de volontés.

    Étonnant non, de la part de Jésus? Toute l’humanité, toi et moi, possédons NOTRE propre volonté… c’est ce que JE veux. Alors pour faire la volonté de Dieu faut-il neutraliser, anéantir, sa propre volonté? Surtout pas. Pour servir Dieu il faut de la volonté! Sans volonté il n’y aura pas de détermination, pas de persévérance. Etre sans volonté serait comme une belle voiture avec tous les gadgets mais son moteur est faible. Pour prendre la route de Cilaos et ses 400 virages, elle peine.

    Le secret c’est l’alignement de sa volonté à celle de Dieu. C’est une soumission forte, offerte librement, qui est prête à boire de « cette coupe ». Dans le cas de Jésus, et ce sera également dans notre cas, accepter de vivre son « Gethsémané » précède la gloire. Aligner sa propre volonté à celle de Dieu est toujours payant…à la longue. Le contraire est toujours catastrophique…à la longue.

    Alors, c’est décidé, nous tous à Espace Foi Sans Frontières, nous allons boire de cette coupe et faire la volonté de Dieu. Et nous serons tous récompensés…à la longue.

    Bon culte à tous ce samedi et dimanche. Que le salut éclate une fois encore au milieu de nous, à Ste Anne, St Denis-Mazagran, L’Ermitage et Mayotte!

     

    IL'Aktu du pasteurle de la Réunion – Le Mot du Pasteur  

     

    BULLETIN  METEO DE DIEU
    Cette semaine nous avons presque eu un cyclone au mois de juillet! Surprenant, non?

    La météo nous oblige à vivre à son rythme. Nous nous habillons selon les températures. Nous sortons en fonction du temps qu'il fait. Nous ne la contrôlons pas, cette météo souvent capricieuse, mais nous nous adaptons à elle.

    Jésus a souvent utilisé l'image de conditions climatiques pour parler de l'action de Dieu...le soleil qui brille, la pluie qui tombe, le vent qui souffle, la couleur du ciel, ce qui se passe en été ou en hiver. Le chrétien attentif est sensible au climat spirituel environnant. Il comprend la signification des événements qu'il vit. Avec Dieu tous les jours ne sont pas pareils.

    La venue au culte à l'Ermitage dimanche dernier des personnes venant principalement du sud que, dans certains cas, je n'avais pas vu depuis 20 ans, n'est pas sans importance. Autour de la table à Saint-Paul, tous semblaient mesurer le poids de ces moments de retrouvailles. Dieu, n'est-il pas en train de faire une œuvre nouvelle sur l’ile? Et nous en faisons partie!

    Oui, Le Saint Esprit est a l'œuvre dans nos vies personnelles, dans nos foyers et mais aussi dans nos églises. C'est peut-être l'hiver et la période des vacances mais Dieu est toujours là, présent dans nos actualités. Et il sera à l'oeuvre encore ce weekend dans nos cultes respectifs à Ste Anne avec Samuel et Hortense, à St Denis avec Rodolphe et Vony, à l'Ermitage avec Vincent et Denise et à Mayotte avec Daniel, ainsi qu'avec nos équipes. Bons cultes, chers amis, « que votre lumière brille devant les hommes », Jésus n’a-t-il pas dit.

    Je le crie haut et fort, je vous aime!!!
    CONTACT - 06 92 79 70 26
      http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/ http://estermanministries.eklablog.com/

    L'Aktu du pasteur
    Ile de la Réunion - le mot du pasteur.
     
    J’avais rédigé mon texte hier avant d’apprendre l’horreur de ce qui s’est passé à Nice hier soir. Le mal se déchaine et la France souffre. Au milieu de ces terribles nouvelles nous avons toujours LA bonne nouvelle que nous ne perdons pas de vue.
    En ce vendredi, LE MOT DU PASTEUR reste d’actualité pour nos vies et nos églises. Qui n'aime pas recevoir une bonne nouvelle? Je ne connais personne !! Elle a toujours un effet positif sur celui qui la reçoit et le messager qui la donne est heureux de pouvoir l'apporter. Elle est comme l'eau fraiche pour une personne fatiguée, nous disent les Proverbes.
    On se sent soulagé, rassuré. Le coeur est léger et la joie se fait souvent suivre de rires. Une bonne nouvelle, c'est Dieu qui répond à la prière ou une bénédiction inattendue.
    Elle nous ouvre de nouvelles perspectives à l'image de l'étudiant qui vient d'apprendre qu'il a décroché son BAC...avec mention! C'est un ami qui accepte ton invitation à venir au culte ou mieux encore, quand il donne sa vie à Jésus avec grande sincérité. Oui, il nous faut des bonnes nouvelles! Mais ces bénédictions se multiplient lorsqu'on les cherchent.
    Celui qui s’attend aux bonnes nouvelles, celui qui les guette comme on guette le facteur quand on attend un courrier important, se créait un environnement de bénédictions.
    Et on les voit mieux quand elles arrivent! C’est la foi active dans un Dieu agissant.Alors c'est décidé, à Espace Foi Sans Frontières, c'est le Boulevard des Bonnes Nouvelles! Que les nouvelles soient bonnes lors de nos cultes ce weekend,à Ste Anne, àSt Denis-Mazagran, à l'Ermitage sans oublier Mayotte.
    CONTACTS - 06 92 79 70 26
    BUREAU - 06 93 40 44 47
     http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/-
     
    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR -

    Ce matin j’ai concentré mon temps de prière sur la personne du Saint Esprit et ses effets dans ma vie, ce que Paul appelle « la communion de l’Esprit. »
    Une pensée m’est venue fortement. La seule différence entre un Pharisien et un homme de Dieu est la dimension du Saint Esprit dans la vie de ce dernier. Finalement les deux ont la Parole de Dieu et l’enseigne. Les deux prient et conduisent dans la prière. Les deux ont la responsabilité de conduire un peuple croyant. Et les deux croient au Saint Esprit. MAIS ce qui démarque un homme ou une femme de Dieu des pharisiens est la sensibilité à la personne du Saint Esprit et la présence des dons et des fruits de l’Esprit dans sa vie. Ce qui dégage de lui (d’elle) est la douce saveur des fruits spirituels et non le vinaigre du jugement et des conflits des Parisiens.
    Quand Paul a rencontré les disciples de Jean-Baptiste, il a tout de suite remarqué que malgré le baptême de repentance de Jean, il leur manquait quelque chose d’essentiel… « avez-vous reçu le Saint Esprit quand vous avez cru? » Et aux Galates Paul déplore le fait qu’ayant commencé par l’Esprit maintenant il veulent continuer par la chair.
    Aux Ephésiens l’apôtre les exhorte à être continuellement remplis de l’Esprit. C’est une leçon importante ! On peut perdre le Saint Esprit si nous n’entretenons pas notre communion avec Lui. Et une fois le Saint Esprit perdu, nous devenons des pharisiens! C’est dramatique. Il n’y a pas que la religion juive qui en produit !
    Alors quel est le secret pour ne jamais perdre sa précieuse dimension dans nos vies… « avoir soif, venir, boire » . C’est la formule de Jésus dans Jean 7:37-39. Et ça marche! Tout commence par la soif. Si on a soif on vient. Et si on vient c’est pour boire. Et cela doit être intentionnel parce que ça ne se fait pas automatiquement.
    Que chacun de nous s’examine lui-même pour réaffirmer la place de l’Esprit dans nos vies et lui permettre de transparaître dans tout ce que nous faisons. C’est ma prière pour nos cultes Espace Foi Sans Frontières ce week-end. L’EST se joint à l’OUEST pour un culte en commun suivi d’un pique nique, tandis que l’Eglise Malgache vivra ses 3 cultes et Daniel conduira le culte à Mayotte dimanche. Attendons-nous aux dons de l’Esprit au milieu de nous, ayons soif de Lui. Laissons-Lui une plus grande place. Il veut agir!

    CONTACTS - 06 92 79 70 26  http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/-

    L'Aktu du pasteur

    IL Y A TOUT JUSTE 30 ANS !     Il ne s’agit pas d’un anniversaire de mariage mais de l’arrivée de Vincent et Denise ESTERMAN en FRANCE, après 9 ans de ministère en Australie, avec un billet Aller Simple pour répondre à l’appel de Dieu.

    Soyez les bienvenus
    C’était le 30 juin 1986 que nous avons atterri à Marseille avec nos valises et nos cœurs dans l’expectatif de ce qui nous attendait.
    Un bref résumé du parcours :1986 – 1988 basés à Nîmes et exerçant un ministère itinérant en France,1988- 1995 Implantation de l’église d’Evry en région parisienne 1995- 2007 Implantation de l’église à Paris 5 ème et 13ème , 2012 basés à Adélaïde, Australie, et exerçant un ministère itinérant en France, Australie et en Europe, 2012-2016 implantation d’’églises à l’île de la Réunion
    30 ans à prêcher l’Évangile en France, de voir d’innombrables personnes donner leur vies à Christ, plusieurs dizaines d’hommes et de femmes formés et propulsés dans le ministère qui aujourd’hui conduisent une église, et des églises implantées dans différentes régions de France.
    Mais aussi 30 ans de combats, où nous avons dû faire face à de l’opposition, parfois intense, venant de tous bords, et à des adversaires dérangés par notre action.
    Et nous sommes toujours là !
    Notre objectif n’a pas changé d’un pouce…il y a encore une âme à sauver.
    Nous, Vincent et Denise, nous voulons aujourd'hui exprimer toute notre reconnaissance à Dieu pour sa fidélité et sa bonté envers nous. Et merci à tous nous amis et compagnons de route qui nous sont restés fidèles tout au long de ce parcours.
    La course n’est pas terminée !
    Il y a encore un bout de route à faire avant la ligne d’arrivée. Alors nous continuons, sans relâche, à courir vers le prix qui nous attend.

    Le Mot du Pasteur

    Ile de la Réunion - Réunion de travail à Grande Anse ! (Sur l'image, Daniel de l'Eglise de Mayotte en visite pour la semaine - et le pasteur Vincent Esterman)

     

    Le mot du pasteur  Ile  de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

    Ile de la Réunion - LE MOT DU PASTEUR - Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de Hébreux 13. Après le classique chapitre 11, le 13 est également exceptionnel. L’auteur inconnu va terminer en beauté. Il y a des pierres précieuses sur toutes sortes de sujets…le mariage, l’attitude envers l’argent, envers ses conducteurs spirituels. Le souvent cité verset « Je ne te laisserai point » s’y trouve et le fait que Jésus est « le même aujourd’hui » est annoncé pour toutes les générations qui succèderaient celle des premiers chrétiens, jusqu’à nous. Mais il y a un verset que j’affectionne particulièrement , st important pour ma vie. C’est le verset 13. « Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre.» En tant que pionnier d’églises depuis 39 ans je me suis constamment trouvé « hors du camp », c’est à dire le nouveau venu qui dérange. La référence « du camp » parle de Jérusalem et du système religieux des pharisiens. Elle nous parle du politiquement correcte, de la faveur des hommes plutôt que la faveur de Dieu, ou, selon une expression courante à la Chambre de Commerce quand mon épouse e y travaillait, il fallait être « consulaire ».

    Mais Jésus n’a pas offert sa vie pour sauver l’humanité « dans le camp ». Et si nous voulons aller à lui il faudra nous aussi, sortir « hors du camp ». Nous sommes prévenus, il y aura besoin de porter son opprobre pour aller vers lui. Concrètement, certains ne seront pas contents de notre démarche. Nous porterons une faiblesse comme Jésus l’a portée face à des Romains tellement dominateurs et les pharisiens tout puissants. Mais notre secret c’est que notre force vient de Dieu.

    Etre en marge n’est jamais très confortable et être jeune et petit peut facilement être sous-estimé dans un monde qui joue les apparences. Mais le Royaume de Dieu commence comme ça…le grain de sénevé, ce qui est petit devient grand par la vertu de Dieu.

    Verset 13 de Hébreux a été également le verset clé pour un certain William Carey, missionnaire en Inde au 18ème siècle. Il est devenu le père de la mission chrétienne dans les temps modernes. Son secret pour la réussite de l’œuvre «Pour avancer, j’ai appris à faire un pas à la fois ». Et sa devise « Attends-toi à de grandes choses de la part de Dieu. Tentes de grandes choses pour Dieu ».

    Quels bons conseils pour nous à Espace Foi Sans Frontières. Ce weekend lors de nos cultes à l’Ermitage, Saint Denis, Saint Anne et Mayotte attendons-nous à de grandes choses de la part de Dieu et tentons de grandes choses pour Dieu!

    06 92 79 70 26

    L'Aktu du pasteurIle de la Réunion 

    Espace foi Sans frontières

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

     

    Ile de la Réunion – LE MOT DU PASTEUR - J’ai relu dernièrement dans Juges 6:12 comment l’ange de l’Eternel s’est adressé à Gédéon pour l’appeler à délivrer Israël de l’ennemi, Madian. Il l’a appelé « vaillant héros ». Pourtant la réponse de Gédéon n’était pas celle d’un vaillant héros et il n’avait encore rien fait pour mériter cette recommandation! Mais si Dieu projetait déjà la belle victoire que Gédéon remporterait et si dès l’appel, il était déjà « un vaillant héros », c’est pour ce qui précède ce titre… « L’Eternel est avec toi! »
    Combien de fois me suis-je trouvé devant des défis qui me dépassaient. L’apôtre Paul l’a vécu également « Qui est adéquat pour ces choses? » Mais parce que Dieu est de la partie les insécurités et les doutes qui peuvent nous habiter n’empêchent pas à Dieu de nous appeler « vaillant héros ». C’est encourageant!
    J’aimerais vous appeler par une expression qui va peut-être vous dépasser…vous êtes des « piliers solides »! Paul utilise le mot « colonnes » pour parler des apôtres Jacques, Pierre et Jean. Vous allez protester « je ne suis pas un apôtre ». C’est peut-être vrai mais dans une construction un pilier est porteur. Il porte le poids du toit et le toit est indispensable pour mettre à l’abri ceux qui habitent dans la maison.
    Dans nos églises vous êtes tous porteurs d’un toit. Par votre implication, votre engagement, votre exemple, vos prières, votre amour, votre générosité vous portez, nous portons, une construction de Dieu qui met à l’abri le peuple de Dieu.
    Samedi de la semaine prochaine nous allons vivre ensemble notre deuxième journée « Grandir Ensemble dans le Ministère ». Nos 3 églises réunionnaises seront très bien représentées par leur responsables et Daniel de Mayotte sera des nôtres. Nous allons pouvoir tous faire connaissance. Les partages seront riches et les enseignements auront pour objectif de former des hommes et femmes de Dieu pour conduire son église. Et bien sûr, la joie d’être ensemble autour de la table un excellent. Une journée importante se dessine!
    En attendant, il y a nos cultes ce weekend et Dieu est avec nous, vaillants héros, piliers solides! Comme à Gédéon, il nous dit, « Vas avec la force que tu as » C’est le Saint Esprit qui nous habite. Passez de grands moments dans la présence de Dieu.

    Le Mot du PasteurIle de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

    Le mot du pasteur - CHRÉTIENS EN SURVIE, SEDENTARISÉS, EN MODE MAINTENANCE… OU AVEC UNE DESTINÉE A ACCOMPLIR ? IL Y A UN CHOIX A FAIRE !
    Dans ma lecture personnelle j’arrive sur ce fabuleux chapitre 11 de Hébreux avec cette phrase récurrente « C’est par la foi qu’un tel, qu’une telle… » Je suis particulièrement interpellé par la phrase « Abraham (…) obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage ».
    Dieu lui avait préparé un héritage. Quelque chose de très riche de la part de Dieu l’attendait dans ce lieu. C’était pour lui, c’était à lui mais cela ne lui tomberait pas dessus. Il fallait bouger et aller le chercher. Et tout cela allait se faire « par la foi ». Finalement c’est un choix que nous devons faire: on ne bouge pas et l’on se contente de rien de la part de Dieu ou on se lève et on saisit un héritage qui est préparé pour nous d’avance. Une vie chrétienne peut être une vie de survie, "je gère ma vie et mes problème avec l’aide du Seigneur", ou elle peut être une vie de destinée, « je rentre dans une terre promise pour recevoir mon héritage."
    Je me sens personnellement concerné par ce passage. Je ne suis pas venu en touriste à la Réunion! Je suis venu avec mon épouse chercher un héritage, ce que Dieu avait préparé d’avance pour nous ici. C’est passionnant de vivre avec cette motivation, de savoir qu’il y a concrètement quelque chose à recevoir de la part de Dieu et de le voir progressivement se réaliser.
    Espace Foi Sans Frontières, c’est ça…une oeuvre de Dieu, préparée d’avance et qui se réalise devant nos yeux…l’Ermitage, St Denis, Ste Anne, Mayotte. Le 25 juin prochain quand nous nous retrouverons tous pour notre deuxième journée « Grandir Ensemble dans le Ministère » nous pourrons mesurer tout ce que le Seigneur a fait, surtout depuis 18 mois, au milieu de nous.
    C’est vous mon héritage! C’est vous, cette oeuvre préparée d’avance! Vous êtes ma richesse que j’ai reçue ayant obéit et étant parti pour « ce lieu ». Et l’héritage pour lequel nous sommes venus à la Réunion pour recevoir n’a pas fini d’être révélé.
    Ne choisissons pas d’être des chrétiens en survie, sédentarisé, en mode maintenance. Il y a quelque chose à saisir, une destinée à remplir, un héritage à recevoir « par la foi ».
    Bon culte à tous ce weekend



    Le Mot du PasteurIle de la Réunion 

    Espace foi Sans frontieres

    LE MOT DU PASTEUR 

     

     

    QUELQUE CHOSE SE PASSE PARMI LES JEUNES A ST DENIS ! Les conférences du mercredi à la Salle Mazagran ont connu de belles surprises ces derniers mois. Et la semaine dernière n’en était pas la moindre. Nous avions décidé de faire une soirée « spéciale jeunes » et les jeunes sont arrivés nombreux. Au moment de l’appel au salut, une main s’est levée, ensuite une autre, et une autre et encore une autre…6 en tout. Les âges: 19, 19, 19 16, 16, 11 et la prière de consécration à Jésus est montée avec sincérité et profondeur. Mais dans les rangs ce n’était pas fini. Deux autres enfants, 12 ans et 10 ans, pendant la collation, ont demandé eux aussi de donner leur vie à Jésus. Il s’en passe des choses quand le Saint Esprit est à l’oeuvre.
    Une semaine plus tard, on ne reconnait plus l’auditoire habituel du mercredi. Presque tous les jeunes sont revenus tellement ils avait été marqués. Rodolphe (le pasteur de l’église Malgache) m’a fait cette déclaration « Je rêve d’une église remplie de jeunes »! Je lui réponds, « Moi aussi, Rodolphe ».
    Je partage cette bénédiction pour que nous puissions nous réjouir ensemble mais aussi pour nous sensibiliser à ce que Dieu fait et au potentiel qu’il y a autour de nous. Les jeunes veulent qu’on leur parle clairement. Pour eux, blanc c’est blanc et noir c’est noir et non gris foncé. Ils veulent connaître la différence entre le bien et le mal, entre ce qui vient de Dieu et ce qui vient du diable. Ils veulent savoir qui ira au ciel et qui n’ira pas au ciel. Et quand ils entendent la vérité ils la reconnaissent et ils répondent. A l’Antenne Est il y a aussi des jeunes, très présents dans les réunions et dans l’ouest ça commence. Soyons tous sensibles à cette jeunesse. Parlons avec eux, écoutons-les, consacrons leur du temps, prions avec eux, aimons-les. Et rêvons ensemble « d’une église rempli de jeunes »!
    Ce weekend dans nos différents cultes d’Espace Foi Sans Frontières, les jeunes et les « moins jeunes » se réuniront à Ste Anne, St Denis, l’Ermitage et Mayotte. Chaque communauté a son cheminement bien à elle, ses défis bien spécifiques, mais nous sommes ensemble dans cette marche en avant avec Jésus qui bâtit, comme toujours, son église. Bons cultes, bien bénis!
    Contact : 06 92 79 70 26 -
     

    Ile de la Réunion- LE MOT DU PASTEUR - Je relis le livre de Hébreux en ce moment et Hébreux 6:19 est un verset tout à fait exceptionnel parce qu’il est le seul verset dans toute la Bible qui utilise l’image d’une « ANCRE » pour communiquer une vérité spirituelle. Et quelle image! Mon épouse et moi avons passé presque 21 ans à Paris, dans la banlieue sud, dans la ville d’Evry dont le député-maire était un certain Manuels Valls. Chaque lundi j’allais systématiquement récupérer ma barque de pêche et je la mettais à l’eau dans la Seine (en amont de Paris, c’est plus propre!). Parfois le courant en Seine était fort et me positionner sur un poste de pêche était un réel défi. Mon petit moteur hors bord m’amenait sur le poste de pêche mais ce n’est pas le moteur qui me permettait de me tenir en place. Non, c’était l’ancre! Je me positionnais en amont du poste et je lançais l’ancre. L’ancre s’accrochait au fond et je lâchais du lest pour être parfaitement là où je voulais être. Les courants et le vent pouvaient faire ce qu’ils voulaient mais moi je ne bougeais pas. J’étais ancré! Hébreux nous parle aussi de lancer l’ancre mais, plutôt que d’être accroché au fond, notre ancre spirituel s’accroche au ciel, aux promesses qui nous arrivent du ciel. C’est « l’ancre de l’âme » qui nous tient en position malgré les courants et les vents contraires dans notre vie terrestre. Concrètement, Dieu nous fait une déclaration. Nous y croyons fermement et nous restons bien positionnés malgré les circonstances défavorables. C’est la vraie réponse à l’instabilité tellement en évidence dans la vie de nombreuses personnes aujourd'hui. Celui qui lance l’ancre de l’âme « sure et solide » devient lui-même sure et solide ! Et pour la pêche en Seine, rester bien sur le poste de pêche me permettait d’attraper de beaux poissons… notamment un brochet de 5 kg et un silure de 9 kg! L’ancre est importante ! Ce weekend nous conduisons nos cultes respectifs…samedi Ste Anne, dimanche l’ouest, le nord et Mayotte. Ne soyons pas déstabilisés par des vents et des courants perturbateurs. Notre ancre est bien accrochée au ciel. Dieu est avec nous. Ses promesses se réaliseront. Que nos cultes reflètent cette confiance et attrapons encore ce weekend, de beaux poissons. Vous êtes des appelés de Dieu! Je vous aime!!!
    Contact 06 92 79 70 26
     
    LE MOT DU PASTEUR - A l’Ermitage dimanche dernier la faveur de Dieu reposait sur nous! On pouvait la respirer dans l’air de la journée. Et en regardant les photos nous pouvons encore la ressentir. La faveur de Dieu est comme une pluie douce, rafraîchissante un jour d’été ou encore comme les rayons du soleil qui réchauffent la peau un jour d’hiver. C’est Dieu lui-même qui est présent et qui sourit. Son plaisir est palpable. Notre journée a commencé sur la plage par les baptêmes. Nombreux étaient ceux qui assistaient à un service de baptêmes par immersion pour la première fois. Le lagon était calme, limpide, accueillant. 4 hommes se sont succèdes laissant dans l’eau le vieil homme et le poids de leur passé. On se croyait dans les Actes des Apôtres! Émergeant de l’eau, chaque baptisé portait sur lui un rayonnement, une présence du Saint Esprit qui se voyait à l’œil nu. Quelques courtes minutes plus tard nous nous retrouvions dans la chapelle pour le culte. Et là belle surprise! Beaucoup d’amis des baptisés sont venus pour vivre ce moment de réunion chrétienne. Ça, ce sont de VRAIS amis! Ils veulent essayer de comprendre ce que vivent ces hommes d’âge mur. Ils ne sont pas venus juste pour boire un coup. Les témoignages de nos 4 mousquetaires étaient pleins d’émotion, de sincérité. Chacun avec ses mots, avec sa façon de raconter son histoire, sa fabuleuse rencontre avec Jésus. Oui, la faveur de Dieu reposait bien sur nous. Les conversations autour du pot d’amitié étaient pétillantes. On retrouvait de vieux amis, on s’en faisait de nouveaux. Les enfants, les jeunes, les adultes, les cheveux gris se fondaient en une seule masse d’êtres humains, chrétiens et non chrétiens, célébrant la vie, la joie et la foi. Et Dieu regardait tout cela…avec le sourire. Des baptêmes ça donne faim! Alors retour à la plage pour un pique-nique classe. Chapiteau, grande table, nappe, verres à vin, barbecue, et des marmites comme seul à la Réunion on sait faire. Les jeunes avaient leur coin de table. On aime nos jeunes, leurs rires, leur enthousiasme qui garantissent leur sérieux. Le pasteur s’est fait discret assis confortablement sur son fauteuil de plage avant d’aller, armé d’un plat de merguez, au contact de jeunes motards venus de Sainte Marie. Oui, tout cela fut notre journée de dimanche. Et comme les branches des filaos au-dessus de nos têtes, le ciel nous regardait. Tous là-haut étaient en communion avec nous ici-bas. La faveur de Dieu reposait bien sur nous dimanche dernier. Qu’elle soit encore en évidence dans chaque culte ce weekend à St Anne samedi soir, à St Denis dimanche matin et après-midi et à l’Ermitage dimanche matin sans oublier nos chers amis à Mayotte qui se réunissent .

    LE MOT  DU PASTEUR

    si les réveils des années 70 et 80 ont été marqués par des mouvements de foule pour entendre prêcher l'Evangile, aujourd’hui une approche qui mobilise les chrétiens pour aller vers la population avec une réelle sensibilité humaine, est nécessaire. NOTRE OBJECTIF A ESPACE FOI SANS FRONTIERES EST DE GAGNER ENCORE UNE PERSONNE A JESUS. Notre approche est de conjuguer le naturel et le spirituel, l’humain et le divin, la vérité et la sagesse de la Parole de Dieu avec l’amour vécu joyeusement, tout en portant le message de l’Evangile qui cherche le coeur de l’homme. Cet objectif et cette approche semblent toucher un nerf chez nos amis malgache. Peut-être, Dieu prépare quelque chose qui nous dépassera tous. Je le crois! Dieu ne nous oublie pas et il n’oublie pas le sud de l’Océan Indien!

    LE MOT DU PASTEUR

    De retour de Madagascar après une semaine intense de ministère pour conduire une «  Ecole de Gagneurs d’Ames «, je suis étonné de la porte que Dieu nous ouvre.
    Plusieurs fois le pasteur Jules, homme de réveil dans la grande île et père spirituel de plusieurs milliers de pasteurs dans le pays (je n’exagère pas!!), m’a parlé de venir à Madagascar. Je dois avouer qu’au début je n’ai pas manifesté beaucoup d’enthousiasme pour ce projet. Mon raisonnement était simple. Je suis appelé principalement à aller vers les français avec l’Evangile et, de  plus, les églises à Madagascar sont grandes et ont une véritable force de frappe dans le pays. Ils n’avaient pas besoin de moi. En plus, par rapport à ces églises nous, à Espace Foi Sans Frontières  Réunion, nous sommes très petits et le défi réunionnais devant lequel nous nous trouvons est entier. Pourtant le répondant débordant du pasteur Jules en premier, ainsi que des pasteurs, des responsables d’églises et les chrétiens plus généralement me laisse perplexe. Je cherche à comprendre pourquoi ils veulent que je m’investisse aussi à Madagascar.
    Il me semble que si les réveils des années 70 et 80 ont été marqués par des mouvements de foule pour entendre prêcher l'Evangile, aujourd’hui une approche qui mobilise les chrétiens pour aller vers la population avec une réelle sensibilité humaine, est nécessaire. Notre objectif à Espace Foi Sans Frontières est de gagner encore une personne à Jésus. Notre approche est de conjuguer le naturel et le spirituel, l’humain et le divin, la vérité et la sagesse de la Parole de Dieu avec l’amour vécu joyeusement, tout en portant le message de l’Evangile qui cherche le coeur de l’homme. Cet objectif et cette approche semblent toucher un nerf chez nos amis malgache. Peut-être, Dieu prépare quelque chose qui nous dépassera tous. Je le crois! Dieu ne nous oublie pas et il n’oublie pas le sud de l’Océan Indien!

    Que ce weekend nos cultes soient imprégnés du Saint Esprit, bouillants de joie, de louanges, de messages motivants et de conversions profondes à Jésus. Les échos de ce qui se passent dans nos trois églises sont réjouissants et nous n’avons vu que le commencement.

     MISSION A MADAGASCAR - VAOVAO GOAVANA eto ANTSIRABE."ÉCOLE DES GAGNEURS D'AME" pour JÉSUS CHRIST,miaraka @ Pst Vincent ESTERMAN(La Réunion) sy Pst Jules RANDRIANJOARY(France)/30-31Mars,1-2 Avril 2016/Rhema Andranovisy/8h30-12h,14h-17h/Misoratra anarana @ Pastera na Mpiandraikitra azy avy/Places limitées/1100plc/Tongavasoa fa hitombo indray ny Olom-bonjena/IRAY IHANY ISIKA.Jaona 17.21

     L'Aktu du pasteur

    LE MOT DU PASTEUR

    Les chrétiens ont besoin de modèles.

    Pierre le réaffirme aux anciens des églises « …étant les modèles du troupeau ». (1Pierre 5:3)
    Paul a sa façon à lui de le dire. « Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ ». (1Co 11:1). Le problème des Pharisiens au temps de Jésus était qu’ils ne donnaient pas l’exemple à suivre. Jésus a exhorté le peuple à écouter ce qu’ils disaient mais à ne pas faire ce qu’ils faisaient.

    En tant que responsables d’églises, nous sommes observés et notre exemple sera suivi, pour le bien et pour le mal. Nous avons tous dans nos vies (j’espère) des personnes qui ont été, ou sont source d’inspiration. Mais ceux qui nous connaissent cherchent cette même inspiration aujourd'hui auprès de nous. Oui, nos yeux sont sur Jésus mais nous sommes encouragés en voyant des personnes qui incarnent l’Esprit de Jésus en chair et en os. Les enfants le cherchent auprès de leur parents. Les chrétiens le cherchent auprès de leurs responsables. C’est vrai, c’est une responsabilité mais c’est également un privilège que le Seigneur nous accorde.
    Que nos cultes ce weekend soit l’occasion où des nouveaux qui nous découvriront, auront envie, par l’exemple qu’ils voient en nous, de vivre pour Jésus avec nous.


     

    LE MOT DU PASTEUR - Bonjour à tous. Au seuil de ce weekend (nouvelle orthographe!!!) nous avons une pensée particulière pour Rodolphe (Pasteur de l’église malgache à St-Denis) et Vony qui vont s’unir par le lien du mariage. Nous vivrons ce grand événement à leurs cotés samedi et dimanche. (Cf.nos sites)

    Jeudi soir dans notre groupe d’étude biblique au Patio à St Pierre nous avons étudié ensemble Romains 1. C’est un passage terrible du déclin de l’homme dans les profondeurs de la décadence. Paul dit « Ils sont devenus fou! » L’étude de ce passage n’est pas de tomber dans une sorte de pessimisme pour devenir des experts commentateurs du mal dans le monde comme le sont certains. Mais comment comprendre la beauté de la lumière si on ne comprend pas l’horreur des ténèbres? Et comment apprécier un homme sauvé si on ne comprend pas son état de perdition totale ?

    Nous avons suivi les différentes étapes de ce déclin qui touche successivement les pensées, le coeur (les désirs) et enfin le comportement. La phrase qui revient plusieurs fois est « Dieu les livre ». Il retire sa main. Il les laisse dans leur spirale infernale. (Mais il enverra un Sauveur…nous l’apprendrons dans les chapitres suivants).

    La toute première erreur de l’homme se trouve au verset 21. "Ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont point rendu grâces ».
    Et voilà le début de tout déclin spirituel!…ne pas honorer Dieu, ne pas le glorifier et ne pas lui rendre grâce pour tout ce qu’il a fait. Interpelé par ce que nous avons lu hier soir, ce matin dans mon temps de prière j’ai surtout passé mon temps à honorer Dieu, à le glorifier et à lui rendre grâces. Si le contraire est le point de départ du déclin, honorer, glorifier et rendre grâces doivent surement nous propulser vers ascendance spirituelle.

    Ce weekend nous allons nous retrouver dans nos cultes respectifs et nous allons conduire le peuple de Dieu à encore davantage l’honorer, le glorifier et lui rendre grâces pour tous ses bienfaits. Nous sommes un peuple qui monte et qui monte poussé, conduit par le Saint Esprit et les bénédictions sont notre quotidien.

     
     EFSF - ANTENNE NORD - ILE DE LA REUNION - Les "indiscrétions" (CARNET BLANC) - Ce dimanche 28 février, à 15h30 Le pasteur Vincent Esterman célèbrera le mariage du Pasteur Rodolphe (Eglise Malgache de Saint-Denis - Fiangonana Fifohazam-panahy Eglise Évangelique 34, rue Mazagran) avec Vony - (Cf . la photo : les fiançailles le 6 aout 2015) Ce sera un grand privilège de les entourer et nous avons hâte ....
     
    L'Aktu du pasteur
     
     
    L'Aktu du pasteur
     

    EFSF - MINISTERE EN DEPLACEMENT dans le nord de la France et en Belgique cette semaine - Le pasteur Vincent Esterman au CVC DE TOURNAI ce dimanche (pasteur Michel Barbez) - Une matinée puissante - Un message percutant - EXTRAIT - L’engagement 2 Timothée 1-5
    Sans l’engagement vous ne rentrerez dans l’œuvre de Dieu.
    L'image de l’athlète qui se prépare , qui s’engage dans une compétition c'est pour la victoire. La vie avec Dieu c'est comme le grand Raid de l’île de la réunion.
    1 corinthiens 9 :24-26
    Tous courront pour remporter le prix mais un seul le remportera.
    Philippiens 3 :13-14
    Paul voulait le prix.
    Si vous voulez remporter le prix. Nous vous proposons de transposer les conseils de préparation du grand Raid dans une dimension Chrétienne engagée et d'y méditer pour ne plus marcher mais courir afin de remporter la victoire.
     
    L'Aktu du pasteur
     
     
    L'Aktu du pasteur
     

     
    L'Aktu du pasteur
    EFSF -ILE DE LA REUNION - A découvrir sur nos sites, 
    une nouvelle série , LA RELATION D'AIDE....11 sujets abordés par le pasteur Vincent Esterman .

     EFSF – ILE DE LA REUNION…

    LANCEMENT D’UNE NOUVELLE EGLISE DANS L’EST.

    Sous la responsabilité du pasteur Vincent Esterman. Espace Foi Sans Frontières (basée dans l’ouest), après le Nord, ouvre son antenne Est à Saint-Anne.

    Culte chaque samedi SOIR. Vous êtes invités ce Samedi 7 novembre 18H.

    35bis chemin Gazet les bas, Saint-Anne. (après Bassin Bleu)

    Plus de renseignements : 06 92 65 74 43

    EFSF -ILE DE LA REUNION - Bonjour à tous - J'espère que vous abordez le week-end avec enthousiasme et détermination - Soyons encouragés en partageons cette pensée matinale - Il y a diversité de dons, mais le même Esprit..." (1 Corinthiens 12.4) - Nous doutons souvent de nos capacités. Apprenons à être conscients des talents que Dieu nous a confiés, afin que nous puissions les mettre à la disposition de ceux qui en ont besoin. Dieu ne regarde pas à nos imperfections pour nous utiliser , il regarde à la disposition de notre coeur .- Passez une belle journée .... et si cela vous dit venez nous rejoindre ce dimanche - Musique vivante, message motivant, et convivialité - Notre réunion est à 10h chapelle de l'Ermitage ruelle des Ajoncs -
    06 92 79 70 26
     
    L'Aktu du pasteur
    FSF -ILE DE LA REUNION - REUNION ISLAND -  OCTOBRE 2015
    Comment s'est passée votre semaine ? Bien je l'espère - Ici, à Espace Foi Sans Frontières l y a quelque chose dans l’air. Mercredi soir des personnes nouvelles sont venues dans la réunion à St Denis suite à l’annonce Facebook. ( nombreux sont ceux qui nous suivent, mais c'est la première touche ! Ces personnes ont osé pousser la porte - ) Hier soir jeudi, des témoignages touchant de personnes qui se sont converties dans notre égli
     
    EFSF ile de la reunion - Côte ouest .... Bonjour à tous, et bon début de semaine - Avec une pensée partagée - A la question souvent posée "Qui sont les vrais chrétiens ? " La réponse est simple : "Les premiers "...Et nous rêvons tous d'une église selon le modèle de Actes 2
    … Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur AJOUTAIT CHAQUE JOUR A L'EGLISE CEUX QUI ETAIENT SAUVES . EFSF Espace Foi Sans Frontières se veut d'être une assemblée vivante, chaleureuse et spontanée selon ce même modèle celui des Actes des Apôtres -esterman.eklablog.com/ 06 92 79 70 26EFSF-
     
    Bonjour à tous - Carnet de route ....LA MISSION A MADAGASCAR EST TERMINEE Aprés une journée longue et difficile en voiture pendant presque 12 heures naviguant autour et dans les trous des routes de Madagascar nous sommes enfin arrivés (avec le pasteur Jules) à l'hôtel près de l'aéroport. Ce mardi départ dans l'après-midi direction Saint-Denis pour la suite réunionnaise !
    Il y aura beaucoup à partagerSoyez les bienvenus
     EFSF - MISSION MADAGASCAR 2015
    lE PASTEUR VINCENT ESTERMAN  sera de nouveau en mission (accompagné du pasteur Jules) du jeudi 17 au dimanche 29 septembre
     

    FSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - réunion finale de la mission en plein air où le pasteur Jules a prêché.

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR SE TERMINE POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Culte de ce dimanche matin où Vincent a prêché - Eglise Sel de la Terre, Fianarantsoa, Pasteur Mampiona

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - sur l'image Vincent et Jules au milieu de la foule venue pour la mission

    Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ambositra - Ci-dessous un aperçu de l'auditoire de la mission dans la deuxième ville de la tournée. Les officiels étaient présents , parmi eux le préfet de département, le président de région, le maire de la ville et un adjoint. Le pasteur Vincent enseigne les pasteurs et responsables le matin et le pasteur Jules prêche l'après-midi a la mission.  

    Soyez les bienvenus

    EFSF - Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ces danseurs (le groupe de danseurs d'Ambositra ) ont entrainé l'auditoire avec leurs danses. Les photos qui suivent montrent des jeunes et des enfants faisant les mêmes gestes que les danseurs leurs aînés ...DE L'OR !!!

    Ce groupe de musiciens, chanteurs et danseurs basé a Tananarive, nous accompagne tout au long de cette tournee. Ils sont tout simplement magnifique dans le travail qu'ils font! - "Les Adeline" sont trés connus à Madagascar.

     

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION MADAGASCAR - Deux évangélistes vieillissants (Le pasteur Vincent et le pasteur Jules) avec les filles du groupe de danse d'Antsirabe - Elles sont belles, pétillantes et aiment Jesus. "Je rajeunis de 40 ans quand je suis avec elles !" (Dixit le pasteur Vincent ! )

    Soyez les bienvenus
     
    EFSF – ECHOS Le pasteur Vincent en Mission Madagascar - culte ce dimanche matin la Cathédrale de la Foi, Antsirabe, 40 personnes ont donné leur vie à Jesus. Le pasteur a partagé sa joie et sa surprise - 90% d'entre elles, il ne les connaissait pas. Il est convaincu que la présence de toutes ces personnes est directement liée au séminaire que le pasteur Vincent a conduit dans son église cette semaine.
     
    Soyez les bienvenus

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION A MADAGASCAR - Mission en plein air à Antsirabe - Une Foule autour de 4000 personnes lors de la prédication du pasteur Jules à cette mission - A la dernière réunion une centaine de personnes se sont consacrées à Jésus.Le président de région était présent à cette réunion il a donné un témoignage fort de la foi en Jésus.

    Soyez les bienvenus

     

    Soyez les bienvenus

     

     
    EFSF - ILE DE LA REUNION - NOUS AVONS FAIT LE BON CHOIX ! Nous avons choisi LA FOI plutôt que l’incrédulité, l’AMOUR plutôt que la haine,LA JOIE plutôt que la tristesse. Si d’autres maudissent, nous BENISSONS . Si certains choisissent l’amertume nous choisissons LE PARDON. Nous écartons la peur et nous la remplaçons par LA CONFIANCE . OUI, NOUS AVONS FAIT LE BON CHOIX. Et dimanche nous chanterons ensemble les louanges d’un Dieu qui a voulu faire de nous ses enfants, nés de la même nature divine, de la même semence incorruptible. Un jour il a fallu choisir entre LA BONTE et la méchanceté, entre LA LUMIERE et les oeuvres des ténèbres. Et nous avons vraiment fait le bon choix. Venez nous rejoindre Chapelle de l'Ermitage - ruelle des joncs - L'Ermitage les Bains DIMANCHE 10h - 06 92 79 70 26
     
    ANTSIRABE -MADAGASCAR - Après une très belle semaine de Mission, à Madagascar  le pasteur Vincent entame le chemin du retour . Toutes ces belles jeunes filles font partie de la troupe de danses qui a été franchement brillante lors de cette mission Malgache. Le nom de l'église est Rhema les ambassadeurs dans la ville de Antsirabe.
     
     EFSF - LE DELICATESSE DE DIEU - Mercredi lors de notre soirée Questions de société, à Saint Denis (Ile de la Réunion) nous avons retrouvé J.H. Qui est J.H ? C’est un homme qui l’année dernière a consulté notre site internet et m’a appelé un soir à une heure tardive. La conversation a tourné autour de la question du baptême et les conditions requises pour qu’une personne soit baptisée en tant que disciple de Jésus. J.H est venu à notre culte à Saint Gilles quittant son domicile de Saint Denis à 5h le dimanche matin pour rejoindre le bus. Son baptême dans le lagon de l’Ermitage fut un jour de joie. Cependant nous l’avons perdu de vue et les mois ont passé . Notre église malgache s’est installée dans un beau local aménagé au centre ville de Saint Denis et a posé son enseigne sur la voie publique. Et voilà que notre ami J.H qui habite ce même quartier, passait par là. Interpellé par l’enseigne il décide d’assister à une des réunions sans savoir qui était derrière le nom « Eglise Evangélique ». Après plusieurs semaines d'hésitation il se décide et se rendant sur place pour une réunion il est très étonné d’apprendre qu’il se retrouvait parmi ceux qui l’avaient baptisé. Quel délicatesse de Dieu! Combien il est attentionné à notre égard! Combien nous pouvons compter sur son action! Et c’est bien à cela que nous nous attendons dimanche à notre culte. La louange créée une « piste d’atterrissage » pour l’action de Dieu. Et nous aurons beaucoup de joie d’accueillir Sa présence au milieu de nous.
     

    EFSF - Bonjour, - Le monde entier découvre l’île de la Réunion! - Un vrai ami a mis sur mon mur Facebook "La Réunion…aux extrémités de la terre mais au centre du monde ! » Seul Dieu peut monter un coup pareil. En un clin d’oeil, toute l’attention est portée sur nous et en plus, dans la même semaine, le volcan explose comme s’il voulait accueillir les médias du monde entier avec son feux d’artifice personnel. Oh oui, tout cela va passer, certainement, et les choses redeviendront comme avant sauf que, sauf que…Dieu nous montre ce dont il est capable- Et bien sûr, comme le dit Paul dans 1Co15:46, "D’abord le naturel, vient ensuite le spirituel. » Et si Dieu faisait une telle oeuvre puissante avec l’Evangile que pour une toute autre raison le monde entier entendra parler de la Réunion. Et pourquoi pas? Après tout, le Royaume de Dieu est comme le grain de sénevé… Dimanche, nous célébrerons une nouvelle fois, notre GRAND Dieu qui n’a pas fini de nous étonner.-Venez nous rejoindre à10h chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs Ermitage-les-Bains 06 92 79 70 26 - PASSEZ UNE BONNE JOURNEE

    EFSF - MERCREDI 22 JUILLET ILE DE LA REUNION ST - DENIS .L’Evangile pourrait être résumé en un seul mot « Viens ». C’est une invitation lancée par Dieu aux hommes – Matthieu 22:1-10 ; Luc 14:15-24 - Inviter, c’est la stratégie de Dieu afin que le Royaume de Dieu s’étende sur la terre.L’Evangile appelle une personne à « venir » à se déplacer, à venir occuper une place préparée. Une évangélisation qui n’invite pas à venir franchir la porte d'une salle n’est que discussions théologiques ou témoignages gratuits. MERCREDI 22 JUILLET 18 h30 notre salle de conférence située 34 rue Mazagran ne demande qu'a être remplie .... Nos équipes battent le pavé de Saint-Denis, plans et prospectus en main depuis dimanche après-midi .... notre prière ce matin ....Nous ne savons pas ce que Dieu fera MAIS nous sommes convaincus qu’il est à l’œuvre ... Contact - 06 92 79 70 26

    EFSF -ILE DE LA REUNION - Le pasteur Vincent était l'invité ce dimanche de l'église Malgache de Saint-Denis - Deux réunions intenses et un auditoire très participatif - ... "Pour retrouver une âme perdue Dieu travaille avec l’église qui rayonne sa lumière sur le monde et le Saint-Esprit qui fait rejaillir la vie au milieu de la poussière." (Luc 15:1-3, 8-10) - Merci à Rodolphe pasteur de l'assemblée et son équipe pour l'accueil chaleureux . Contacts 06 92 79 70 26   http://vincent-esterman.eklablog.com/

    EFSF -ILE DE LA REUNION – LE MOT DU PASTEUR : et oui, déjà vendredi et j’espère que la semaine s’est bien passée pour chacun, chacune.Notre mission d’aller «VERS » cette population réunionnaise bat son plein. Nous devons constater, avec joie, que Dieu est à l’oeuvre dans les coeurs et nous voulons nous connecter avec ce qu’il fait dans le monde qui est, pour nous, notre précieuse île. Comme l’a dit William Carey, le père de la mission chrétienne de notre ère,« attendons-nous à de grandes choses de la part de Dieu. Tentons de grandes choses pour Dieu ». La suite sera belle! bonne fin fe journée

     

    EFSF - ILE DE LA REUNION- Bonjour à tous avec une pensée matinale et ce magnifique texte à relire - Jean 3:1-13 -  (Etude du texte ...)et oui, parmi ceux qui ont rencontré Jésus il y a eu Nicodème - Nicodème cet homme de religion ne comprenait pas les choses de Dieu « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux » ? v4 - Il se laisse interpeller et bousculer par Jésus. Parce qu’il est humble, il est libéré de l’orgueil religieux pour devenir un homme spirituel, un homme de Dieu. Une rencontre de première importance pour comprendre la différence entre le religieux et le spirituel. La conclusion que nous pouvons tirer de cet échange est que le religieux ne comprend pas ce qui est spirituel et le spirituel se vit indépendamment du religieux. Excellente journée .Contacts 06 92 79 70 26   http://vincent-esterman.eklablog.com/

     

    EFSF -ILE DE LA REUNION - LES ECHOS SAINT-DENIS - Hier à Saint-Denis, soirée réussie pour le lancement du cycle " Qestions de société " conduit par le pasteur Vincent . Le thème : "Expériences NDE…la vie après la vie" -  Des invitations avaient été lancées, et "ils " sont venus nombreux par différents biais -  Quel encouragement pour cette première soirée dans la capitale ! Un auditoire attentif qui  a joué les prolongations autour d'un apéro offert permettant un moment d’échanges agréables -  Rendez-vous est pris pour mercredi prochain 1er juillet 18h 300 même adresse . Le thème  Expériences NDE…la vie après la vie"  LA SUITE ... nous allons vivre à travers le récent témoignage relaté d’un neurochirurgien américain, un voyage dans l’au-delà. En tant que scientifique il n’y croyait pas. Pourtant, ce qu’il a vécu est irréfutable....Salle de conférence 34, rue Mazagran SAINT-DENIS - ouvert à tous entrée libre et gratuite.

    Contacts 06 92 79 70 26 – 06 93 40 44 47

     

                      

    LES AMIS, NOUS VIVONS UNE EVOLUTION FORT REJOUISSANTE ! Samedi soir, nous avons eu le lancement officiel de notre nouvelle église dans la capitale de l’île de la Réunion, Saint-Denis. C’est une église ethnique de chrétiens de Madagascar (appelé Malgache) qui vivent et travaillent à La Réunion. Une église conduite par  Rodolphe, un jeune homme pasteur d’une grande qualité. La communauté compte déjà plus de 40 membres et leur nouvelle salle dans le coeur de la ville était pleine pour le lancement. Ils sont installés sous notre couverture administrative et officiellement porte notre nom mais  nous sommes simplement là pour les encourager et les aider. Toutes leurs réunions sont dans leur langue malgache. Quelque chose d’important se passe avec nos liens vers l’île de Madagascar. Comme vous pouvez le voir sur les photos affichées sur FB récemment, je viens de rentrer de « Mada » où  j’étais un des orateurs d’une  convention de pasteurs dans la capitale. En août il m’a été demandé de retourner comme orateur d’une autre convention de pasteurs non loin de la capitale et encore en septembre, je vais effectuer une tournée d’un certain nombre de villes avec le pasteur Jules pour enseigner les pasteurs. Où tout cela mènera t-il, qui le sait à ce jour, mais c’est tout simplement  passionnant, excitant et merveilleux. Et j’aime ça! »Antenne Saint-Denis