• EFSF -ILE DE LA REUNION - Saint-Pierre

    Ce samedi 10 octobre , 15h retrouvez ou venez découvrir Le pasteur Vincent et son tableau ....Sur le front de mer, à hauteur du casino (devant l'espace Jet-d'eau) ....Attention vous risquez d'être touché en plein coeur !

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA GRACE DE DIEU…

    LE VENT QUI SOUFFLE

     

     

     

     

     

     

    La GRACE est tellement important parce que c’est le moyen que Dieu a voulu que l’homme soit sauvé. Dieu a voulu que l’homme sauvé, soit une œuvre de sa grâce.

    La grâce de Dieu est tout simplement, Dieu a l’œuvre dans la vie d’un être humain.

    Jésus parlait de la grâce lorsqu’il a dit « Mon Père agit jusqu’à présent ; moi aussi j’agis » Jean 5 :17

    Pour que nous puissions comprendre l’effet de cette grâce de Dieu, Jésus établit un parallèle entre les forces de la nature qui impactent la terre, et la grâce de Dieu qui impacte l’âme d’un être humain.

    « car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » Matthieu 5 :4

    La grâce agit comme la pluie qui adoucit un cœur dur

    La grâce agit comme le soleil qui éclaire l’intelligence obscurcie

    Et nous découvrons que la GRACE souffle comme le vent pour produire des choses nouvelles, une nouvelle naissance.

    Jean 3 :1-10  

    LA GRACE QUI AGIT COMME LE VENT

    Nicodème, un pharisien, était un homme qui comprenait le Judaïsme, la religion d’état.

    Mais quand Jésus lui a expliqué qu’un homme devait « naître de nouveau » pour entrer au ciel, il a posé une question stupide « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? »

    Il ne comprenait pas l’action de Dieu.

    Pour l’éclairer Jésus lui parle du VENT

    v8 « Le vent souffle où il veut et tu en entends le bruit mais tu ne sais d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour tout homme qui est né de l’Esprit. »

    L’explication est curieuse. MAIS quel rapport entre le vent et une naissance ?

    Le vent fait son apparition à plusieurs reprises dans la Bible

    LE VENT … UN OUTIL PREFERE DE DIEU

    • Dieu a utilisé le vent pour ouvrir la Mer Rouge permettant à Moïse et au peuple d’Israël d’échapper au Pharaon. Exode 14 :21

     

    • C’était le vent qui a amené les cailles pour nourrir le peuple d’Israël dans le désert Nombres 11 :31

     

    • C’était le vent qui a poussé les nuages porteurs de pluie en réponse à la prière d’Eli en période de sécheresse 1Rois 18 :45

     

    • Et c’est le bruit d’un vent violent qui a annoncé la venue du Saint Esprit sur les premiers chrétiens le jour de la Pentecôte. Actes 2 :1-4

     

    MAIS quand Jésus utilise l’image du vent dans sa conversation avec Nicodème il fait référence à un verset en particulier dans l’ancien testament.

    Ecclésiaste 11 :5

    « Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le ventre de la femme enceinte, tu ne connais pas non plus l’œuvre de Dieu qui fait tout. »

    C’est le seul autre verset dans toute la Bible qui associe VENT, NAISSANCE et L’ŒUVRE DE DIEU.

    Les deux passages sont très semblables

    Nous ne savons pas d’où vient le vent, ni où il va

    Une naissance spirituelle c’est comme le vent

    Quand il y a naissance spirituelle, Dieu est à l’œuvre.

    Que peut nous apprendre ce passage concernant la grâce de Dieu ?

    Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’elle n’existe pas. Comment quelque chose d’aussi fluide et faible comme un œuf fécondé par un sperme peut-il produire un rugbyman.

    L’importance n’est pas de comprendre mais de constater.

    La grâce c’est comme ça…comment Dieu peut-il prendre quelqu’un d’orgueilleux, matérialiste, égoïste et le transformer en chrétien, une personne humble, spirituel au service des autres.

    C’est extraordinaire !

    Nous n’allons jamais comprendre un miracle…comme nous n’allons jamais nous habituer à la merveille de voir un enfant naître.

    L’EFFET DU VENT SUR LA SEMENCE

    L’image du vent donne une notion de l’imprévisible

    Qui sera le prochain ?

    Comment cela se produira-t-il ?

    Qu’est-ce que Dieu utilisera ?

    Le bébé ressemblera à quoi ?

    Quel destin aura ce bébé ?

     

    Dans l’agriculture, il y a des études poussées qui se portent sur la dispersion des graines par le vent.

    Le vent emporte la graine et la dépose où elle le veut.

    Dans les Evangiles, la semence spirituelle était déposée par le vent dans des endroits où on ne l’attendait pas…

    Parmi les pharisiens – Nicodème

    Parmi les officiers de l’armée romaine – Corneille, quelle surprise pour Pierre !

    Même parmi les prostituées de Capernaum.

    MAIS quelle était cette semence ?

    La persécution des premiers chrétiens a dispersé les chrétiens comme le vent disperse les graines.

    Partout où ils sont allés pour fuir la persécution, les chrétiens eux-mêmes sont devenus la semence.

    Nous pouvons alors mieux comprendre la parabole de l’ivraie et du bon blé.

    Matthieu 13 :37,38

    « Le champ est le monde et la bonne semence est les fils du Royaume

    Chaque chrétien était une semence déposée par le Saint Esprit dans ce monde.

    Chacun d’entre nous est une semence et là où nous sommes, nous sommes plantés et notre vie peut produire une nouvelle naissance spirituelle chez quelqu’un d’autre.

    Les premiers chrétiens étaient emportés par le vent de l’Esprit

    de Jérusalem jusqu’à la Turquie,

    de là, en traversant la Méditerranée passant par la Chypre et la Malte,

    jusqu’à Rome et encore plus loin jusqu’en Espagne.

    Et en descendant en Egypte et allant jusqu’aux extrémités de la terre, jusqu’à la Réunion !

     

    JESUS A DIT TROIS CHOSES CONCERNANT LE VENT

    1. ON ENTEND LE BRUIT DU VENT

    Nous entendons le bruit du vent seulement lorsqu’il est fort.

    Quand la grâce de Dieu se manifeste, c’est fort et cela capte notre attention.

    Quand le vent est fort cela dérange…les volets claquent, tout ce qui n’est pas attaché est emporté, le vent fort dérange ta coiffure, il met des feuilles partout dans ton beau jardin.

    Et s’il est très fort il peut même arracher des arbres.

    Quand tu entends le bruit du vent tu ne dors pas très bien. Il y a tout de sortes de bruits inhabituels.

    Oui, la grâce peut être un doux murmure MAIS pour le salut c’est un bruit qu’on entend. C’est Dieu qui nous chamboule.

    Et après on n’est plus jamais le même.

    Nous vivions à Paris lorsque la tempête dévastatrice a balayé la France le 26 décembre 1999. La météo n’avait pas prévu son intensité. Quand elle a frappé Paris c’était 7h un dimanche matin. Dans les rues de Paris on avait l’impression qu’un bombardement avait eu lieu. Avant la tempête on faisait des pique niques avec l’église dans un endroit très sympa dans le Bois de Vincennes. Après la tempête on ne retrouvait plus l’endroit où on pique niquait.

    L’homme essaye de contrôler son destin mais il subit des choses qui le dépassent complètement.

    Quand on est dépassé par les événements de la vie… c’est une opportunité pour toi !

    C’est le moment de comprendre que la grâce de Dieu est à l’œuvre en toi.

    Le naufrage de Paul

    C’est le vent qui a provoqué le naufrage du navire sur lequel se trouvait l’apôtre Paul.

    Pendant 14 jours cette tempête a soufflé. Elle a détruit le navire mais Dieu était dans le vent. Paul a reçu la visite d’un ange qui lui a parlé. Dans la tempête Paul est passé de l’état de prisonnier à commandant de bord et à cause du naufrage,

    Paul a prêché l’Evangile sur l’île de Malte pendant 3 mois avec beaucoup de conversions et de guérisons.

     

    Quand tu traverses des circonstances que tu ne maîtrises pas, rappelle-toi que la grâce de Dieu est dans le vent.

    1. TU NE SAIS D’OU VIENT LE VENT

     

    Le vent de la grâce de Dieu ne vient pas de notre éducation religieuse.

    Il ne vient pas de nos connaissances, ni de nos programmes ni même de nos disciplines spirituelles de prières et méditation sur la Parole de Dieu.

     

    Alors d’où vient le vent ?

     

    Il vient de Dieu et nous ne pouvons pas le produire, nous-mêmes.

     

    Les deux mots utilisés dans le nouveau testament en parlant de la grâce :

    Elle est « donnée » et elle est « reçue »

     

    Dieu DONNE la grâce et nous la RECEVONS

     

    C’est comme un ballon de RUGBY… une chandelle est un coup de pied où le ballon est lance très haut. Celui qui doit l’attraper doit le laisser venir vers lui. Il doit le réceptionner. Il doit le recevoir et ne pas essayer de le saisir sinon il risque de le faire tomber.

     

    C’est pour cette raison que bon nombre de jeunes chrétiens viennent de parents chrétiens. Dès leur enfance ils ont appris à recevoir la grâce aux cotés de leurs parents.

    1. TU NE SAIS PAS OU IL VA

    Le vent est différent de la pluie et du soleil parce qu’il est invisible.

    On ne peut pas le voir mais on peut le ressentir et voir son effet.

    Si tu veux savoir où il va il faut un objet qui répond au vent…un drapeau ou ces tubes synthétiques qu’on voit aux aéroports.

    MAIS on peut faire mieux que juste découvrir la direction du vent.

    On peut se laisser emporté par le vent mais pour cela il faut quelque chose pour le capturer…

    L’homme a appris a capturer le vent et à l’utiliser pour

    soit le transport

    soit une source d’énergie comme les éoliens

    Quand Jésus a utilisé l’image du vent pour parler de la grâce, l’action de Dieu, il voulait nous dire que nous pouvons capter cette grâce de Dieu.

    Elle peut nous transporter, elle peut être la source de notre énergie.

     

    C’est l’action de Dieu dans une vie. Quand elle est présente, tu peux apprendre à agir avec elle et c’est passionnant.

    Je prêchais en Australie dans une Matinée Visiteurs un dimanche matin. Il y avait dans l’auditoire quelques personnes nouvelles mais quand j’ai fait l’appel personne n’a répondu. Alors j’ai demandé a ceux qui avaient accompagné une personne à la réunion de leur poser la question personnellement s’il elle voulait donner sa vie à Jésus. Nous avons chanté un chant et pendant ce chant un homme de l’église s’est avancé avec son ami, un homme plus âgé qui venait pour la première fois. Quand il m’a dit son nom j’ai cru qu’il m’avait dit que son nom était Jim. Alors je lui ai dit « Jim, c’est le moment le plus important de ta vie. Dieu t’appelle et maintenant tu es entrain de répondre à son appel. C’est merveilleux. Mais j’ai la conviction qu’il y a un autre homme ici aujourd’hui que Dieu appelle. »

    Quand j’ai dit cela un autre homme de l’église s’est avancé avec un jeune de 30 ans. C’était son fils qui s’était détourné du Seigneur à l’âge de 17 et maintenant 13 ans plus tard, en larmes, il revenait à Christ. Son nom était Mark. La grâce de Dieu dans l’atmosphère de cette réunion était palpable, une grâce à recevoir. J’ai dit à l’auditoire « voici ces deux hommes, Jim et Mark » Quand le premier homme m’a dit « mon prénom n’est pas Jim mais Gerry ». O excuse-moi, Gerry. Et spontanément j’ai dit à l’auditoire, « j’ai la conviction que ce n’est pas fini et il y a un 3ème homme ici qui a besoin de donner sa vie à Jésus. » Quand j’ai dit cela un homme s’est levé et il s’est avancé. J’ai serré sa main et j’ai dit « C’est comment ton prénom ? » Il m’a répondu « Jim ».

    La grâce est là. Dieu nous la donne. A nous de la recevoir, de la capturer comme une voile capture le vent pour se laisser transporter.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • GRACE DE DIEU 1 – LA PLUIE DU CIEL

    (Les messages du dimanche - Vincent Esterman)

     

     

     

     

    Ephésiens 2 :8 « Car, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. »

    C’est un verset fondamental pour comprendre comment une personne reçoit le salut de la part de Dieu.

    Il y a trois aspects clés dans cette déclaration :

    1. Le salut ne vient pas de nous. Nous ne pouvons pas l’atteindre part nous même. Le salut est le résultat de l’œuvre de Dieu dans le cœur d’un être humain.

     

    1. Le salut est un DON de Dieu. Il est accordé librement par Dieu. Il ne peut être mérité ni gagné. Il n’est pas un dû.

     

    1. Le salut est reçu par la foi. Pour être sauvé l’homme a besoin de répondre à Dieu.

    Si tu veux recevoir de la part de Dieu et apprendre à travailler avec Dieu la notion de GRACE doit être comprise.

    Le mot GRACE est un mot qui peut avoir plusieurs sens :

    Le mot grec traduit « grâce » dans le nouveau testament est le mot « charis ».

    Le premier sens séculier de ce mot

    parlait d’une qualité chez une personne… « Elle se comporte avec une certaine grâce et élégance »

    C’est une qualité qui fait que la personne sorte du lot.

    Dans les médias, ils parlent d’un personnage « charismatique »…ce n’est pas forcément une personne qui parle en langues.

    Le sens de « charis » a ensuite évolué.

    On l’utilisait pour parler de la gentillesse et de la bonté.

    On montrait le « charis » par la faveur et la bonté qu’on manifestait pour le plaisir d’un autre.

    DANS LE SENS BIBLIQUE DE CE MOT

    il y a plusieurs nuances.

    Dans le sens général, il s’agit de toute l’attitude et l’activité de Dieu envers les hommes… « la grâce »

    MAIS ce même mot est utilisé pour parler d’un acte précis de Dieu… « une grâce »

    Il peut y avoir…

    1. Une « œuvre de grâce » C’est Dieu qui agit sur le cœur d’un être humain pour l’attirer à Jésus, et dans sa vie pour le transformer à l’image de Jésus.

                    Nous sommes Son ouvrage. Ephésiens 2 : 4,5,10

    1. On peut être dans un « état de grâce ». On rentre dans cet « état de grâce » par la foi et on peut y demeurer.

    Paul parle de « cette grâce dans laquelle nous demeurons ferme » Romains 5 :2

    1. Ensuite, il y a « la puissance de la grâce » pour exercer le ministère.

    Ce sont les dons et les capacités que nous avons reçu pour servir Dieu                 Ephésiens 3 :7

    1. Et il y a « les paroles de grâce » que nous prononçons pour faire du bien à nos auditeurs et nos interlocuteurs. Ephésiens 4 :29

    Pour comprendre la grâce de Dieu, comment Dieu agit, la Bible nous donne trois images :

    La pluie du ciel,

    un soleil qui brille

    et le vent qui souffle

    LA GRACE DE DIEU COMME LA PLUIE DU CIEL

    Jésus a parlé de cette pluie du ciel dans Matthieu 5 :45

    « votre Père qui est dans le ciel…fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »

    L’épitre aux Hébreux nous parle de l’effet de cette grâce qui tombe comme la pluie :

    Hé 6 :7 « Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu. »

    Adélaïde, la ville en Australie où nous habitions, est une ville aux portes du désert australien et connaît souvent des temps de sécheresse.

    Essayer de faire un beau jardin est presqu’impossible. La terre est aride, dure et il est difficile de faire pousser des belles plantes. Dans ces périodes il y a des restrictions d’eau tu ne peux pas arroser ton jardin. L’herbe n’est pas verte. Elle est jaune et rien ne pousse sauf les mauvaises herbes.

    Pour les arracher on n’y arrive pas parce qu’on arrache que la partie visible. Les racines restent dans la terre comme dans du ciment.

    Il y en a ceux qui, excédés, mettent du gazon artificiel, en plastique. Mais cela paraît tellement artificiel que ce n’est pas beau.

    MAIS quand les pluies arrivent enfin tout change. La couleur de l’herbe passe du jaune au vert. Elle commence à pousser. La terre devient souple. On peut la travailler. Les mauvaises herbes sortent facilement. On peut planter toutes les belles plantes et les fleurs apparaissent.

    La pluie du ciel qui tombe d’une façon persistante chasse la dureté de la terre.

    Quand la grâce de Dieu tombe comme la pluie continue du ciel, elle chasse la dureté dans le cœur d’un homme.

    Son cœur devient souple, humble, malléable et réceptif à la semence.

    LE CŒUR DUR

    Jésus a condamné les pharisiens, les responsables religieux de son époque, parce qu’ils avait un cœur dur.

    Ils étaient remplis de jugement. Ils ne manifestaient pas la grâce de Dieu.

    Et sur leur cœur dur ils mettaient le gazon artificiel que tout le monde pouvait voir que c’était du faux.

    Une chose que je ne peux pas supporter c’est des chrétiens qui ont le cœur dur.

    Ils essaient de le cacher avec un amour artificiel. Mais on le voit tout de suite.

    Ceux qui ont le cœur dur aiment critiquer, juger les autres.

    Il n’y a pas la preuve de cette pluie du ciel qui adoucit le cœur.

    MAIS quand il y a la grâce, comme la pluie, c’est l’œuvre de Dieu, cela produit de la bonté et d’une vraie gentillesse et une compassion.

    LES ALLIANCES

    C’était l’ancienne alliance…les 10 commandements qui étaient écrits sur des tablettes de pierres dures.

    Ce n’était que des jugements.

    MAIS la nouvelle alliance, c’est Dieu qui écrit ses lois sur les cœurs

    Ezéchiel a prophétisé Ezech11 :19

    « Je leur donnerai un même cœur et je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de leur corps le cœur de pierre et je leur donnerai un cœur de chair. »

    MAIS si la grâce de Dieu n’agit pas nous resterons avec des commandements sur une tablette de pierre.

    Que notre prière sois « Seigneur, révèle toute dureté de cœur qui est en moi et arrose moi de la pluie du ciel pour que je sois tendre et bon avec tous. »

    JEAN, LE FILS DE TONNERRE

    Jésus a appelé Jean et son frère Jacques, « les fils de tonnerre ».

    Ce n’était pas un surnom mignon.

    Jean était rempli de jugements.

    C’est un choc…Il était tous les jours avec Jésus MAIS ce n’est pas pour cela qu’il n’était pas rempli de jugements.

    Quand un village samaritain a refusé d’accueillir Jésus, Jean pensait que c’était à lui de faire descendre le jugement de Dieu sur tout ce village.

    Luc 9 :54 « Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ? »

    Il se prenait pour qui !!! Le prophète Eli ?

    C’était le terroriste chrétien qui voulait tuer ses « ennemis ».

    Il était vexé.

    Parce que son orgueil avait était touché, il était prêt à tuer tous les hommes, les femmes et les enfants dans ce village.

    MAIS les années sont passées et Jean est devenu un autre homme. On l’appelait dans l’église primitive « l’apôtre de l’amour ».

    C’est lui qui a écrit aux chrétiens 1Jean 4 :20

    « Si quelqu’un dit j’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? »

    Il pensait à lui-même, ce qu’il avait été par le passé !

    Comment Jean a-t-il pu connaître un tel changement radical ?

    La grâce, la pluie du ciel a adoucit son cœur dur et insensible.

    Curieusement, dans le début de son Evangile Jean parle de Jésus comme étant la source de la grâce venue du ciel.

    MAIS après ces premières références Jean ne va plus utiliser ce mot « grâce ».

    Il utilise le mot « AGAPE » - l’amour inconditionnel de Dieu.

    Finalement, « grâce » et « agapé » c’est la même chose – c’est un Dieu qui aime et qui communique sa grâce à l’homme.

    Et quand cette pluie tombe, tout devient possible.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • EFSF - ILE DE LA REUNION - le dernier message de la série comprendre ce qu’est l’Eglise (*) : "LE FONDEMENT DE L'EGLISE " a été apporté ce dimanche par le Pasteur Vincent «…Jésus en qui nous croyons doit être le fondement de l’église de Jésus Christ » – Qui est le Jésus du Nouveau Testament ? Voici 12 déclarations faites soit pas Jésus lui –même, l’apôtre Paul ou les apôtres qui établissent qui est Jésus et quels sont les éléments essentiels , si on dit je crois en Jésus - un verset est lié à chaque déclaration .


    12 DECLARATIONS FONDAMENTALES CONCERNANT JESUS

    JESUS EST LE MESSIE, celui attendu par Israël depuis des siècles.
    Jean 4 :25 La femme lui dit, « Je sais que le Messie doit venir »
    26 Il dit a la Samaritaine : « Je le suis, moi qui te parle »
    On n’attend quelqu’un d’autre…un autre prophète

    JESUS EST LE FILS UNIQUE DE DIEU, pleinement Dieu, égal au Père
    Jean 5 :18 « … se faisant lui-même égal à Dieu. »
    Jésus déclare publiquement « Le Père et moi, nous sommes un » Jean 17 :22

    JESUS EST LE SEUL INTERMEDIAIRE ENTRE DIEU ET LES HOMMES
    1Tim2 :5 « Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. »

    JESUS EST LE SEUL CHEMIN QUI CONDUIT AU PERE
    Jean 14:6 « Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi. »

    IL N'Y QUE DANS LE NOM DE JESUS QUE LES HOMMES PUISSENT ETRE SAUVES.
    Actes 4:12 Pierre déclare, « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvé. »

    LA VIE ETERNELLE EST RESERVEE EXCLUSIVEMENT A CEUX QUI CROIENT EN JESUS.
    Jean 3 :36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

    AUJOURD’HUI, DIEU NE PARLE AUX HOMMES QUE PAR JESUS
    Hébreux 1 :1,2 « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils qu’il a établi héritier de toutes choses… »

    JESUS EST LE SEUL CHEF DE L'EGLISE
    Ephésiens 1 :22 « Dieu a tout mis sous ses pieds et il l’a donné pour chef suprême à l’église. »

    C’EST JESUS QUI A VAINCU LE DIABLE
    Hébreux 2 :14 « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que par la mort il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c’est à dire le diable. »

    TOUT POUVOIR ET AUTORITE DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE ONT ETE DONNE A JESUS
    Matthieu 28 :18 « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre… »

    JESUS EST LA SEULE SOURCE DE GRACE ET DE VERITE DE LA PART DE DIEU
    Jean 1 :16,17 « Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. »

    JESUS REVIENDRA PHYSIQUEMENT SUR TERRE DANS LA GLOIRE POUR CHERCHER LES SIENS
    Matthieu 24 :30, « Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.
    31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante et ils rassembleront ses élus des quatre vents depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. »

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • EFSF - ILE DE LA REUNION - le dernier message de la série comprendre ce qu’est l’Eglise   : "LE FONDEMENT DE L'EGLISE " a été apporté ce dimanche par le Pasteur Vincent «…Jésus en qui nous croyons doit être le fondement de l’église de Jésus Christ » – Qui est le Jésus du Nouveau Testament ? Voici 12 déclarations faites soit pas Jésus lui –même, l’apôtre Paul ou les apôtres qui établissent qui est Jésus et quels sont les éléments essentiels , si on dit je crois en Jésus - un verset est lié à chaque déclaration .

      

    DOUZE DECLARATIONS FONDAMENTALES CONCERNANT JESUS

    JESUS EST LE MESSIE, celui attendu par Israël depuis des siècles.
    Jean 4 :25 La femme lui dit, « Je sais que le Messie doit venir »
    26 Il dit a la Samaritaine : « Je le suis, moi qui te parle »
    On n’attend quelqu’un d’autre…un autre prophète

    JESUS EST LE FILS UNIQUE DE DIEU, pleinement Dieu, égal au Père
    Jean 5 :18 « … se faisant lui-même égal à Dieu. »
    Jésus déclare publiquement « Le Père et moi, nous sommes un » Jean 17 :22

    JESUS EST LE SEUL INTERMEDIAIRE ENTRE DIEU ET LES HOMMES
    1Tim2 :5 « Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. »

    JESUS EST LE SEUL CHEMIN QUI CONDUIT AU PERE
    Jean 14:6 « Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi. »

    IL N'Y QUE DANS LE NOM DE JESUS QUE LES HOMMES PUISSENT ETRE SAUVES.
    Actes 4:12 Pierre déclare, « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvé. »

    LA VIE ETERNELLE EST RESERVEE EXCLUSIVEMENT A CEUX QUI CROIENT EN JESUS.
    Jean 3 :36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

    AUJOURD’HUI, DIEU NE PARLE AUX HOMMES QUE PAR JESUS
    Hébreux 1 :1,2 « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils qu’il a établi héritier de toutes choses… »

    JESUS EST LE SEUL CHEF DE L'EGLISE
    Ephésiens 1 :22 « Dieu a tout mis sous ses pieds et il l’a donné pour chef suprême à l’église. »

    C’EST JESUS QUI A VAINCU LE DIABLE
    Hébreux 2 :14 « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que par la mort il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c’est à dire le diable. »

    TOUT POUVOIR ET AUTORITE DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE ONT ETE DONNE A JESUS
    Matthieu 28 :18 « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre… »

    JESUS EST LA SEULE SOURCE DE GRACE ET DE VERITE DE LA PART DE DIEU
    Jean 1 :16,17 « Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. »

    JESUS REVIENDRA PHYSIQUEMENT SUR TERRE DANS LA GLOIRE POUR CHERCHER LES SIENS
    Matthieu 24 :30, « Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.
    31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante et ils rassembleront ses élus des quatre vents depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. »

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CHAQUE MARDI  18h30

    PETIT SERRE ROUTE DE CILAOS

    A LA DECOUVERTE DE LA BIBLE - Soirée ouverte à tous conduite par le pasteur Vincent Esterman 

                                                                                                                                                      

    Mardi 18h30

     

     


     

    CHAQUE MERCREDI SAINT DENIS 18H30 

    questions de société - Cycle de conférence

    Soirée ouverte à tous conduite par le pasteur Vincent Esterman

    Salle de conférence - 34 rue Mazagran

    06  92 79 70 26

    http://espacefoisansfrontieres.eklablog.com/mardi-18h30-c26856236

     

    Questions de société  le MERCREDI

    SAINT- DENIS 18H30

    Salle de conférence - 34 rue Mazagran

    LE PASTEUR VNCENT propose dans le quartier du Jardin de l’Etat

    à Saint-Denis des conférences gratuites sur des QUESTIONS DE SOCIETE. Il aborde des sujets pertinents à la lumière de l'actualité et de la Bible. Quelques thèmes traités : Enterrement ou Crémation ? Euthanasie, Pourquoi des gens agressifs ? Mariage ou concubinage ?...  Apéro offert aux participants. Pour plus de renseignements appeler le pasteur Vincent au

    06 92 79 70 26.

    http://ekladata.com/tI89R_qA78TnCSoaj1i8Zh_HGVs.jpg

     

     

    CHAQUE Jeudi 18H30 

    A la découverte de la Bible

    Piton Saint Leu

    06  92 79 70 26 Pour l'adresse appelez

    VOUS  HABITEZ L’ILE DE LA REUNION et vous aimeriez obtenir des réponses bibliques face à vos interrogations quotidiennes ? Alors les soirées du jeudi  sont pour vous

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Photo - mission à Madagascar en mai dernier

     

    L'église - une armée VICTORIEUSE

     

    Quand nous pensons à une église…à l’esprit, viennent naturellement les images

    de famille,

    de communauté,

    de croyants sincères qui se rassemblent pour faire leurs offices.

    Ses images bibliques nous présentent un peuple à part qui vit sa foi devant Dieu et entre eux paisiblement

    …à l’image de « la Petite Maison dans la Prairie ».

    Ce sont des braves gens, gentils, courageux et qui respectent Dieu. C’est un peu idyllique.

    MAIS en lisant le nouveau testament on découvre un autre langage concernant l’église, un langage de conflit.

    Des mots comme :

    Adversaire, armes, armure, soldat, combat, lutte, ennemi, vaincre, victoire

    Ils sont courant et reviennent régulièrement dans les paroles de Jésus et l’enseignement des apôtres.

    Jésus a envoyé ses disciples avec cette parole :

    « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire » Luc 10 :19

     

    Paul reprend cette même pensée :

    « Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds! » Romains 16 :20

     

    Il dit a Timothée, son jeune compagnon,

    « Souffre avec moi comme un bon soldat de Jésus Christ. » 2Tim2 :3

     

    Jésus a des soldats !

    C’est qu’il a une armée…pas seulement dans le ciel.

     

    Et encore à Timothée il écrit :

    « Combats le bon combat de la foi » 1Tim 6 :12 et

     

    On est loin de « la Petite Maison dans la Prairie » avec papa, maman et les enfants sagement assis chantant des vieux cantiques

     

    En fait, nous découvrons une église qui doit se battre.

    Une église qui doit se défendre mais qui doit aussi passer à l’offensif.

     

    LE COMBAT DE L’EGLISE

    Une des seuls fois que Jésus a parlé de l’église dans les Evangiles, il a fait cette déclaration

    « Je bâtirai mon église et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »   Mt 16 :18

    L’église que Jésus bâtit se trouvera devant les portes du séjour des morts et elle a comme mission de les défoncer.

    Le combat que doit mener l’église et le reflet du combat que Jésus lui-même à du mener

    Il y avait d’abord la phase défensive

    …elle se situe toujours au début de sa vie et de son ministère.

    Le roi Hérode, apprenant que le Messie venait de naître, a ordonné à ce que tous les enfants en dessous de l’âge de 2 ans soient tués.

    C’est Joseph, l’époux de Marie, qui a sauvé la vie de Jésus tout au début.

    Au début de son ministère, le diable est venu le tenter dans le désert pour complètement détraquer sa mission.

    Jésus a du le combattre.

    MAIS dans son ministère public Jésus est passé à l’offensif…chassé les démons, guérir les malades, sauver les âmes perdues, établir le Royaume de Dieu sur la terre.

    L’église primitive a connu le même parcours

    Dans les premières années, les premières décennies, les chrétiens ont était terriblement persécutés.

    Ils devaient se défendre contre les tentatives du diable de les exterminer.

    Paul aux Ephésiens, quand il parle de « résistez dans le mauvais jour et de prendre toutes les armes de Dieu »

    Ephésiens 6 :11

    c’était un appel à se défendre.

     

    Dans la première phase... Le combat était tout simplement pour survivre contre un ennemi puissant

     

    MAIS quand Paul dit

    « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses » 2Co 10 :4

     

    C’est une église qui passe à l’offensive pour défoncer les portes de l’enfer.

     

    Et dans le livre de l'Apocalypse la défaite de l'ennemi qui fait la guerre à Christ et à son église est complète.

    Satan est lié et jeté dans l’étang de feu pour l’éternité.

     

    LES CONSEQUENCES AUJOURD’HUI

     

    Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie pour l’église aujourd’hui?

     

    Il y aura des vents contraires qui souffleront.

    Il y aura de la résistance à nos projets.

    On va devoir se battre pour avancer dans un monde qui refuse d’obéir à Dieu.

    Comme dans les Actes des Apôtres, il y aura des opposants.

     

    Il n'y aura pas de cadeaux que des victoires.

     

    MAIS Dieu est avec nous dans ce combat et sa puissance se révélera dans se combat et les victoires seront belles

     

    C'est Dieu qui nous donne la victoire pour écraser la tête de l'ennemi.

     

    ETABLIR UNE BASE

     

    Pasteur à Melbourne, Hal Oxley, le plus jeune colonel de l’armée australienne à l’époque, qui a fait la deuxième guerre surtout en Afrique du Nord. Après sa retraite de l’armée il est devenu pasteur.

    C’était passionnant d’entendre ses expériences de guerres, comment il conduisait ses hommes et les leçons qu’il en a tiré pour l’église dans son combat.

     

    Et souvent il parlait de l’importance d’établir et de sécuriser une base.

     

    Une base militaire est critique pour la campagne qui serait mené.

    C’est le lieu de ravitaillement pour l’équipement,

    de ressourcement pour les hommes, de préparation et de cette base seront lancés toutes les opérations prévues pour pousser vers la victoire.

     

    Quand Jésus bâtit une église pour défoncer les portes de l’enfer la base est critique également.

     

    La base se sont des chrétiens solides, motivés spirituellement, engagés dans l’église sur qui on peut compter.

     

    Certains viendront et repartiront mais c’est la base qui permet de lancer des actions qui nous conduiront à la victoire.

     

    Actes 13 :1-5

     

    1 Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.2 Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés.3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir.4 Barnabas et Saul, envoyés par le Saint Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre.5 Arrivés à Salamine, ils

    annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean pour aide.

     

    Un exemple d’une église, base militaire, l’église d’Antioch. Paul et Barnabas sont envoyés pour prendre du terrain. L’évangélisation du monde avait commencé.

     

    C’est notre modèle d’église, l’église apostolique d’Antioch. Tout chrétien est un appelé. Il est appelé à être un militant engagé dans l’armée de Jésus pour remporter des victoires sur notre ennemi, le diable, et faire avancer le Royaume de Dieu sur la terre.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Photo - Mission à Madagascar en mai dernier

     

    L'église - une armée VICTORIEUSE

    Quand nous pensons à une église…à l’esprit, viennent naturellement les images

    de famille,

    de communauté,

    de croyants sincères qui se rassemblent pour faire leurs offices.

    Ses images bibliques nous présentent un peuple à part qui vit sa foi devant Dieu et entre eux paisiblement

    …à l’image de « la Petite Maison dans la Prairie ».

    Ce sont des braves gens, gentils, courageux et qui respectent Dieu. C’est un peu idyllique.

     

    MAIS en lisant le nouveau testament on découvre un autre langage concernant l’église, un langage de conflit.

     

    Des mots comme :

    Adversaire, armes, armure, soldat, combat, lutte, ennemi, vaincre, victoire

     

    Ils sont courant et reviennent régulièrement dans les paroles de Jésus et l’enseignement des apôtres.

     

    Jésus a envoyé ses disciples avec cette parole :

    « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire » Luc 10 :19

     

    Paul reprend cette même pensée :

    « Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds! » Romains 16 :20

     

    Il dit a Timothée, son jeune compagnon,

    « Souffre avec moi comme un bon soldat de Jésus Christ. » 2Tim2 :3

     

    Jésus a des soldats !

    C’est qu’il a une armée…pas seulement dans le ciel.

     

    Et encore à Timothée il écrit :

    « Combats le bon combat de la foi » 1Tim 6 :12 et

     

    On est loin de « la Petite Maison dans la Prairie » avec papa, maman et les enfants sagement assis chantant des vieux cantiques

     

    En fait, nous découvrons une église qui doit se battre.

    Une église qui doit se défendre mais qui doit aussi passer à l’offensif.

     

    LE COMBAT DE L’EGLISE

     

    Une des seuls fois que Jésus a parlé de l’église dans les Evangiles, il a fait cette déclaration

     

    « Je bâtirai mon église et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »   Mt 16 :18

     

    L’église que Jésus bâtit se trouvera devant les portes du séjour des morts et elle a comme mission de les défoncer.

     

    Le combat que doit mener l’église et le reflet du combat que Jésus lui-même à du mener

     

    Il y avait d’abord la phase défensive

    …elle se situe toujours au début de sa vie et de son ministère.

    Le roi Hérode, apprenant que le Messie venait de naître, a ordonné à ce que tous les enfants en dessous de l’âge de 2 ans soient tués.

    C’est Joseph, l’époux de Marie, qui a sauvé la vie de Jésus tout au début.

     

    Au début de son ministère, le diable est venu le tenter dans le désert pour complètement détraquer sa mission.

    Jésus a du le combattre.

     

    MAIS dans son ministère public Jésus est passé à l’offensif…chassé les démons, guérir les malades, sauver les âmes perdues, établir le Royaume de Dieu sur la terre.

     

    L’église primitive a connu le même parcours

     

    Dans les premières années, les premières décennies, les chrétiens ont était terriblement persécutés.

    Ils devaient se défendre contre les tentatives du diable de les exterminer.

     

    Paul aux Ephésiens, quand il parle de « résistez dans le mauvais jour et de prendre toutes les armes de Dieu »

    Ephésiens 6 :11

    c’était un appel à se défendre.

     

    Dans la première phase... Le combat était tout simplement pour survivre contre un ennemi puissant

     

    MAIS quand Paul dit

    « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses » 2Co 10 :4

     

    C’est une église qui passe à l’offensive pour défoncer les portes de l’enfer.

     

    Et dans le livre de l'Apocalypse la défaite de l'ennemi qui fait la guerre à Christ et à son église est complète.

    Satan est lié et jeté dans l’étang de feu pour l’éternité.

     

    LES CONSEQUENCES AUJOURD’HUI

     

    Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie pour l’église aujourd’hui?

     

    Il y aura des vents contraires qui souffleront.

    Il y aura de la résistance à nos projets.

    On va devoir se battre pour avancer dans un monde qui refuse d’obéir à Dieu.

    Comme dans les Actes des Apôtres, il y aura des opposants.

     

    Il n'y aura pas de cadeaux que des victoires.

     

    MAIS Dieu est avec nous dans ce combat et sa puissance se révélera dans se combat et les victoires seront belles

     

    C'est Dieu qui nous donne la victoire pour écraser la tête de l'ennemi.

     

    ETABLIR UNE BASE

     

    Pasteur à Melbourne, Hal Oxley, le plus jeune colonel de l’armée australienne à l’époque, qui a fait la deuxième guerre surtout en Afrique du Nord. Après sa retraite de l’armée il est devenu pasteur.

    C’était passionnant d’entendre ses expériences de guerres, comment il conduisait ses hommes et les leçons qu’il en a tiré pour l’église dans son combat.

     

    Et souvent il parlait de l’importance d’établir et de sécuriser une base.

     

    Une base militaire est critique pour la campagne qui serait mené.

    C’est le lieu de ravitaillement pour l’équipement,

    de ressourcement pour les hommes, de préparation et de cette base seront lancés toutes les opérations prévues pour pousser vers la victoire.

     

    Quand Jésus bâtit une église pour défoncer les portes de l’enfer la base est critique également.

     

    La base se sont des chrétiens solides, motivés spirituellement, engagés dans l’église sur qui on peut compter.

     

    Certains viendront et repartiront mais c’est la base qui permet de lancer des actions qui nous conduiront à la victoire.

     

    Actes 13 :1-5

     

    1 Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.2 Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés.3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir.4 Barnabas et Saul, envoyés par le Saint Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre.5 Arrivés à Salamine, ils

    annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean pour aide.

     

    Un exemple d’une église, base militaire, l’église d’Antioch. Paul et Barnabas sont envoyés pour prendre du terrain. L’évangélisation du monde avait commencé.

     

    C’est notre modèle d’église, l’église apostolique d’Antioch. Tout chrétien est un appelé. Il est appelé à être un militant engagé dans l’armée de Jésus pour remporter des victoires sur notre ennemi, le diable, et faire avancer le Royaume de Dieu sur la terre.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  Les messages  du dimanche de Vvincent Esterman 

    - Série comprendre l'église

    Eglise - la Famille de Dieu

    Nous avons vu que pour les premiers chrétiens « l'église » n'était pas un bâtiment mais une communauté d’hommes et de femmes.

    Mais dans la Bible, « une maison » n'était pas non plus simplement un bâtiment, une case

    Un des grands personnages de l’ancien testament était JOSUE, le fils spirituel de Moïse.

    Quand Josué a conduit le peuple d’Israël dans la terre promise,

    il les a mis devant un choix…servir les dieux des païens ou servir le vrai Dieu.

    Et il a fait cette déclaration

    « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel. » Josué 24 :15

    Il ne parlait pas de sa case mais de sa famille élargie.

    « Une maison » était tous ceux qui se trouvaient sous l’autorité du chef de la famille.

    Il y avait son épouse, ses enfants mais aussi ses serviteurs et servantes, ses oncles, tantes, neveux et nièces et leurs enfants et serviteurs et même des amis intimes.

    Quand il a déclaré « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel » il prenait position pour toutes ses personnes. Il parlait en leur nom

    LES EXEMPLES DANS LE NOUVEAU TESTAMENT

    Il y a plusieurs exemples de cette image de maison dans le N.T.

    Quand l’officier romain Corneille à demandé à Pierre de venir prêcher, il a réunit sa « maison ».

    Actes 10 :24-27

    24 Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait, et avait invité ses parents et ses amis intimes.25 Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds et se prosterna.26 Mais Pierre le releva, en disant: Lève-toi; moi aussi, je suis un homme.27 Et conversant avec lui, il entra, et trouva beaucoup de personnes réunies.

    Il avait réuni « sa maison ».

    Il y a un autre exemple quand Paul et Silas étaient prisonniers à Philippe.

    La puissance de Dieu est tombée, les portes des cellules se sont ouvertes, le geôlier voyant cela a tenté de se suicider. Paul l’a empêché. Il a demandé à Paul de venir prêcher à toute sa maison.

    Actes 16 :31-33

    31 Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.32 Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.33 Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.

    C’est cette image de « maison », famille élargie, que Paul va utiliser pour parler de l’église.

    Galates 6:10 Ainsi donc, pendant que nous avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.

    « Les frères dans la foi » devrait être traduit « la maison de la foi » et nous parle de l’église, comme une famille.

    C’est une image importante pour l’église et elle est différente des autres images de l’église.

    L’habitation de Dieu c’est sa présence.

    Le Corps de Christ c’est notre fonctionnement ensemble animé par le Saint Esprit,

    L’épouse de Jésus c’est notre amour et notre adoration

    MAIS « la maison », ou la famille, c’est notre APPARTENANCE.

    Une famille est faite de membres.

    Ce qui démarque une famille, d’une autre, c’est que c’est avec les autres membres de cette même famille qu’on partagera notre vie.

    Notre famille, c’est notre identité…je fais partie de telle famille et non de celle des autres.Pour la famille de Dieu, c’est le relationnel chrétien.

    On ne peut pas être en relation avec les chrétiens du monde entier

    MAIS je peux appartenir à une communauté locale et avoir des relations de famille avec ceux de cette communauté

    On est de VRAIS frères et sœurs en Christ.

    Faire partie de la famille de Dieu est quelque chose qui vient du COEUR,

    Celui qui arrive doit offrir son cœur et ceux qui accueillent doivent le prendre dans leur cœur.

    L’appartenance à la famille de Dieu est un processus profondément spirituel.

    Dans l’église primitive pour les nouveaux il y avait 2 étapes :

    Première étape…la conversion à Christ, recevoir le salut

    Deuxième étape…être ajouté à l’église par le Seigneur

    Regardez notre modèle d’église

    Actes 2:44-47

    44 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun.45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur,47 louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.

    La conversion doit être suivi d’un ajout, une appartenance à une famille de chrétiens.

    Comme Dieu mets le désir dans le cœur de venir à Jésus,

    il met également le désir dans le cœur d’appartenir à la famille de Dieu.

    Le chrétien qui refuse le processus d’être ajouté par le Seigneur à une communauté est un électron libre,

    …il est un chrétien sans attaches, sans appartenance et ne pourra pas devenir un disciple de Jésus parce qu’il refuse l’appartenance à la famille.

    Alors il y a une question importante…comment savoir dans quelle communauté Dieu nous ajoute

    Il y a deux critères pour savoir dans quelle église il faut s ‘engager

    Premièrement, « entendre la voix du berger »

    Jean 10 :3 Jésus parle de la relation berger/brebis.

    les brebis « entendent » la voix du berger

    Un pasteur est un berger et il conduit une assemblée avec la parole qu’il prêche.

    La première question pour savoir dans qu’elle église il faut être…

    « Est-ce que la parole prêché par le berger me fait du bien, m’inspire, m’édifie, me stimule à servir Jésus et d’aller plus loin. »

    Deuxièmement, il y a 1Corinthien 12 :13

    « Nous avons tous, en effet, été baptisé dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit juifs, soit grecs, soit esclaves, soit libres et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit »

    Le texte original nous donne l’image de chaque chrétien qui est baptisé par le Saint Esprit dans le corps de Christ,

    ou autrement dit, un chrétien est immergé dans le corps par le Saint Esprit. C’est toute l’ambiance. Je prends un bain.

    Ce n’est pas un choix fondé sur une logique humaine… 

    « je vais dans cette église parce qu’il y a un arrêt de bus devant la porte d’entrée »

    « Je vais dans cette église parce qu’elle est climatisée ou parce qu’il y a des fauteuils de cinéma et on peut s’enfoncé dedans. »

    « Je vais dans cette église parce qu’elle n’est qu’à 5 minutes de chez moi »

    « Je vais dans cette église parce que le culte est le samedi soir et les dimanche j’aime faire la grasse matinée »

    Non, le chrétien qui a été immergé par l’Esprit dans le Corps dit :

    je fais partie de cette famille parce que c’est ici que Dieu m’a ajouté et placé.

    C’est dimanche midi sur la plage de l’Ermitage, toutes les familles regroupées sous les arbres, Les gramouns, les marmailles, les hommes assis sur des chaises pliantes discutent, les femmes servent des marmites. Tu t’avances vers une famille, « bonjour,  je peux me joindre à vous ? » Er, oui. Ils t’accueillent mais ne te connaissent pas. Ils ne sont pas vraiment à l’aise.

    Maintenant, tu trouves ta famille sous un autre arbre. L’ambiance est totalement différente. La bise, la joie, plein de choses à se dire, la chaleur parce que tu as retrouvé ta famille.

    Une église est une famille élargie qui accueille chaleureusement le nouveau venu et lui permet d’appartenir avec de vraies attaches à la famille de Dieu.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • EFSF- Bonjour à tous - Carnet de route ....LA MISSION A MADAGASCAR EST TERMINEE Aprés une journée longue et difficile en voiture pendant presque 12 heures naviguant autour et dans les trous des routes de Madagascar nous sommes enfin arrivés (avec le pasteur Jules) à l'hôtel près de l'aéroport. Ce mardi départ dans l'après-midi direction Saint-Denis pour la suite réunionnaise !
    Il y aura beaucoup à partSoyez les bienvenus

     

    FSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - réunion finale de la mission en plein air où le pasteur Jules a prêché.

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR SE TERMINE POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Culte de ce dimanche matin où Vincent a prêché - Eglise Sel de la Terre, Fianarantsoa, Pasteur Mampiona

    EFSF - Fianarantsoa - (suite) LA MISSION A MADAGASCAR TOUCHE A SA FIN POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - sur l'image Vincent et Jules au milieu de la foule venue pour la mission

    Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT

     

    EFSF - Fianarantsoa - Suite - LA MISSION A MADAGASCAR continue POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Des auditoires plus que conséquent ! A noter tous les gens au fond, dans la rue ! Une foule venue écouter le pasteur Jules prêcher -
    Le pasteur Vincent a enseigné pasteurs et responsables sur le thème "Suivez-moi, et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes" à Fianarantsoa deuxième ville du pays

    EFSF -  Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ambositra - Ci-dessous un aperçu de l'auditoire de la mission dans la deuxième ville de la tournée. Les officiels étaient présents , parmi eux le préfet de département, le président de région, le maire de la ville et un adjoint. Le pasteur Vincent enseigne les pasteurs et responsables le matin et le pasteur Jules prêche l'après-midi a la mission.  

     

    Soyez les bienvenus  EFSF - Ambositra - LA MISSION A MADAGASCAR SE POURSUIT POUR LE PASTEUR VINCENT et LE PASTEUR JULES - Ces danseurs  ont entrainé l'auditoire avec leurs danses. Les photos qui suivent montrent des jeunes et des enfants faisant les mêmes gestes que les danseurs leurs aînés ...DE L'OR !!!

    Ce groupe de musiciens, chanteurs et danseurs basé a Tananarive, nous accompagne tout au long de cette tournee. Ils sont tout simplement magnifique dans le travail qu'ils font! - "Les Adeline" sont trés connus à Madagascar.

     

    SEPTEMBRE 2015

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION MADAGASCAR - Deux évangélistes vieillissants (Le pasteur Vincent et le pasteur Jules) avec les filles du groupe de danse d'Antsirabe - Elles sont belles, pétillantes et aiment Jesus. "Je rajeunis de 40 ans quand je suis avec elles !" (Dixit le pasteur Vincent ! )

    Soyez les bienvenus
     
    EFSF – ECHOS Le pasteur Vincent en Mission Madagascar - culte ce dimanche matin la Cathédrale de la Foi, Antsirabe, 40 personnes ont donné leur vie à Jesus. Le pasteur a partagé sa joie et sa surprise - 90% d'entre elles, il ne les connaissait pas. Il est convaincu que la présence de toutes ces personnes est directement liée au séminaire que le pasteur Vincent a conduit dans son église cette semaine.
     
    Soyez les bienvenus

    EFSF - Le pasteur Vincent en MISSION A MADAGASCAR - Mission en plein air à Antsirabe - Une Foule autour de 4000 personnes lors de la prédication du pasteur Jules à cette mission - A la dernière réunion une centaine de personnes se sont consacrées à Jésus.Le président de région était présent à cette réunion il a donné un témoignage fort de la foi en Jésus.

    Soyez les bienvenus

     

    Soyez les bienvenus

     

    NOUVELLE MISSION POUR LE PASTEUR VINCENT  A MADAGASCAR,  dans différentes villes du jeudi 17 septembre au  MARDI 29

    Il sera accompagné du pasteur Jules

    ANTSIRABE -MADAGASCAR - Après une très belle semaine de Mission, à Madagascar  le pasteur Vincent entame le chemin du retour . Toutes ces belles jeunes filles font partie de la troupe de danses qui a été franchement brillante lors de cette mission Malgache. Le nom de l'église est Rhema les ambassadeurs dans la ville de Antsirabe.

     
    EFSF - MISSION -  Le pasteur Vincent sera en mission à Madagascar du 25 au 30 août et  du 17 au 29 septembre - Plus de détails bientôt
     
     EFSF - MINISTERE EN DEPLACEMENT - Le pasteur Vincent était en déplacement cette semaine à Madagascar à l'invitation du pasteur Jules - - Ces images valent un commentaire. "J’ai passé 4 jours dans la capitale de Madagascar, Tananarive, à l’invitation du pasteur Jules - J’ai pu prendre la parole lors d'une conférence de pasteurs m'adressant à 1, 200 personnes en matinée tandis que mon bon ami, pasteur Jules, a parlé dans l'après-midi à la mission d'évangélisation devant 7000 personnes. Le Pasteur Jules est un homme remarquable. Il a apporté un réveil dans cette île , père spirituel de plus de 3000 pasteurs à travers le pays - On estime qu'il y a 2 millions de personnes qui sont venus à Christ par l'intermédiaire de son ministère et se trouve aujourd’hui dans des églises. Il a parlé simplement mais avec puissance et les foules qui sont venues pour l'écouter avec enthousiasme. Le programme musical était d’une grande qualité. Les meneurs de louange ont « allumé » la foule et tous semblaient connaître les chants et les gestes. C’était un beau spectacle! L'amphithéâtre a été ébranlé et de ma place du premier rang j'ai vécu ce moment avec grand plaisir de voir autant de ferveur. En septembre, avec le pasteur Jules, j’aurai beaucoup de joie à retrouver cette ile pour une tournée dans les principales villes pour y amener l'Evangile de l'amour de Jésus". (album de Narindrampamonjena Rakotonirina. - Antsahamanitra.)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires