•  

    LES  S OIREES DU JEUDI A SAINT GILLES LES BAINS

    LES RELATIONS SEXUELLES HORS MARIAGE, qu’en dit la Bible ?

    jEUDI 17 JUILLET 

     

    LE PASSAGE CLÉ POUR TOUTE LA BIBLE

    Genése 2:24 – « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair. »

    Cette déclaration est à la base de l’enseignement sur le mariage dans l’Ancien Testament, mais également dans l’enseignement de Jésus ainsi que de celui de l’apôtre Paul. (Matthieu 19:5 ; Ephésiens 5:31)

    A la création de l’homme et de la femme, Dieu a précisé que les relations sexuelles entre un homme et une femme se situent dans le contexte d’une relation qui connaîtra trois étapes :

    1.      Quitter ses parents

    2.      S’attacher à une femme – Dans Genèse 2:24 le mot hébreu utilisé signifie littéralement « se coller à » ou « fusionner avec » et qui évoque une relation de loyauté et de dévouement. Dans cette « attachement » les deux deviennent inséparables. Dans l’enseignement de Jésus cette même pensée est exprimée.

    3.      Devenir une seule chair – L’engagement est consommé par l’acte sexuel. Pour Dieu, tout acte sexuel présuppose cet engagement que la Bible appelle un mariage… un engagement solennel, sacré, devant Dieu et les hommes.

    « Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. » – Matthieu 19:6.

     

    La relation sexuelle consomme un mariage. 

    « Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle ? car il est dit, les deux deviendront une seule chair… ».1Corinthiens 6 :16

    Dans ce passage Paul de nouveau fait référence à Genèse 2:24. Il dit que devant Dieu une personne est liée comme dans un mariage avec celui ou celle avec qui elle a eu une relation sexuelle. Toute autre relation ultérieure prend donc, sur elle, un caractère d’adultère. La faute d’adultère aux yeux de Dieu est beaucoup plus répandue que l’on puisse imaginer !

     

    La Bible réaffirme l’aspect sacré du mariage.

    « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal exempt de souillure car Dieu jugera les fornications et les adultères ». Hébreux 13:4 

     

    Le mot grec utilisé dans le Nouveau Testament de la Bible (langue originale du Nouveau Testament) qui s’adresse à l’immoralité sexuelle est « Pornia » .

    Ce mot dans ses différentes formes, pourrait être traduit par le mot en langue française peu utilisé actuellement… « fornication ».

    Plusieurs situations sont couvertes par ce mot « pornia », notamment les rapports sexuels entre une prostituée et son client ou les rapports sexuels entre deux célibataires pour le plaisir. L’adultère d’une personne mariée est également compris dans ce mot grec qui nous donne le mot en langue française « pornographie ».

     

                D’autres passages ou ce mot « pornia » est utilisé : 1Corinthiens 6:13 ; 1Corinthiens 6:18 ; Galates 5:19 ; Colossiens 3:5 ; 1Thessaloniciens 4:3,5

     

    ET SI ON S’AIME … ?

    La Bible ne fait pas de distinction entre un acte de fornication motivé par l’amour et un acte de fornication motivé par le plaisir. S’aimer n’est pas le prétexte qui excuse tout.

    La question que nous devons nous poser n’est pas tellement, est ce que nous nous aimons, mais est ce que nous aimons Dieu ? Est ce que notre amour pour Dieu déterminera la façon d’exprimer l’amour humain ?

    Un couple fondé sur un amour profond pour Dieu et sur le désir de lui plaire sera un couple solide, vivant dans la joie et la sécurité des vœux de mariage qui tiendront tout au long des années.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique