• La grâce : Dieu et les dons

    La grâce : Dieu et les dons LA GRACE DE DIEU ET LES DONS

    Romains 12 :1-8

     

     

     

     

     

    V3 Quand Paul dit « Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous… »

    il est conscient qu’il est porteur d’un dépôt de Dieu et ensuite il parle de tous les chrétiens …

    V6 « Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée… »

    il dit que chaque chrétien a également reçu un dépôt de Dieu

    Nous découvrons un nouvel aspect concernant la grâce de Dieu…

    Elle nous est accordée individuellement et elle nous donne des dons qui sont différents en fonction de la personne.

    Ces dons nous permettent d’exercer un ministère, un service ou une fonction.

    Paul ensuite nous donne une liste de ministères possible en fonction des dons de la grâce reçue.

    Et il donne la bonne attitude à avoir pour exercer ce service

    Le don de prophétie…qu’il prophétise selon sa foi

    Un don pour servir…qu’il se consacre au service

    Un don pour enseigner…qu’il approfondi son enseignement

    Un don pour exhorter…qu’il se consacre à l’exhortation

    Un don pour donner…qu’il donne avec libéralité

    Un don pour présider, …qu’il le fasse avec zèle

    Un don de miséricorde…qu’il le fasse dans la joie…une miséricorde joyeuse.

    Donc, les 7 domaines de dons pour qu’une église vive dans la grâce de Dieu :

    La prophétie…la révélation du Saint Esprit

    Le service…l’intendance, secrétariat, administration

    L’enseignement…qui révèle la richesse de la Parole de Dieu

    L’exhortation…c’est l’encouragement, le travail pastoral, les conseillers

    Donner… c’est bien sûr les finances mais c’est aussi, se donner

    Présider…assumer des responsabilités de leader

    La miséricorde…répondre aux besoins personnels des membres

    Trois de ses dons sont la responsabilité de tout chrétien : servir, donner et miséricorde. Mais s’ils figurent dans cette liste c’est parce que certains dans une église auront reçu des dons particuliers dans ces domaines.

     

    Ce qu’il faut comprendre c’est que ces mêmes dons sont présents chez le non croyant, avant sa conversion à Christ

     

    Ils sont liés à notre personnalité

    Illus. Imaginez 7 personnes autour d’une table. C’est un grand repas et ils attendent le plat de résistance.

    La dame qui reçoit sort de la cuisine avec son magnifique plat, elle trébuche sur un jouet d’enfant par terre et renverse son plat qui se casse en mille morceaux.

    Les 7 personnes ont des réactions différentes en fonction du don reçu :

    Le prophétique…  « je le savais »

    Le service … « Attendez, je vais chercher le balai »

    L’enseignement…  « quelle idée de laisser un jouet d’enfant trainer, on aurait du le ranger »

    L’exhortation… « C’est pas grave, on va pas en faire un drame. Ca peut arriver à tout le monde »

    Donner… « Je vais aller au snack chercher un poulet rôti »

    Présider…  « Pas de panique, est-ce qu’on peut encore récupérer le repas. Quelles sont nos possibilités ? »

    Miséricorde… « Ma pauvre dame, tu dois être catastrophée ! »

    Quand une personne est sauvée par la grâce de Dieu, cette même grâce va activer ce don pour qu’il soit au service de Dieu

    Mais pour que ces dons naturels puissent communiquer la grâce de Dieu aux autres, Paul dit que 3 choses sont nécessaires :

     

    1. L’HUMILITE

    La grâce coule quand il y a verset 3 :

    « Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion mais de revêtir des sentiments d’humilité… »

    Le don n’est pas pour gagner un concours de talent comme « The Voice, la plus belle voix » Les juges sont assis dos au candidat qui espère être découvert. Et le but est de faire qu’au moins un juge se retourne pour faire partie de son équipe gagnante. Tout est le moi, mon talent, ma carrière, mon opportunité. La famille dans une pièce voisine, crie aux juges « Allez, retournez-vous »

     

    Mais avec Dieu pour que la grâce soit libérée, on ne peut pas de se mettre en avant, vouloir être « découvert »…« J’ai reçu ce don, donnez-moi une place. » C’est l’orgueil spirituel.

    Pierre souligne la relation étroite entre l’humilité et la grâce

    « Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles ». 1Pierre 5 :

    Peu importe qui tu es, si tu es orgueilleux, que tu t’en rendes compte ou non, Dieu te résistera. Mais l’humilité attire la grâce.

    C’est cette humilité qui libère la grâce que porte un don.

     

    1. LA FOI

    Sans la foi il est impossible de plaire à Dieu Hébreux 11 :6

    La foi c’est comme la monnaie du ciel.

    A Madagascar, la monnaie est les ariary. Si tu as des arias tu peux acheter tout ce que tu veux là-bas. Mais une fois que tu passes la sécurité à l’aéroport ils ne les prennent plus. Tu es dans un espace euros. Si tu n’as pas d’euros tu ne peux rien acheter.

    Si tu veux voir Dieu à l’œuvre dans ta vie, il faut la foi pour la grâce.

    Quand quelqu’un dit « Dieu n’a jamais rien fait pour moi » Je peux répondre « Et il ne pourra rien faire pour toi »

    Le problème n’est pas Dieu.

    La différence entre les disciples de Jésus et l’apôtre Paul s’est révélée dans une tempête.

    Les disciples dans une barque dans la tempête ont paniqué. Pourtant Jésus était dans la barque avec eux.

    Jésus les a appelé « des gens de peu de foi »

    Paul était sur un navire en pleine tempête, dans la tempête pendant la nuit, il a eu la visite d’un ange. Le lendemain il a déclaré aux autres

    « C’est pourquoi, o hommes, rassurez-vous, car j’ai cette confiance en Dieu qu’il en sera comme il m’a été dit » Actes 27 :25

    La foi que tu as, libère la grâce qui est en toi.

    1. LE QUALIFICATIF DES DONS

    Il est important…

    imaginez un leader qui préside sans « zèle »…pas de motivation

    imaginez quelqu’un qui exerce la miséricorde « sans joie »

    imaginez quelqu’un qui a reçu le don de se donner mais il n’est pas généreux…c’est un non sens

    Quand tu fonctionnes dans le don que tu as reçu, la grâce de Dieu est libérée.

    Pierre aussi parle des dons reçus par la grâce qui nous a été accordée

    1Pierre4 :10,11

    10 Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu,

    11 Si quelqu'un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu; si quelqu'un remplit un ministère (un service), qu'il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen!

    Dieu m’a fait un don de sa grâce. Maintenant je dois offrir ce don aux autres.

    Ce don que j’ai reçu n’est pas pour moi.

    Il n’est pas pour me faire plaisir,

    pour attirer l’attention à moi,

    pour que je puisse m’épanouir

    ou pour la satisfaction personnelle de m’exprimer.

    C’est pour que d’autres reçoive la grâce de Dieu à travers moi.

    QUEL DON AI-JE RECU ?

    Alors comment savoir quel don ai-je reçu ?

    Il ne faut surtout pas faire de l’introspection devant une glace :

    « Miroir, o beau miroir, quel don merveilleux se cache en moi ? »

    Et le miroir répond « Pas grand chose ! »

    Le secret pour découvrir le don reçu par la grâce pour fonctionner pour Dieu

    c’est de te donner aux autres avec tout ce que tu es et tout ce que tu as.

    Et là où tu es une réelle bénédiction aux autres, le don se révèle. Là où il y a la grâce, la bénédiction est communiquée aux autres.

    Ce n’est pas une révélation qui révèle le don mais le fonctionnement.

    Celui qui refuse de se donner aux autres ne saura jamais quel don de la grâce Dieu lui a fait.

    Illus. Les sécateurs sont un outil de jardinage très utile. J’en ai un à la maison et avec lui j’ai coupé plusieurs choses…les bordures d’herbes mais j’ai du couper plusieurs fois en arrachant pour qu’il coupe l’herbe. J‘ai également couper des grosses branches avec les sécateurs mais j’ai mis du temps il fallait insister et faire cela en plusieurs fois aussi. Pas facile.

    Mais quand je coupe des petites branches il coupe d’un seul coup sec, parce que les sécateurs sont fait pour des petites branches.

    Dieu s’est donné à nous et il nous demande de nous donner aux autres pour qu’ils soient bénis par sa grâce.

    C’est le don de soi.

    Le secret d’être heureux est de rendre heureux.

    C’est tout le contraire de ce monde qui cherche son bien-être personnel avant tout.

    Jésus l’a bien dit

    « Celui qui voudra sauver sa vie la perdra et celui qui la perdra à cause de moi la trouvera » Mt 16 :25

    Je suis prêt à donner ma vie aux autres à cause de Jésus, et c’est alors que je la trouverai.

    C’est le don de soi aux autres à cause de Jésus.

    Un colonel australien durant la deuxième guerre mondiale a raconté cette histoire. Ses hommes étaient arrêtés dans leur avancé par un poste de mitraillette allemande sur une colline stratégique.

    Il fallait absolument la neutraliser parce que la vie de beaucoup hommes était en jeux.

     

    Mais ils ne pouvait pas s’approcher parce autour il y avait une barrière de fil de fer barbelé. Ils étaient mal équipés et ils n’avaient pas d’outils pour se frayer un passage.

    Le colonel a dit à ses hommes, « Messieurs, il faut à tout prix supprimer ce poste de mitrailleuse sinon nous mettons en péril notre avancée et beaucoup de vies pourraient être perdues. Je demande 4 volontaires qui se jetteront sur le barbelé et les autres passeront sur leur dos pour attaquer le bunker. Sachez que ceux qui se proposeront risquent d’y laisser leur vie. »

    Il a demandé que les volontaires fassent un pas en avant. Tous les hommes spontanément se sont avancés pour se porter volontaires. Il en a choisit 4 qui, au signal, ont couru au barbelé et se sont jetés dessus. Les autres soldats sont passés sur leur dos. Ils ont attaqué le bunker et ont capturé la colline. Ce jour là 3 des 4 volontaires sont morts dans les barbelés.

    Ca c’est le don de soi pour la cause des autres.

    Quand on se donne pour les autres, Dieu leur fait grâce par notre intermédiaire.