• Les paraboles de Jésus

     


     

    LE RICHE INSENSÉ Texte : Luc 12:13-21
    Une nouvelle fois, dans cette parabole, Jésus interpelle l’homme moderne.
    La question qu’il aborde est l’attachement de l’être humain à ses biens. Une première mise en garde concerne l’avarice, mais très vite, on comprend que c’est l’esprit matérialiste qui est visé.

    Une définition du matérialiste pourrait être tirée des paroles de Jésus
    au verset 15 « une personne dont la vie dépend de ses biens ».

    L’histoire qui suit présente l’avare qui amasse et le matérialiste qui ne vit que pour ses biens.

    L’HOMME RICHE
    Des terres fertiles et des récoltes abondantes sont des manifestations de la bénédiction de Dieu – Deutéronome 28:2-5, 8, 11-13 ; Genèse 24:34,35 ; Proverbes 10:22.

    En soi, être riche n’est pas en contradiction avec une vie spirituelle.
    Cependant, Jésus parle beaucoup des effets des richesses sur l’homme. « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu » – Marc 10:24,25
    Le véritable problème vient de deux attitudes envers l’argent
    1. L’amour de l’argent – 1Timothée 6:10
    2. Se confier dans ses richesses – Marc 10:24

    L’homme riche insensé de la parabole souffrait de ces deux virus.

    SON RAISONNEMENT
    L’homme riche a un très bon sens des affaires. Son raisonnement est bon, mais c’est ce qu’il dira à son âme qui le montre insensé.

    Dans les affaires, pour se développer, il faut investir. Il a besoin de plus de place pour stocker des récoltes de plus en plus grandes. Il a un très bon plan : démolir les greniers existants et les remplacer par de plus grands. Ses récoltes ne seront pas perdues et son exploitation prendra davantage de valeur.

    S’il avait terminé son raisonnement là et béni Dieu pour sa prospérité, en assurant d’apporter la dîme à la Maison de Dieu, (Lévitique 27:30 ; Malachie 3:8-10) et de partager l’abondance avec d’autres, il n’y aurait eu aucune réaction négative de la part de Dieu. Bien au contraire, la promesse est pour une encore plus grande abondance.
    Mais, tout change avec ce qu’il dit à son âme « mon âme tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années, repose-toi, mange, bois et réjouis-toi » v19.
    Il aurait du dire à son âme, comme David dans le Psaume 103:1-5.
    UNE RETRAITE MAL PREPAREE
    L’homme riche était insensé parce qu’il avait prévu pour sa retraite professionnelle, mais avait complètement négligé son avenir éternel.

    Il a compté sur ses biens, mais n’a pas compté sur la fragilité de la vie.
    Ce qu’il a dit à son âme est une formule que nous retrouvons dans d’autres passages de la Bible et qui est utilisée pour décrire une philosophie de vie existentielle qui ne se soucie pas d’un jugement final – Esaïe 22:13 ; 1Corinthiens 15:32.

    LA NUIT MEME
    Cet homme n’avait pas prévu sa mort ! Sa retraite est très courte. Elle ne se réalisera même pas. Bien avant que les nouveaux greniers sortent de terre, le propriétaire est enlevé. Il ne profitera en rien de ce qu’il avait préparé.

    La parole que Dieu lui a adressée est très intéressante « ton âme sera redemandée ». Notre âme ne nous appartient pas. Elle est prêtée pour quelques années. Dans quel état la rendrons-nous à Dieu ?... une âme sauvée par la grâce de Dieu ou une âme souillée par le péché, l’orgueil et l’égoïsme.

    Dans le contexte de cette parabole – Matthieu 16:26 « et que servirait-il à un homme de gagner le monde entier s’il perdait son âme ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ? », prend toute son importance.

    RICHE POUR DIEU
    Jésus termine cette histoire puissante en exhortant ses auditeurs à être « riche pour Dieu ». Amasser les richesses de ce monde pour soi-même c’est avoir un compte au ciel vide.
    Vivre sa vie en amassant des trésors au ciel est la priorité de quelqu’un qui vit sa vie pour Jésus – Matthieu 6:19-21, 24 ; Colossiens 3:1,2.

    Pour amasser les trésors du ciel, il est clair qu’une vie devra être vécue au service de Dieu et des autres. Une vie consacrée à ces deux causes est d’un grand prix pour Jésus
    Luc 18:22.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique