• La parole de Dieu agissante

    La parole de Dieu agissante  

     

    LA PAROLE DE DIEU AGISSANTE

    Hébreux 4 :11-13

     

     

     

     

    « Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »

    Ce passage nous parle de la Parole de Dieu et de son effet dans la vie de quelqu’un qui s’expose à elle.

    Les mots utilisés : « vivante, efficace (agissante), tranchante, pénétrante, juge » sont des mots forts.

    La personne qui se laisse interpeller par la Parole de Dieu sera travaillée par elle.

    L’efficacité de l’épée pour trancher et pour pénétrer dépend de la matière qu’une épée va rencontrer :

    la chair …elle rentre facilement

    du bois …elle peut scinder en deux

    du béton, ou de l’acier … aucun effet

    Quand la Parole de Dieu est annoncée, quelle qualité de cœur va-t-elle rencontrer ?

    Il y a plusieurs façons de recevoir la Parole de Dieu :

    Le chrétien spectateur : « Je ne suis pas concerné par ce que j’entends et ce que je lis… c’est pour les autres »

    Le chrétien égocentrique : « Je suis seulement concerné si cela répond à un de mes besoins personnels. Mon bien être personnel c’est ce qui compte »

    Le chrétien superficiel : « Je suis concerné uniquement pendant la durée de la réunion ou le moment de lecture… je l’oublie très vite »

    Le chrétien charnel : « Il ne faut pas trop la prendre au sérieux, après tout, personne n’est parfait. »

    Le chrétien spirituel : « J’ai besoin de cette parole. Je veux apprendre à obéir à Dieu. Je veux me remettre en question avec elle. Je veux changer de vie ».

    Alors, comment Dieu change une vie en utilisant sa Parole ?

    D’abord il y a l’interpellation soudaine…le coup d’épée tranchant

    Illus. Un homme est venu dans une réunion pour la première fois. Le message, ce matin-là était sur les erreurs et les regrets. Pendant la réunion l’idée lui est venue à la tête que quelqu’un m’avait parlé de sa vie et que je le ciblais. Pourtant je ne connaissais pas cet homme. Au moment de l’appel et à la surprise de ses proches, il donne sa vie à Jésus.

    C’est l’effet « l’épée à double tranchant ». Mais on ne peut pas encore parler de transformation de vie.

    La transformation vient dans le temps en s’exposant à la Parole de Dieu et en l’accueillant à cœur ouvert.

    Ce n’est pas UN message ou UNE lecture qui change la mentalité et qui change une vie.

    C’est pour cela que je prêche en série. C’est avec le temps qu’il y a renouvellement de notre l’intelligence.

    Illus. Si tu as un morceau de viande dure, que faut-il faire pour le rendre tendre avant de le manger ? Tout de suite dans la poêle ? Non d’abord  le faire mariner,   toute la nuit et ensuite le cuire

    lentement et longuement. Comme un plat qu’on avait mangé chez des amis une fois. La cuisson avait duré 7 heures. Mais quel régal pour les papilles !

    Une mentalité et une vie qui reflètent la Parole de Dieu, c’est celle qui cuit lentement et longuement dans son jus.

    Dieu a expliqué à Josué comment se mariner dans la Parole de Dieu

    Josué 1 :8

    « Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras. »

    Illus. Une femme non chrétienne m’a dit un jour concernant un homme avec qui elle était en couple mais qui l’avait larguée, « Je ne suis pas une sainte, je ne lui au pas pardonné ». Le « beefsteak » était dur ! Mais si elle s’exposait à la Parole de Dieu régulièrement elle serait amenée à pardonner.

    En s’exposant à la Parole, Dieu donne le vouloir et le faire.

    Illus.  J’ai découvert la Parole de Dieu à 19 ans. J’avais lu des passages de la Bible mais je ne connaissais pas sa puissance. J’étais comme extérieur à ce que je lisais. Cela ne me touchait pas. J’ai découvert la Parole de Dieu agissante à 19 ans quand j’ai commencé à assister régulièrement aux réunions dans une église où la Parole de Dieu était prêchée.

    Un point sensible pour moi était la question du baptême. Quand les gens dans l’église me demandaient si j’étais baptisé je répondais « oui, quand j’étais bébé ». Je défendais mon baptême d’enfant. Heureusement que les chrétiens n’ont pas fait pression. Je me serais peut-être braqué.

    Pendant 6 mois, j’ai mariné dans la Parole de Dieu avec ma lecture personnelle et les messages chaque dimanche. Après 6 mois, j’étais maintenant convaincu qu’il fallait que je demande à être baptisé.

    Il y a de nombreux domaines où la Parole de Dieu va produire des changements chez nous.

    Prenons le cas de quelqu’un qui croit en Jésus et veut vivre des expériences avec sans que cela lui coûte personnellement. Il ne veut pas s’engager, il ne veut pas s’investir, il ne veut pas qu’on compte sur lui.

    Cependant, s’il est sincère avec Dieu et s’expose à Sa Parole, il va être mal à l’aise dans sa situation.

    Pourquoi ? Parce qu’il s’expose à l’appel de Jésus de devenir un disciple et non un sympathisant.

    La Parole de Dieu l’interpellera et l’appellera à la responsabilité, à l’engagement réel. Et le résultat ? Une autre personne, un chrétien de qualité, un vrai.

     

    LES DOMAINES DE RÉSISTANCE CHEZ LES CHRÉTIENS

    La Parole de Dieu doit nous toucher dans nos points sensibles.

    Quand la Bible dit « Tu ne tueras point », est-ce que c’est un point sensible ? Pour la plupart d’entre nous, pas vraiment.

    L’expérience m’apprend qu’il y a plusieurs domaines particulièrement sensibles où les chrétiens sont parfois résistants à ce que dit la Parole de Dieu.

    Premier domaine de résistance, quand la Parole touche à leur vie affective et sexuelle.

    Le Chrétien peut raisonner : la moralité chrétienne, c’est pour les autres.

    Je fais ce que je veux, après tout je ne suis qu’un homme.

    Mais la Parole de Dieu nous appelle à une vie pure

    Ce n’est pas parce que personne ne nous voit ou que ça ne fait du mal à personne que Dieu nous approuve.

    Illus. Un homme qui se disait chrétien avait une maitresse.  Il vivait dans l’adultère et il s’en félicitait en disant ouvertement par rapport à sa femme : « je n’ai pas perdu au change » et « j’ai des besoins d’homme ». Quand je lui ai envoyé quelques versets sur l’adultère pour l’interpeller, il a coupé tous les ponts avec moi.

    Cette parole nous juge avant l’heure pour travailler notre pureté. Si on se laisse jugé par elle maintenant elle ne nous jugera pas au jour du jugement final.

    Deuxièmement de résistance chez les chrétiens, quand ça touche à leur argent.

    Pour certains Chrétiens, donner la dime, il ne faut pas leur en parler. Ils ne veulent pas le savoir.

    Après avoir conduis des églises dans différents pays je dois constater une vraie résistance dans ce domaine à la Réunion dans les différentes églises que j’ai connues sur l’île.

    Un jour on m’a posé la question pourquoi je parlais de l’offrande chaque dimanche ?

    Les finances d’une église est un domaine indispensable pour l’avenir d’une assemblée

    Certains pasteurs sont gênés d’en parler et les finances sont paralysées.

    D’autres pasteurs, devant la résistance, s’irritent et mettent la pression en culpabilisant les membres.

    Mon approche est simple...si on aime Dieu et on aime sa Parole alors on va vouloir mariner dans la Parole de Dieu.

    Dimanche après dimanche gentiment, sans mettre une pression humaine, je partage un verset, un témoignage ou une pensée sur comment donner selon la Parole de Dieu.

    En faisant cela, j’ose croire qu’avec des gens qui aiment Dieu, la mentalité changera.  La générosité et la fidélité viennent.

    Troisième domaine de résistance : la critique.

    J’ai souvent entendu des chrétiens dire «je ne suis pas hypocrite, je suis quelqu’un qui dit ce qu’il pense » mais les paroles qui sortent de leur bouche sont plutôt destructrices.

    On peut dire des choses, même qui sont vraies, mais être en tort devant Dieu parce que nous manquons d’amour pour l’autre et de respect pour sa personne.

    En se marinant dans la Parole de Dieu on apprend à bénir et à ne pas maudire.

    Vivant dans la Parole on arrive au point où, quand la critique commence à sortir de sa bouche, cela laisse un gout amer dans la bouche.

    C’est comme quand l’haleine est mauvaise.

    Les autres le sentent mais quand toi tu commences à la ressentir et tu te rends compte, tu vas vite te brosser les dents.

     

    PIERRE ET JÉSUS

    Les conversations entre Pierre et Jésus dans les Évangiles sont souvent intenses.

    Jean 13 : 6-10

    Au dernier repas, Jésus commence à laver les pieds des disciples pour leur montrer l’exemple de comment être au service de l’autre.

    Quand il arrive à Pierre, Pierre s’indigne « Toi, Seigneur tu me laves les pieds ! Non, jamais tu ne me laveras les pieds ! »

    « Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. »

    Pierre bascule « Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête. » 

    Jésus répond, « Celui qui s’est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur ; et vous êtes pur… »

    L’explication arrive au chapitre 15 : « Vous êtes déjà purs, à cause de la Parole que je vous ai annoncé » Jean 15 :3

    Les disciples ne s’en rendaient pas compte, mais en écoutant Jésus tous les jours, Jésus les lavait dans l’eau de sa Parole et ils étaient propres.

    Tu as travaillé dur toute la journée. Il a fait chaud. Tu rentres à la maison et la poussière de la journée te colle à la peau.

    Comme pour la mauvaise haleine, la transpiration, tu ne la sens pas mais les autres, oui. Tu ne peux pas te mettre à table comme ça. Tu ne peux pas vivre une soirée avec les autres dans cet état. Tu vas à la salle de bain, tu fais couler un bain et tu montes dans le bain. L’eau agit avec le savon. Ce qui était sur toi et maintenant dans l’eau. Quand tu as fini tu retires le bouchon et les poussières et les odeurs de la journée disparaissent dans le trou. Tu t’essuies.

    Tu es maintenant prêt à aller te mettre à table avec les autres.

    La Parole de Dieu c’est l’eau savonneuse qui nous rend propre.

    Elle est agissante. Elle nous prépare pour une vie vécue au contact de Dieu et au contact des autres.

     

    L"EFFET DE LA PAROLE DE DIEU

    Vincent Esterman

    Série de 8 messages

    La Parole de Dieu agissante

    La Parole de Dieu le miroir personnel

    La Parole de DIeu restaure l'âme

    La Parole, notre institutrice

    La Parole une arme contre notre ennemi

    La Parole de Dieu une lampe  

     La Parole de Dieu et l'espérance   

    L'Inspiration de la Parole de Dieu

    Accueil  

  • L'Effet de la Parole de Dieu     L’EFFET DE LA PAROLE DE DIEU 

    Série de 8 messages

     

     

     

    La Parole de Dieu agissante

    La Parole de Dieu le miroir personnel

    La Parole de DIeu restaure l'âme

    La Parole, notre institutrice

    La Parole une arme contre notre ennemi

    La Parole de Dieu une lampe  

     La Parole de Dieu et l'espérance    

    L'Inspiration de la Parole de Dieu

    Accueil  

     

    LA PAROLE DE DIEU AGISSANTE

    Hébreux 4 :11-13

    « Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »

    Ce passage nous parle de la Parole de Dieu et de son effet dans la vie de quelqu’un qui s’expose à elle.

    Les mots utilisés : « vivante, efficace (agissante), tranchante, pénétrante, juge » sont des mots forts.

    La personne qui se laisse interpellé par la Parole de Dieu sera travaillée par elle.

    L’efficacité de l’épée pour trancher et pour pénétrer dépend de la matière qu’une épée va rencontrer :

    la chair …elle rentre facilement

    du bois …elle peut scinder en deux

    du béton, ou de l’acier … aucun effet

    Quand la Parole de Dieu est annoncée, quelle qualité de cœur va-t-elle rencontrer ?

    Il y a plusieurs façons de recevoir la Parole de Dieu :

    Le chrétien spectateur : « Je ne suis pas concerné par ce que j’entends et ce que je lis… c’est pour les autres »

    Le chrétien égo centrique : « Je suis seulement concerné si cela répond à un de mes besoins personnels. Mon bien être personnel c’est ce qui compte »

    Le chrétien superficiel : « Je suis concerné uniquement pendant la durée de la réunion ou le moment de lecture… je l’oublie très vite »

    Le chrétien charnel : « Il ne faut pas trop la prendre au sérieux, après tout, personne n’est parfait. »

    Le chrétien spirituel : « J’ai besoin de cette parole. Je veux apprendre à obéir à Dieu. Je veux me remettre en question avec elle. Je veux changer de vie ».

    Alors, comment Dieu change une vie en utilisant sa Parole ?

    D’abord il y a l’interpellation soudaine…le coup d’épée tranchant

    Illus. Un homme est venu dans une réunion pour la première fois. Le message, ce matin-là était sur les erreurs et les regrets. Pendant la réunion l’idée lui est venue à la tête que quelqu’un m’avait parlé de sa vie et que je le ciblais. Pourtant je ne connaissais pas cet homme. Au moment de l’appel et à la surprise de ses proches, il donne sa vie à Jésus.

    C’est l’effet « l’épée à double tranchant ». Mais on ne peut pas encore parler de transformation de vie.

    La transformation vient dans le temps en s’exposant à la Parole de Dieu et en l’accueillant à cœur ouvert.

    Ce n’est pas UN message ou UNE lecture qui change la mentalité et qui change une vie.

    C’est pour cela que je prêche en série. C’est avec le temps qu’il y a renouvellement de notre l’intelligence.

    Illus. Si tu as un morceau de viande dure, que faut-il faire pour le rendre tendre avant de le manger ? Tout de suite dans la poêle ? Non d’abord mariner, même toute la nuit et ensuite le faire cuire

    lentement et longuement. Comme un plat qu’on avait manger chez des amis une fois. La cuisson avait durée 7 heures. Mais quel régal pour les papilles !

    Une mentalité et une vie qui reflètent la Parole de Dieu, c’est celle qui cuit lentement et longuement dans son jus.

    Dieu a expliqué à Josué comment se mariner dans la Parole de Dieu

    Josué 1 :8

    « Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras. »

    Illus. Une femme non chrétienne m’a dit un jour concernant un homme avec qui elle était en couple mais qui l’avait larguée, « Je ne suis pas une sainte, je ne l’ai pas pardonné ». Le « bifsteack » était dur ! Mais si elle s’exposait à la Parole de Dieu régulièrement elle serait amenée à pardonner.

    En s’exposant à la Parole, Dieu donne le vouloir et le faire.

    Illus.  J’ai découvert la Parole de Dieu à 19 ans. J’avais lu des passages de la Bible mais je ne connaissais pas sa puissance. J’étais comme extérieur à ce que je lisais. Cela ne me touchait pas. J’ai découvert la Parole de Dieu agissante à 19 ans quand j’ai commencé à assister régulièrement aux réunions dans une église où la Parole de Dieu était prêchée.

    Un point sensible pour moi était la question du baptême. Quand les gens dans l’église me demandaient si j’étais baptisé je répondais « oui, quand j’étais bébé ». Je défendais mon baptême d’enfant. Heureusement que les chrétiens n’ont pas fait pression. Je me serais peut-être braqué.

    Pendant 6 mois, j’ai mariné dans la Parole de Dieu avec ma lecture personnelle et les messages chaque dimanche. Après 6 mois, j’étais maintenant convaincu qu’il fallait que je demande à être baptisé.

    Il y a de nombreux domaines où la Parole de Dieu va produire des changements chez nous.

    Prenons le cas de quelqu’un qui croit en Jésus et veut vivre des expériences avec lui mais que cela ne lui coute rien personnellement. Il ne veut pas s’engager, il ne veut pas s’investir, il ne veut pas qu’on compte sur lui.

    Cependant, s’il est sincère avec Dieu et s’expose à Sa Parole, il va être mal à l’aise dans sa situation.

    Pourquoi ? Parce qu’il s’expose à l’appel de Jésus de devenir un disciple et non un sympathisant.

    La Parole de Dieu l’interpellera et l’appellera à la responsabilité, à l’engagement réel. Et le résultat ? Une autre personne, un chrétien de qualité, un vrai.

     

    LES DOMAINES DE RESISTANCE CHEZ LES CHRETIENS

    La Parole de Dieu doit nous toucher dans nos points sensibles.

    Quand la Bible dit « Tu ne tueras point », est-ce que c’est un point sensible ? Pour la plupart d’entre nous, pas vraiment.

    L’expérience m’apprend qu’il y a plusieurs domaines particulièrement sensibles où les chrétiens sont parfois résistants à ce que dit la Parole de Dieu.

    Premier domaine de résistance, quand la Parole touche à leur vie affective et sexuelle.

    Le Chrétien peut raisonner : la moralité chrétienne, c’est pour les autres.

    Je fais ce que je veux, après tout je ne suis qu’un homme.

    Mais la Parole de Dieu nous appelle à une vie pure

    Ce n’est pas parce que personne ne nous voit ou que ça ne fait du mal à personne que Dieu nous approuve.

    Illus. Un homme qui se disait chrétien avait une maitresse.  Il vivait dans l’adultère et il s’en félicitait en disant ouvertement par rapport à sa femme : « je n’ai pas perdu à l’échange » et « j’ai des besoins d’homme ». Quand je lui ai envoyé quelques versets sur l’adultère pour l’interpeller, il a coupé tous les ponts avec moi.

    Cette parole nous juge avant l’heure pour travailler notre pureté. Si on se laisse jugé par elle maintenant elle ne nous jugera pas au jour du jugement final.

    Deuxièmement de résistance chez les chrétiens, quand ça touche à leur argent.

    Pour certains Chrétiens, donner la dime, il ne faut pas leur en parler. Ils ne veulent pas le savoir.

    Après avoir conduis des églises dans différents pays je dois constater une vraie résistance dans ce domaine à la Réunion dans les différentes églises que j’ai connues sur l’île.

    Un jour on m’a posé la question pourquoi je parlais de l’offrande chaque dimanche ?

    Les finances d’une église est un domaine indispensable pour l’avenir d’une assemblée

    Certains pasteurs sont gênés d’en parler et les finances sont paralysées.

    D’autres pasteurs, devant la résistance, s’irritent et mettent la pression en culpabilisant les membres.

    Mon approche est simple...si on aime Dieu et on aime sa Parole alors on va vouloir se mariner dans la Parole de Dieu.

    Dimanche après dimanche gentiment, sans mettre une pression humaine, je partage un verset, un témoignage ou une pensée sur comment donner selon la Parole de Dieu.

    En faisant cela, j’ose croire qu’avec des gens qui aiment Dieu, la mentalité change. La générosité et la fidélité viennent.

    Troisième domaine de résistance : la critique.

    J’ai souvent entendu des chrétiens dire «je ne suis pas hypocrite, je suis quelqu’un qui dit ce qu’il pense » mais les paroles qui sortent de leur bouche sont plutôt destructrices.

    On peut dire des choses, même qui sont vraies, mais être en tort devant Dieu parce que nous manquons d’amour pour l’autre et de respect pour sa personne.

    En se marinant dans la Parole de Dieu on apprend à bénir et à ne pas maudire.

    Vivant dans la Parole on arrive au point où, quand la critique commence à sortir de sa bouche, cela laisse un gout amer dans la bouche.

    C’est comme quand l’haleine est mauvaise.

    Les autres le sentent mais quand toi tu commences à la ressentir et tu te rends compte, tu vas vite te brosser les dents.

     

    PIERRE ET JESUS

    Les conversations entre Pierre et Jésus dans les Evangiles sont souvent intenses.

    Jean 13 : 6-10

    Au dernier repas, Jésus commence à laver les pieds des disciples pour leur montrer l’exemple de comment être au service de l’autre.

    Quand il arrive à Pierre, Pierre s’indigne « Toi, Seigneur tu me laves les pieds ! Non, jamais tu ne me laveras les pieds ! »

    « Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. »

    Pierre bascule « Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête. » 

    Jésus répond, « Celui qui s’est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur ; et vous êtes pur… »

    L’explication arrive au chapitre 15 : « Vous êtes déjà purs, à cause de la Parole que je vous ai annoncé » Jean 15 :3

    Les disciples ne s’en rendaient pas compte, mais en écoutant Jésus tous les jours, Jésus les lavait dans l’eau de sa Parole et ils étaient propres.

    Tu as travaillé dur toute la journée. Il a fait chaud. Tu rentres à la maison et la poussière de la journée te colle à la peau.

    Comme pour la mauvaise haleine, la transpiration, tu ne la sens pas mais les autres, oui. Tu ne peux pas te mettre à table comme ça. Tu ne peux pas vivre une soirée avec les autres dans cet état. Tu vas à la salle de bain, tu fais couler un bain et tu montes dans le bain. L’eau agit avec le savon. Ce qui était sur toi et maintenant dans l’eau. Quand tu as fini tu retires le bouchon et les poussières et les odeurs de la journée disparaissent dans le trou. Tu t’essuies.

    Tu es maintenant prêt à aller te mettre à table avec les autres.

    La Parole de Dieu c’est l’eau savonneuse qui nous rend propre.

    Elle est agissante. Elle nous prépare pour une vie vécue au contact de Dieu et au contact des autres.

    Accueil

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique