• Les armes du combat spirituel

    Les armes du combat spirituelSÉRIE LE COMBAT SPIRITUEL BIBLIQUE

    Les armes du combat spirituel

    Texte : 2Corinthiens 10:3-5

     

     

    Paul dit que dans la vie il faut faire 2 choses :

    marcher (vivre au quotidien) et combattre (faire face à des épreuves et milité pour une cause)

     

    La notion de combattre pour Paul est très forte. Tout au long de la vie de Paul il a combattu. A la fin de sa vie il a résumé sa vie avec cette expression J'ai combattu le bon combat" 2Timothée 4:7

     

    Dans ce passage le combat pour Paul est de renverser des forteresses qui se sont levées contre la connaissance de Dieu.

    Il parle d’un combat spirituel.

     

    Jésus, aussi, a parlé d’un combat.

    Cette fois pour l’église. 

    Dans ce combat, les portes de l’enfer ne résistent pas à l’église.  

    « …je bâtirai mon église et (que) les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » Matthieu16 :18 

    C’est un des seuls passages où Jésus parle de l’église et il la présente dans le contexte de combat spirituel.

     

    A une autre reprise Jésus parle du combat en termes de déplacer la montagne par la foi.

     

    Les images sont fortes : forteresse, portes, montagnes

     

    Quand on parle de combat il y aura un gagnant et un perdant et c’est le gagnant qui obtiendra un prix.

     

    Illus. J'ai regardé un match de boxe un jour, entre un américain et un australien. Pendant la première reprise l'australien était très mal mené mais il a tenu jusqu'à la pause.

    Après il s'est ressaisi et il a commencé à mieux boxer. Mais à la 5ème reprise il a pris un coup en pleine mâchoire et l'américain l’a roué de coups. L'entraineur de l’australien a jeté l'éponge pour arrêter le combat. L'américain a gagné et son prix c'était la ceinture de champion du monde et un gros chèque. A la fin du combat le vainqueur avait un grand sourire mais le perdant est rentré chez lui avec son pauvre corps souffrant de partout.

     

    Pour obtenir le prix il a un combat à accepter… et à remporter.

     

    LE COMBAT SPIRITUEL

     

    Dans notre texte Paul fait un contraste entre le combat de la chair et le combat spirituel.

     

    Le combat de la chair, ce sont les problèmes de la vie...c'est comment je vais régler les factures, mes problèmes de santé, s'occuper de ses enfants, faire toutes les démarches administratives, comment réparer sa voiture. Il faut trouver des solutions concrètes.

     

    Mais le combat spirituel est… de vaincre le mal dans sa propre vie, faire la volonté de Dieu, grandir dans sa foi, apporter le message du salut à un monde qui est perdu, construire l'église, servir Dieu, aimer son prochain, aider quelqu'un à avoir la foi en Jésus.

     

    Dans ce combat, il y a un adversaire qui ne jettera pas l'éponge si facilement que cela.

    Il n’abandonnera pas à la première reprise, ni à la deuxième, ni à la 5ème mais il ira jusqu’au bout des 12 reprises.

    Mais à la fin du combat il y a la couronne du champion du monde qui sera remise au vainqueur. Ce vainqueur sera soit lui, sera moi.

     

    L’ADVERSAIRE ET NOS ARMES

     

    Pour remporter une victoire dans le combat spirituel il faut connaitre deux choses :

    son adversaire et ses armes.

     

    Notre adversaire : Il est appelé plusieurs noms dans la Bible : le roi des ténèbres, le prince de la puissance de l'air, le dieu de ce monde qui rend aveugle, le malin, Satan, le vieux serpent, l'ange déchu, Lucifer, Béelzébul, le voleur, l’accusateur, le père des mensonges, 

     

    Jésus l'a vaincu à la croix et nous a donné des armes pour le vaincre dans nos vies, dans notre génération, dans notre pays.

     

    2Corinthiens 10:4 Pour renverser les forteresses spirituelles Paul dit que nous avons des armes puissantes avec lesquelles nous pouvons combattre...

     

    Imaginez si on envoyait les pompiers combattre les incendies avec des pistolets à l’eau !

     

    Dieu ne nous envoie pas avec des jouets en plastique pour combattre le prince des ténèbres.

     

    Pierre n'avait pas compris le combat spirituel dans un premier temps...

    Quand les pharisiens, avec les soldats romains, sont venus dans le jardin de Gethsémané pour arrêter Jésus, Pierre a voulu combattre pour Jésus avec des armes charnelles. Il a pris l'épée et il a tranché l'oreille. Le serviteur a eu de la chance que Pierre ne savait pas bien manier l'épée. Tout ce qu'il a pu toucher est une oreille. Jean 18 :10

     

    Nos armes spirituelles...ou les armes offensives 2Corinthiens 6:7

    La foi...qui transporte des montagnes

    La prière avec autorité dans le nom de Jésus

    Le Saint Esprit...Jésus a dit si je chasse les démons par le Saint Esprit vous savez que le royaume de Dieu est parmi vous. 

    Il est le doigt de Dieu Luc 11:20

     

    La Parole de Dieu...les raisonnements, les opinions sont renversés par la vérité de la Parole de Dieu. Dans notre texte, il a plusieurs références aux raisonnements futiles.

    Cette parole de Dieu déclare : « Jamais je ne t’abandonnerai ! » Hébreux 13 :5

     

    La louange. Psaume 149 :6 « Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et le glaive à deux tranchants dans leurs mains. »

     

    L'engagement...les spectateurs ne remportent aucun combat. Ils ne s'engagent pas. Ils veulent que les autres se battent pour ensuite, se réjouir.

     

    EST-CE QUE VOUS VOULEZ VIVRE DANS LA VICTOIRE DE JESUS ?

     

    De toute façon, le combat viendra nous chercher.

    Si tu refuses le combat, tu seras dans la servitude, un prisonnier de l’adversaire.

     

    Illus. Ici à l’Île de la Réunion, si on apprenait que l'ile Maurice, notre île voisine, était sur le point d'envahir La Réunion. Qu'est-ce qu'on ferait ? Aller se cacher dans une grotte de Salazie ? On monte tous à Saint Denis pour les accueillir ? On ne fait rien et on reste dans le dénie. On se résigne...tant pis, on apprendra à parler l'anglais et utiliser des rupees. NON, on se battrai pour les repousser, pour défendre notre liberté. On veut rester français. 

     

    Le chrétien se décide de ne pas subir les coups et les ruses du diable, l’adversaire de Jésus.

     

    Le chrétien dit NON au découragement, au désespoir, au complexe d’infériorité, au défaitisme, au misérabilisme, au mur des lamentations. Il dit NON à la tentation.

     

    Il dit OUI à l’honnêteté, à la vérité, à la pureté, à la bonté.

     

    Les forteresses de l'enfer ne vont pas s'écrouler toutes seules comme les portes de grandes surfaces qui s’ouvrent automatiquement quand quelqu’un se présente devant elles. La personne ne doit rien faire pour qu’elles s’ouvrent.

    Les forteresses de l’enfer doivent être renversées.

     

    Elles ne se renverseront pas toutes seules.

     

    Un chrétien n'est pas quelqu'un qui assiste à une cérémonie une fois par semaine. Un chrétien est quelqu'un qui s'engage aux cotes de Jésus dans son combat.

     

    Comme Paul l’a dit à son jeune compagnon Timothée :

    « Combat le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé et pour laquelle tu as fait une belle confession… » 1 Tim 6 :12

     

    « Timothée ne soit pas un objecteur de conscience, ne soit pas neutre ; devant l’adversaire de notre âme ne soit pas un pacifiste. Dans le combat de la vie, sois un bon soldat de Jésus-Christ. »

     

    Ce que Paul dit à Timothée il le dit à chacun de nous.

     

    SÉRIE  LE COMBAT SPIRITUEL BIBLIQUE

    Vincent Esterman

     

    Conflit entre lumière et ténèbres

    Exercer l'autorité spirituelle dans sa vie

    La puissance du nom de Jésus

    Les armes du combat spirituel

    Porter l'armure de Dieu

    Prendre du terrain

    La victoire de Jésus à la croix

    Vivre dans la victoire