• La puissance du nom de Jésus

    La puissance du nom de Jésus SÉRIE LE COMBAT SPIRITUEL BIBLIQUE 

    La puissance du nom de Jésus 

    Texte : Actes 3 :1-12, 16

     

    L’explication du miracle que Pierre a donné à la foule est très importante pour comprendre la puissance de Dieu dans le combat spirituel.

     

    Il l’a expliqué de cette façon :

    v16 C’est la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez

     

    Pierre disait que parce que lui-même et Jean avaient la foi dans le nom de Jésus que le nom de Jésus avait guéri cet homme.

     

    Il présente le nom de Jésus comme une force agissante.

     

    Illus Quand j’étais petit j’ai appris des formules de prière « Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit…Amen ! » C’était une façon de finir une prière. On invoquait les noms mais il n’y avait aucune puissance qui était dégagée.

     

    Dans nos milieux évangéliques on a tendance de faire une chose semblable mais avec le nom de Jésus. On peut terminer une prière en disant « et nous demandons ceci au nom de Jésus ».

     

    C’est presque comme si on répétait une formule pour authentifier une prière devant Dieu. Comme pour un contrat, avant ta signature tu dois mettre « Bon pour accord »

     

    La raison que nous avons tendance de coller la formule « au nom de Jésus » à la fin de nos prières c’est parce que nous voulons être très biblique.

     

    « En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

    Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. » Jean 16 :23,24

     

    Illus. Dans un des groupes de maison, à la fin de la Réunion au moment de la collation, les enfants sortent de la chambre parce qu’ils aiment les gâteaux. Une des jeunes mamans fait le tour avec la brique de jus de fruit et quand elle arrive à son jeune fils, elle lui remplit son verre et elle dit « qu’est-ce qu’on dit ? » « Merci » Merci, qui ? » Merci, maman ». C’est bon. Cela s’appelle, des bonnes manières.

     

    On pourrait penser que dans ce que Jésus a enseigné aux disciples il leur apprenait aussi des bonnes manières spirituelles. « Qu’est-ce qu’on dit ? » « S’il te plait », « S’il te plait au nom de qui ? Au nom de Jésus. C’est bon »

     

    Mais si le nom de Jésus n’est qu’une formule de prière, cette prière ne dégagera aucune puissance et ne sera pas une arme efficace dans le combat spirituel.

     

    Pierre a dit à la foule : « c’est la foi en son nom que son nom a raffermi cet homme. »

     

    Il avait la foi dans le nom de Jésus.

    Il a lancé le nom de Jésus comme un missile contre l’infirmité. Pierre a libéré la puissance dans ce nom. Et c’est le nom de Jésus qui a guéri.

     

    Illus. Si je perds ma carte bancaire, celui qui la trouve ne peut pas s’en servir. Elle est impuissante pour lui. C’est un bout de plastique. Mais si je lui donne le code PIN alors la puissance de la carte est activée.

     

    La bonté de Dieu, c’est notre compte en banque spirituel.

    MAIS c’est le nom de Jésus qui libère cette richesse.

     

    POURQUOI LE NOM DE JESUS EST-IL SI PUISSANT ?

     

    Le nom de Jésus a été donné par l’ange à l’enfant de Marie.

     

    Il allait porter ce nom tout au long de sa vie.

     

    Pendant son ministère public, les disciples avaient déjà appris qu’ils pouvaient chasser des démons au nom de Jésus.

     

    MAIS quand Jésus est mort, ressuscité et glorifié au Ciel à la droite du Père, quelque chose a changé au niveau de son nom.

     

    Paul qui a visité le ciel pendant son vivant, nous le dit dans Philippiens 2 :9,10

     

    « C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, »

    Et dans quel but ? …le fléchissement de tout autre nom.

    « afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre »

     

    Et Jean, dans sa vision de l’Apocalypse, voit le nouveau nom de Jésus sur la cuisse : « Roi des rois, Seigneur des seigneurs » Apocalypse . 19 :16

     

    Le nom de Jésus est devenu le nom dominateur sur tous les autres noms, sur tous les autres rois, sur tous les autres seigneurs dans le monde spirituel.

     

    Paul donne les hiérarchies du monde ténèbres :

    dominations, autorités, princes de ce monde des ténèbres, esprits méchants dans les lieux célestes.

     

    MAIS au-dessus de tous ces rois, au-dessus de tous ces seigneurs, un nom domine glorieusement…le nom de Jésus.

     

    Le nom de Jésus est au-dessus des noms tels que la mort, le chômage, le cancer, la peur, la tentation, l’échec.

     

    Illus. Hillsong est le phénomène spirituel qui a le plus marqué le monde chrétien ces 35 dernières années. Il y a des grandes églises Hillsong dans plusieurs capitales du monde. Ils réunissent 26,000 personnes chaque année à Sydney pour leur convention. MAIS bien au-delà de leurs propres églises leur style de louange à embrasser une jeunesse partout sur la planète. Dernièrement on a posé la question aux responsables de Hillsong : « Quel est le secret de votre fabuleuse réussite ? » Ils ont répondu « Nous avons, en tout temps et dans tout ce que nous faisons, voulu faire qu’une seule chose – élever le nom de Jésus. »

     

    La Bible nous dit que le diable fuit devant des chrétiens qui le résistent. Elle dit que les démons tremble. 

    MAIS qu’est-ce qui réduit le diable à un fuyard ? Le nom de Vincent ? Le nom de l’église ? Le nom de Marie ou du pape ? Le nom de la fac où j’ai fait mes études ? Le nom de notre banque ? Le nom du président de la république ?

     

    La seule chose qui peut faire plier le genou du diable c’est le nom qui est au-dessus de son nom, le Roi des ses rois, le Seigneur de ses seigneurs…

    le glorieux et tout puissant nom de JESUS.

     

    C’est pour cette raison que les chefs des juifs, quand ils ont arrêté Pierre et Jean après le miracle du boiteux ils les ont menacés et défendus de parler et d’enseigner en ce nom-là. Actes 4:18

    « Vous pouvez parler dans un autre nom mais ce nom-là nous gêne. »

     

    Illus. Ca me fait penser à une pub à la télé quand on été petit. C’était pour un produit contre les insectes volants, surtout les mouches parce qu’en Australie il y en a des grosses ! La marque était Mortein. En forme de dessin animé, il y avait une grosse mouche qui s’appelait « Louis la mouche ». Elle était très laide. Elle régnait en maître dans une maison. Dans la chanson Louis la mouche était « mauvaise, méchante et pleine de microbes ». Elle n’avait peur de personne. Personne ? Sauf l’homme avec la bombe MORTEIN. L’homme lui met un coup de Mortein et Louis la mouche tousse deux fois, tombe sur son dos, gigote ses jambes et meurt. Elle a trouvé plus fort que lui.

     

    Parce que le nom de Jésus a été élevé par Dieu au-dessus de tout nom,

    Jésus nous envoie en son nom, pour le pardon des péchés, pour guérir les malades, pour chasser les démons, pour libérer les captifs, pour déplacer les montages, pour guérir le cœur brisé, pour transformer des vies, pour réconcilier l’être humain avec Dieu.

     

    Pierre et Jean étaient confrontés à ce mendiant…c’était la misère, le désespoir, la fatalité, l’impossibilité.

    MAIS ils ont libéré la puissance du nom de Jésus.

     

    Quand nous avons foi en son nom, quand nous comprenons l’autorité de ce nom, quand nous déclarons ce nom avec autorité comme l’a fait Pierre avec le boiteux

    c’est un véritable missile spirituel qui est envoyé.

     

    C’est là où nous voyons Dieu à l’œuvre et l’ennemi de nos âmes reculer

     

    « Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » Jésus a promis Jean 14 :14

     

    Avec le nom de Jésus, c’est fichu pour Louis la mouche !

    SÉRIE  LE COMBAT SPIRITUEL BIBLIQUE

    Vincent Esterman

     

    Conflit entre lumière et ténèbres

    Exercer l'autorité spirituelle dans sa vie

    La puissance du nom de Jésus

    Les armes du combat spirituel

    Porter l'armure de Dieu

    Prendre du terrain

    La victoire de Jésus à la croix

    Vivre dans la victoire