• Annick


     Annick

     

    Annick nous pouvons le crier haut et fort, il n’y a pas de cas trop difficile pour Dieu il permet que nous rencontrions les bonnes personnes, il nous place dans le bon champ , Il nous aime et veut nous donner sa puissance pour vivre notre vie de tous les jours dans la joie. Aujourd’hui nous allons passer un moment avec Annick , une histoire bouleversante

    RECONSTRUIRE A 50 ANS , C’EST POSSIBLE

    Annick est née au début de la deuxième guerre et grandit au sein une famille modeste, plus que modeste, sans éducation religieuse, sans amour. Cependant, dès son adolescence et dans la solitude et la banalité de son quotidien, la présence d’un Dieu bon et protecteur se révèle à son jeune cœur. A 18 ans, c’est pour le meilleur et pour le pire qu’elle se marie. Mais c’est le pire qui l’emporte. Le Prince charmant, directeur commerciale d’une grande société jouit d’un statut social privilégié et confortable, mais il se révèle très vite un mari jaloux, despote et de surcroit, coureur de jupons. Rapidement pour décrocher des contrats fructueux, ce mari avide de profit n’hésite pas à demander à sa jeune et jolie épouse de se prostituer auprès de clients potentiels. C’est le début d’une longue série d’humiliations répétées, de violence…. Le calvaire durera 20 ans. Vingt longues années de soumission, de manipulation.. Annick entre dans une sorte d’isolement intérieur auréolé de la peur du lendemain. Elle craque. Au bout du rouleau, Annick décide de partir et c’est le divorce. A 40 ans elle se retrouve retranchée dans un studio du 11ème arrondissement de Paris, avec pour seule ressources une pension de l’ex mais elle ne se laisse pas abattre et retrousse les manches. Rapidement elle décroche un poste de technicienne dans une école de coiffure à Paris.

    QUAND LE VENT SOUFFLE

    Nouvelles bourrasques ! Famille, enfants, travail subissent des perturbations douloureuses. Mais la volonté de s’en sortir est là et Annick tient bon et ne baisse pas les bras elle s’acharne de tout son être. Elle aime à dire que, sans comprendre grand chose, tout au long de ces années difficiles Dieu était là il l’a soutenue et guidée ; « Foi et prière dit-elle m’ont préservée et aidée à me reconstruire ».Dieu est souvent un guide un guide invisible.

    SCOTCHEE DEVANT UNE VITRINE

    Un soir alors qu’elle passe devant une vitrine du 13ème arrondissement de Paris elle reste « scotchées » devant un présentoir, redémarre, passe son chemin, mais c’est plus fort qu’elle et revient sur ses pas, saisit un carton d’invitation et repart avec une conviction que ce qu’elle cherche depuis longtemps est enfin arrivé et à portée de mains….

    ACCUEIL, AMBIANCE… TOUT EST LA

    Ce sont en fait les bureaux d’une église qui a pignon sur rue. et le prospectus invite à une réunion le dimanche matin suivant. Sans trop savoir ce qui l’attend, elle se rend à l’endroit indiqué sur le carton, avec une sensation mêlée de bonheur de plaisir et de vide « Mon arrivée dans ce lieu restera inoubliable ! C’est comme si un rêve se réalisait…. j’avais l’impression d’être attendue, j’étais enfin au milieu d’être humains et tellement souriants, tellement chaleureux… le message de l’orateur me bouleverse …. je sais déjà que je reviendrai dimanche prochain ». ACCUEIL, AMBIANCE… TOUT EST LA Annick a tenu parole, elle est revenue et ce deuxième dimanche sans hésitation elle a décidé d’ouvrir son cœur tout grand à l’amour de Jésus, et comme portée elle dit oui.

    JHESUS GUERIT LES CŒURS USES

    En quelques mois l’amour de Jésus guérit son cœur usé, son cœur brisé. elle étudie la bible, se joint à des groupes de partage. Amertume, et rancœur envers les hommes s’estompent plus d’à priori, elle réapprend à vivre et elle pardonne. Pardonne cet homme qui lui avait fait tant de mal. Redevenue le pilier de sa famille, déchiquetée, déchirée, et déstabilisée pendant de si longues années, elle peut désormais témoigner de sa foi à ses enfants et petits enfants et amis. Son regard sur les autres, sur ce qui l’entoure a changé Elle renaît à la vie tout simplement et vit son quotidien pleinement avec l’amour de Jésus dans son cœur. Elle est l’exemple de consécration, service, amour et avec la passion de l’évangéliste qui annonce au monde que Jésus, son Seigneur et Sauveur, est vivant. Tout comme Annick tu peux toi aussi reconstruire qui que tu sois, quelque soit ton âge, Es-tu assis sur un immense champ de ruines dans ta vie, ton quotidien, ton existence ? vis-tu s avec de vieilles blessures des abus qu’elle qu’ils soient, un divorce, un avortement es-tu tourmenté, es-tu rongé par la culpabilité ? souffres-tu en silence ? as-tu honte, au point de te prosterner ? Attends-toi à une intervention de Dieu dans ta vie . Procure toi une bible et lis le psaume 23, au verset 3 tu liras « Il restaure mon âme » Annick n’est pas un cas unique, un très grand nombre d’hommes et de femmes ont été entièrement reconstruits. Tous peuvent témoigner de la puissance du Dieu dans leur vie, un dieu d’amour qui restaure , qui restaure celui qui vient à lui. Dieu rebâtit les existence brisées, restructure les personnalités, guérit du passé et des dégâts occasionnés. En entendant Annick, prier, chanter, et rire, vous ne pourriez pas soupçonner, le moins du monde, de quelle vallée de larmes elle a été tirée Approche toi de Dieu et il s’approchera de toi !

    (Propos recueillis par Chantal Villageon)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique