• La Repentance - la vie change vraiment !

    LA REPENTANCE - LA VIE CHANGE VRAIMENT !

     

    Texte :  Matthieu 3 :5-8

    OU SONT LES FRUITS?

    Il y avait deux types de personnes qui sont venu de Jérusalem dans le désert pour se faire baptiser par Jean-Baptiste. 

    Il y avait les gens sincères qui en se faisant baptiser, montraient un vrai désir de changer de vie.

    Et il y avait les pharisiens, hypocrites religieux, qui venait pour les apparences.

    Jean-Baptiste a refusé de les baptiser parce qu’il manquait quelque chose à leur repentance…quelque chose de fondamental

    - les fruits !

    Ils demandaient l’acte de baptême mais sans une vie transformée, profondément changée.

    Nous avons déjà vu les 3 premières étapes de la repentance :

    1. L’éclairage - de sa vie par le Saint Esprit. On se découvre comme Dieu nous voit.
    2. Le brisement – un profond regret d’avoir fait le mal, ne pas être fier de la personne que nous sommes
    3. L’aspiration – c’est le désir, l’empressement, de ne plus être comme ça

    MAIS maintenant nous arrivons à l’essentiel…LES FRUITS DE LA REPENTANCE …une vie réellement changée.

    La repentance, c’est plus que reconnaître ses torts et ses défauts, c’est plus que le regret, c’est plus que le désir de changer.

    La repentance c’est une vie qui change réellement, c’est un caractère qui connaît une révolution.

    Tout homme et femme, partout est appelé à la repentance.

     

    QUE LE VOLEUR ARRETE DE VOLER !

    Ce message était déjà très présent chez les prophètes de l’Ancien Testament. 

    Esaïe 55 :7 déclare :

    « Que le méchant abandonne sa voie et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Eternel qui aura pitié de lui. A notre Dieu qui ne lasse pas de pardonner. »

    Ce même message, porté par Jean-Baptiste et ensuite par Jésus est renforcé dans l’enseignement et les prédications des apôtres.

    Paul dit aux Ephésiens :  (Ephésien 4 :28)

    « Que celui qui vole ne  vole plus mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin. »

    Donc, le voleur qui se converti à Christ ne peut pas être un voleur chrétien !

    Pas comme le gitan nouvellement converti qui remercie Dieu qu’il ait pu voler une poule sans être pris !

    C’est une évidence.

    MAIS qu’est-ce qu’on fait quand le voleur est un kleptomane ? C’est un vrai problème.

    Le kleptomane ne vole pas pour s’enrichir. Il vole parce qu’il a une dépendance. Il ne sait pas s’en empêcher. 

    Souvent ce qu’il vole n’a pas de grande valeur mais c’est l’excitation que cela produit pour lui. Et cela devient une drogue.

    C’est une chose de renoncer au pêché mais c’est une autre chose de changer sa façon d’agir. 

    Quand on a pris l’habitude de faire certaine choses, ces habitudes sont très difficiles à changer.

    Les psychologues disent que pour changer une habitude il faut un effort déterminé sur 66 jours…plus de 2 mois.

     

    LES REFLEXES

    Nous ne nous rendons même pas comptes des reflexes que nous avons.

    Pendant 5 ans j’ai exercé un ministère itinérant et j’ai beaucoup voyagé. J’ai dormi dans beaucoup de lits différents. Le problème c’était la nuit quand je me réveillais je ne savais pas trop où j’étais. A la maison si je dois me lever dans la nuit j’ai des réflexes. Je ne dois même pas être trop réveillé. Mais en voyage je n’avais plus ces automatismes. Pour une mission dans une église dans le nord de la France j’étais logé dans l’appartement de l’église qui donnait sur les bureaux. Le pasteur m’a dit, surtout fait attention. Ne va pas dans les bureaux la nuit. Ils sont sous alarmes.

    Mais la première nuit je me suis levé, j’étais encore à moitié endormi et j’étais complètement désorienté. Je ne savais plus où j’étais et encore moins où se trouvaient les toilettes. Partout il y avait des portes, j’en ai ouvert une, ce n’était pas celle-là, une deuxième porte… non plus et la troisième, tout à coup l’alarme s’est mise en route. J’étais dans les bureaux ! Impossible de savoir comment arrêter ce bruit assourdissant qui réveillait tout le quartier. Je me suis vite réveillé. J’imaginais que la police et les pompiers arriveraient à tout instant et moi toujours dans mon pyjama et je n’avais toujours pas trouvé les toilettes. Mais heureusement, l’alarme s’est arrêtée toute seule et le calme est revenue. Je me suis recouché mais c’était la fin de ma nuit.

    Des automatismes sont bons mais les changer n'est pas une simple affaire.

    La repentance doit produire des fruits, de réels changements… non seulement au niveau du pêché

    mais aussi au niveau de son style de vie, de sa façon de parler, de sa façon de penser, de sa façon de réagir, de sa façon de se comporter.

     

    La déprogrammation est parfois difficile.

    Celui qui jure…il ne se rend même pas compte des gros mots et des grossièretés qu’il dit.

    Comment changer ses habitudes quand il le faut ?

     

    Nos reflexes :

    il y a des bons reflexes…se laver les dents tous les matins,

    il y a des reflexes neutres, comme regarder son smartphone toutes les 2 minutes

    et il y a des mauvais réflexes – se plaindre tout le temps.

     

    Conduire à l’île Maurice quand on conduit habituellement à l’île de la Réunion où l’on conduit à droite pose vraiment un problème. Les Mauriciens conduisent à gauche.

    Le pire c’est les ronds points. On ne sait plus d’où viennent les voitures.

    Simplement monter dans une voiture peut être problématique si on est distrait.

    Il m’est arrivé plus d’une fois de monter coté passager et me demander où était le volant.

    Quand je retourne en Australie, pendant une semaine je dois me lever chaque matin et me dire : ici on conduit sur la gauche. Après une semaine ça commence à devenir plus naturel.

     

    LES DEUX CLES POUR CHANGER VRAIMENT !

    Si vous voulez changer de vie, changer vos habitudes, changer votre style de vie, changer votre comportement instinctif en tant que chrétien il y a deux choses incontournables.

    Premièrement, il faut faire comme l’apôtre Paul quand il était dans l’île de Malte.

    Actes 28  Il venait de survivre à un naufrage. Le navire s’est écrasé sur les rochers de l’île de Malte et Paul et tous ceux qui étaient sur le navire ont été secourus par les gens de l’île. Il faisait très froid, la pluie tombait, ils étaient saturés. Alors ils ont allumé un grand feu. Paul, toujours prêt à mettre la main à la pâte, a ramassé du bois quand une vipère, sous l’effet de la chaleur, s’est attaché à sa main.

    Luc dit: v5 «Paul secoua l’animal dans le feu et ne ressentit aucun mal » Pourtant la vipère était très venimeuse.

    Quand tu te rends compte que tu as une vipère qui s’est attaché à toi et qu’elle a le potentiel de te tuer, tu ne discutes pas, tu secoues ! Tu la jettes dans le feu.

    C’est cela ce qu‘il faut faire avec une mauvaise habitude…secoue-là avec toute sa force.

    Mesure le danger qu’elle représente pour toi dans ton témoignage et ta relation avec Dieu et ton entourage.

     

    La deuxième chose qu’il faut faire pour changer de vie c’est le remplacement.

    Dans Romains 12 :21

    « Ne te laisse pas vaincre par le mal mais surmonte le mal par le bien. »

    On n’élimine pas le mal, on le remplace … par le bien

    Dans les pays anglosaxon le nom de Jésus est un juron fréquemment utilisé par des gens grossiers et irrespectueux…ils vont crier « Jésus » ou « Jésus Christ » pour exprimer leur mécontentement. L’équivalent en français est « Nom de Dieu ». Quand on est chrétien et on entend le nom de Jésus prononcé comme un juron c’est choquant.

    J’avais un ami, quand il l’entendait, il chantait « Est né à Bethlehem, sous les étoiles du ciel ». Il changé le juron en chant de louange.

    Quand tu dois changer quelque chose dans ta vie, trouve son contraire et fais-le pendant 66 jours.

    Créés une nouvelle habitude !

     

    LA FEMME DE LUC 7

    Je pense à cette magnifique rencontre de la prostituée et Jésus dans Luc 7.

    Elle qui avait gagné sa vie en faisant plaisir aux hommes,

    elle qui n’avait pas vécu l’amour réel mais un substitue à l’amour, le sexe,

    quand elle a reçu le pardon pour sa vie dissolue,

    quand elle a vécu une réelle repentance, elle s’est trouvé non pas dans les bras d’un autre homme mais au pied du  Fils de Dieu.

    A ses pieds elle a appris le véritable amour.

    Et avec ses lèvres, ces mêmes lèvres qui avaient embrassées tant d’hommes impures,

    elle a fait des baisées purs aux pieds de Jésus pour exprimer sa reconnaissance et son amour.

    Ces mêmes lèvres, maintenant elle s’en servait pour embrasser les pieds de Jésus, les oindre, en quelque sorte, avant qu'ils ne soient transpercés par un cloue sur une croix, par amour pour elle.

    Oui, avec la repentance…

    L’impureté est remplacée par la pureté

    L’incrédulité est remplacée par la foi  

    La négativité est remplacée par la confiance

    Les plaintes sont remplacées par la reconnaissance

    La critique est remplacée par le geste de bénir les autres

    L’égoïsme est remplacé par la générosité

    L’orgueil est remplacé par l’humilité

    La suffisance est remplacée par la dépendance

    La dureté est remplacée par la douceur

    L’amertume est remplacée par le pardon

    Les jugements sont remplacés par le respect

     

    Avec la repentance la chenille devient un magnifique papillon

    Avec la repentance un fils du diable devient un fils de Dieu

     

    « La Repentance - aspirer à changerPorter son ami à Jésus »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :