• La Repentance - quelle importance?

    LA REPENTANCE - QUELLE IMPORTANCE 

     

    La repentance ou la phrase « repentez-vous » sont des termes que nous retrouvons dans tout l’enseignement du Nouveau Testament.

    JEAN-BAPTISTE

    Le champion de la repentance était Jean-Baptiste.

    C’était son message et il invitait les gens à venir se faire baptiser comme signe extérieur de cette repentance intérieur.

    Quand nous entendons ce mot, nous n’avons que le sens biblique comme point de repère compte tenu qu’il n’est pas courant dans le vocabulaire de la langue française.

    En fait, la seule fois que nous l’utilisons c’est par rapport à des mafiosi qui quitte la criminalité et travail avec la police. Ils sont des repentis.

    Quand nous Chrétiens nous entendons ce mot nous imaginons le péché grave…voler, prostitution, blasphémer, une vie d’ivrogne ou de violence.

    Pourtant dans la prophétie qu’à reçu le père de Jean-Baptiste avant sa naissance, l'ange annonce que le rôle de Jean-Baptiste serait de ramener les cœurs des pères vers les enfants. 

    La repentance que prêchait Jean-Baptiste transformerait la désobéissance des rebelles en la sagesse des justes.

    Luc 1 :17 Il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Elie pour ramener les cœurs des pères vers les enfants et les rebelles à la sagesse des justes afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

    La repentance a comme objectif de préparer un peuple pour le Seigneur.

    Jean-Baptiste interpellait les pharisiens qui venaient se faire baptiser de produire des fruits de la repentance, des preuves, avant qu’il ne les baptise.

    Le fait que les foules venaient se faire baptiser nous montre que la repentance ne se limite pas à des gens en marge de la société ou les « très méchants ».

     

    JESUS

    Quand Jésus arrive sur scène il assume le message de Jean-Baptiste et son premier message est « Repentez-vous car le Royaume des cieux est proche. »  Matthieu 4 :17 

    Et lors d’une des toutes dernières apparitions de Jésus ressuscité il envoie ces disciples à prêcher la repentance en son nom à toutes les nations.  Luc 24 :47

     

    PIERRE,

    Il a prêché la repentance le jour de la Pentecôte et devant la foule il a lancé le défi :

    « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés. »  Actes 3 :19

     

    PAUL

    Dans son témoignage devant le roi Agrippe il fait cette déclaration étonnante :

    « à ceux de Damas d’abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée et chez les païens, j’ai prêché la repentance et la conversion à Dieu avec la pratique d’œuvres dignes de la repentance. » Actes 26 :20

    Donc, le message de la repentance est fondamental au message chrétien, l’Evangile de Jésus-Christ.

     

    SIGNIFICATION DE LA REPENTANCE

    Mais que signifie ce mot « la repentance » ?

    C’est le mot grec « metanoia ».

    Les nuances : Réaliser après coup, de repenser une chose, mieux comprendre une chose, changer d’avis, changer sa façon de penser, changer sa façon de voir un objectif qu’on s’est fixé ou quelque chose qu’on a fait.

    La repentance produit le sentiment d’être repris, entrainant le désir de se réformer, de renverser une chose.

    Regretter le mal ou l’erreur qu’on a faits et éprouver de la révulsion avec la détermination de vivre différemment.

    Tout cela est compris dans le terme « repentance »

    MAIS ça commence avec changer sa façon de voir sa vie.

    Sans la repentance, la conversion à Christ et le salut sont impossibles.

    Mais, nous, en tant que chrétiens, nous avons aussi besoin de vivre la repentance.

    « Réaliser après coup, de repenser une chose, mieux comprendre une chose, changer d’avis, changer sa façon de penser, changer sa façon de voir un objectif qu’on s’est fixé ou quelque chose qu’on a fait. ».

    Le « métanoia », une fois que cela commence dans une vie, doit continuer et s’approfondir.

    C’est comme le jeune ado qui remarque qu’il y a des poils sur son visage. Il prend le rasoir de papa et il se rase pour la première fois. Est-ce qu’il a réglé le problème ? Il a seulement commencé à régler le problème. Mais maintenant il passera toute sa vie à devoir se raser.

    La repentance te servira de boussole pour que toute ta vie tu pourras maintenir le cap de la volonté de Dieu.

     

    CE QU'ENSEIGNE LE NOUVEAU TESTAMENT

    Nous découvrons trois choses concernant l’importance de la repentance dans le Nouveau Testament.

     

    1. C’est un don de Dieu, une grâce.

    Dieu accorde la repentance à une personne. Actes 11 :18

    Je peux accorder à l’autre le pardon mais seul Dieu peut accorder la repentance. Je ne peux pas le faire pour l’autre. Je ne peux pas le lui imposer.

    C’est une grande faveur que Dieu nous accorde de pouvoir nous repentir.

    Cela nous ouvre le chemin de la vie éternelle.

    Il y a quelque temps j’ai eu l’occasion d’un échange d’email avec quelqu’un que je connais bien. Il a un caractère assez difficile et ne se remettait jamais en question. Mais dans l’échange d’email il m’a montré une petite ouverture. Alors gentiment j’ai essayé de le faire comprendre comment il était. Il s’est ouvert un peu plus. Alors j’ai continué doucement, étonné de son écoute. Mais dans son troisième email il m’écrit « je ferme ce chapitre ». Vlaa…et c’était fini.  Je croyais voir une grâce de repentance venir mais il l’a très vite repoussée. Je ne peux pas la lui donner.

    C’est seulement Dieu qui peut nous aider à changer de ce que nous sommes.

     

    2. La bonté de Dieu nous pousse à la repentance

    Romains 2 :4 « Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance. »

    Mais « pousser » non pas dans le sens de forcer.

    Le mot que Paul utilise est de conduire comme on conduit un cheval à pied. Il se laisse entrainer.

    La repentance est parfois douloureuse mais parce que c’est la bonté de Dieu qui nous conduit on se laisse conduire.

    L’enfant qui suce son pouce, c’est un vrai problème pour les parents au-delà de 3 ans.

    J’ai lu ce conseil sur un site de la petite enfance : « Patience et douceur sont les maîtres mots. Surtout ne tentez pas de lui faire arrêter de sucer son pouce par la menace ou en le grondant. Cela créerait un stress et il se rassurerait en le suçant de plus belle. »

    Les astuces proposées : lui mettre un pansement au doigt, ou lui mettre des gants, mettre un produit amer sur les ongles mais à éviter le piment, dessiner un monsieur pouce sur le pouce pour devenir l’ami inséparable de son enfant.

    Mon approche à moi est particulière : je dis « il doit être bon ton pouce, tu me laisses le sucer ? » Un jour un enfant m’a montré le pouce !

    Mais tous les experts disent « douceur ».

    La bonté de Dieu c’est comme ça. Elle nous conduit à la repentance.

     

    3. Sans la repentance nous ne viendrons pas à connaître la vérité

    2Timothée  2 :25   Parlant d’un serviteur de Dieu,

    « il doit redresser avec douceur les adversaires dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité. »

    C’est très curieux cette relation repentance et connaître la vérité.

    Mais si tu n’as pas une vue juste sur toi, si tu ne te vois pas comment Dieu te voit, tu ne chercheras pas à changer en son image.

    La vérité n’est pas subjective. Elle n’est pas ce que tu voudrais qu’elle soit.

    Un homme aveugle, comment peut-il pleinement comprendre le monde qui l’entoure.

    Dieu a choisi de ne pas se rendre visible à l’homme.

    L’homme ne peut pas comprendre qui est Dieu et comment il agit.

    Mais la repentance permet à l’homme la vue spirituelle.

    Parce qu’il s’est humilié, parce qu’il se remet en question, parce qu’il se détourne de son orgueil aveuglant, l’homme commence à entre apercevoir Dieu, comme on voit des formes apparaître dans un brouillard épais qui se lève progressivement.

     

    LA CONVERSION DU CENTENIER

    Une des plus belles conversions dans le Nouveau Testament, c’est la conversion du centenier devant la croix.

    Marc 15 :39 « Le centenier qui était en face de Jésus, voyant qu’il avait expiré de la sorte, dit : Assurément, cet homme était Fils de Dieu. »

    Quelque chose s’est passée dans le cœur de cet homme pour qu’il découvre la vérité.

    Tout au long de cette journée terrible, les soldats romains, les hommes sous ses ordres, s’étaient déchainés sur Jésus avec une violence et une haine inouïe.

    Les coups de fouets, les crachats, les moqueries, la couronne d’épine, transporter la croix, les clous qui transpercés ses mains, le vinaigre quand il avait soif.

    Mais cela était banal pour eux. Il y avait régulièrement des condamnations.

    Le centenier, lui, il avait entendu ce qu’on disait de Jésus. Mais ça ne le regardait pas. Il avait son job à faire. 

    Sauf que Dieu lui a accordé la repentance.

    Sans rien montrer, il s’interroge… « et si on est en train de faire une énorme erreur. Et si c’était vrai, que ce Jésus soit vraiment le Fils de Dieu. Je serais pour toujours celui qui l’aurait exécuté.  Comment ai-je pu laisser mes hommes faire une chose pareille ? 

    Bouleversé par ce qu’il comprend maintenant il fait cette magnifique déclaration de foi en Jésus… « Assurément, cet homme était Fils de Dieu ! »

    Avant de connaître LA vérité de Dieu, il faudra d’abord accepter la vérité concernant soi-même. 

    Si tu te voiles la face concernant toi-même ce voile s’installe sur toute la vérité de Dieu.

    Je reviens au petit garçon qui suce son pouce. Une des meilleures façons de l’aider à arrêter c’est de parler avec lui, l’aider à comprendre et lui dire quand on est petit on a besoin de sucer son pouce. Mais quand on est grand on a plus besoin de le sucer. Maintenant tu deviens grand et tu apprendras à faire comme les grands.

    Oui, cher ami chrétien, maintenant tu deviens grand et tu apprendras à faire comme les grands.

    C’est la grâce de la repentance que Dieu nous accorde pour devenir grand.

     

     

     

     

     

    « Partager sa foi avec sa famille et ses amisLa Repentance - les yeux s'ouvrent ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :