• POURQUOI LES CHRETIENS
    PARTAGENT-ILS LE PAIN ET LE VIN ?

    Leçon 14

    Vivre pour Jésus




    L'une des pratiques des chrétiens de l'église primitive était de se réunir afin de partager le pain et le vin. L'importance de ce partage qui, dans la Bible, est également appelé « la table du Seigneur » ou « la Sainte Cène », provient des directives précises données par Jésus Lui-même à ce sujet. Cela est conforté par les récits des Actes des Apôtres où les chrétiens partagent le pain et le vin et, également, par les enseignements donnés à ce sujet par l'apôtre Paul aux chrétiens de Corinthe.

    Essayons de comprendre la signification de cet acte important de la communion des chrétiens.



    REFERENCE DANS L'ANCIEN TESTAMENT

    De nombreuses années avant la venue de Jésus, Dieu dit aux familles d'Israël, Son peuple élu dans l’Ancien Testament, de partager annuellement un repas afin de commémorer le miracle extraordinaire du passage de la mer Rouge et la conduite du peuple de Dieu hors de la captivité qu'il subissait en Egypte. Ce repas était appelé la Pâque. C'était une occasion de se souvenir et de rendre grâce à Dieu.

    Avant de mourir sur la croix Jésus remplaça la Pâques juive par le partage du pain et du vin pour les chrétiens.



    JESUS INSTITUE LA SAINTE CENE

    En réalité, trois des évangiles rapportent l'évènement où Jésus établit la Sainte Cène en invitant ses disciples à y prendre part (Matthieu 26:26-30 ; Marc 14:22-26 ; Luc 22:14-20).

    A cela s'ajoute le récit de Paul sur ce qui se passa lors du dernier repas du Seigneur qu'il reçut directement du Saint-Esprit par révélation (1Corinthiens 11:23-26).

    Il ressort de ces récits quelques faits importants concernant la table du Seigneur :

    1. Jésus identifie le pain avec son corps et le vin avec son sang (Matthieu 26:26-28).

    2. Le vin représente son sang répandu pour le pardon des péchés (Matthieu 26:28).

    3. La table de la communion annonce une nouvelle alliance ou un nouveau contrat entre Dieu et l'homme (Matthieu 26:28) fondé sur l'amour et la grâce de Dieu pour l'homme et non sur la loi donné à Moïse.

    4. La communion signifie également que nous serons un jour prochain avec Jésus dans le Royaume de Dieu (Matthieu 26:29).

    5. Jésus, et ce qu'il fît en mourant sur la croix pour nous, est commémoré tout spécialement lorsque nous "mangeons le pain et buvons la coupe"
    (1Corinthiens 11:24,25).

    6. La mort de Jésus pour nous est proclamée chaque fois que nous participons à la Sainte Cène
    (1Corinthiens 11:26).

    Parce qu'il était très concerné par la vie spirituelle des chrétiens, Paul donna de plus amples instructions afin que le repas du Seigneur ne devienne jamais un simple acte religieux accompli dans la routine. D'après l'enseignement qu'il donna aux Corinthiens, nous apprenons que :

    - La Sainte Cène est un moment de bénédiction pour Dieu, pour l'individu et pour l'église (1Corinthiens 10:16).

    - Une personne doit manger et boire d'une manière digne (1Corinthiens 11:27).

    - Un examen personnel de sa conduite et de son attitude est nécessaire pour manger et boire dignement (v.28).

    - La faiblesse, la maladie, l'endormissement spirituel peuvent provenir de l'insouciance lors du partage de la Sainte Cène (v.30).

    Les deux conclusions que nous pouvons tirer de ce qu'écrit l'apôtre sont que, premièrement, la Sainte Cène est réservée à ceux qui connaissent et aiment le Seigneur. Deuxièmement, elle nécessite que les chrétiens s'assurent qu'ils sont en bons termes les uns avec les autres.



    QUELQUES EXEMPLES DE PARTAGE DE LA SAINTE CENE DANS L'EGLISE PRIMITIVE

    1. Luc 24:30,31. C'est alors qu'Il rompait le pain, que les deux disciples, qui passaient par le découragement, reconnurent Jésus et furent remplis de joie.

    2. Actes 2:42. Les premiers chrétiens étaient soumis les uns aux autres. Ils se consacraient aux réunions d'enseignement, aux moments de communion fraternelle, aux réunions de prière et ils rompaient le pain tous ensemble.

    3. Actes 2:46. Comme les réunions plénières des chrétiens se faisaient au temple de Jérusalem, il n'y avait pas d'occasion de célébrer le repas du Seigneur avec l'église toute entière. C'est pourquoi il était célébré dans des réunions de maison. Cela montre clairement que la fraction du pain entre chrétiens peut avoir lieu non seulement aux réunions d'église, mais aussi lors de réunions moins formelles.

    4. Actes 20:7-11. A cette occasion, les disciples se rassemblèrent pour rompre le pain. Cela fut suivi d'un message d'enseignement et d'une exhortation de Paul.

    5. Actes 27:35,36. Même sur un bateau, au beau milieu de la tempête, l'apôtre Paul rompit le pain, commémorant Jésus. Il est intéressant de noter que la fraction du pain à cette occasion s'accompagne d'un repas. L'action de grâce envers Dieu, la foi de Paul et le repas qui suivit encouragèrent les marins faibles et abattus.

    Maintenant que vous êtes son disciple, Jésus veut que vous vous souveniez continuellement de Lui et particulièrement au travers de la fraction du pain avec d'autres chrétiens. Ce sera une occasion régulière d'examen personnel, de renouvellement des relations avec les autres, de redécouverte de Jésus et de tout ce

    qu'il a fait pour nous, afin que vous soyez encouragés et fortifiés dans votre foi.


    QUESTIONS

    Voici quelques questions qui vous aideront à mieux comprendre l'importance de cette pratique pour les chrétiens.

    1. Jésus, que fit-Il avant de donner la coupe à ses disciples et de rompre le pain pour eux ? Luc 22:17-19

    2. Pourquoi devrions-nous faire de même ?
    4. Donnez quelques exemples de ce qui pourrait rendre quelqu'un indigne de participer à la Sainte Cène.
    5. Comment une personne peut-elle à nouveau être digne de manger et de boire à la table du Seigneur ?
    1Jean 1:9
    6. Pourquoi est-il important de se souvenir du sang de Jésus lors de la Sainte Cène ?

    Apocalypse 1:5
    Romains 5:8,
    Colossiens 1:20
    Hébreux 9:14
    Ephésiens 2:13

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique