• L'onction qui est en nous

    L'ONCTION QUI EST EN NOUS

    Texte : Actes 10 :38

    « Vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’emprise du diable, car Dieu était avec lui. »

    Dieu a oint Jésus du Saint Esprit et de force.

    Cela lui a permis de faire deux choses : du bien de lieu en lieu et guérir ceux qui étaient sous l’emprise du diable

    La notion que Dieu oint quelqu’un d’une force ou d’une capacité pour accomplir quelque chose est très intéressante.

    Etre oint, c’est avoir une onction.

    C’est être différent de ceux qui n’ont pas cette onction. C’est la consécration d’une personne à un rôle particulier.

    DES EXEMPLES NATURELS

    Dans la langue française, on utilise cette expression pour parler de nommer son successeur…la transmission d’autorité 

    Illus. En Belgique et l’Espagne les rois ont abdiqué et ils ont oints leur fils comme roi. En Angleterre la reine Elisabeth, elle n’oint personne. Elle s’accroche et le pauvre prince Charles attend toujours. Depuis le début de son règne on lui a tellement souhaité « Longue vie » c’est ce qui se passe !

    Illus. Pour l’équipe de France de foot actuelle, Didier Deschamps a été oint sélectionneur et Hugo Lloris a été oint capitaine de l’équipe. C’est lui qui porte le brassard. C’est lui qui a une autorité pendant le match.

    Une onction peut être également un talent particulier ou un rayonnement particulier 

    Illus . La première fois que j’ai entendu Jacques Brel chanter j’ai été frappé non pas par une belle voix mais par ce qui dégageait de lui. Il chantait avec ses tripes. Contrairement aux autres chanteurs, avec Brel on veut comprendre les paroles.

    Illus. Les grands leaders de nations avaient quelque chose qui dégageait d’eux et qui donnait envie au peuple de les suivre…Winston Churchill, Charles de Gaulle, Martin Luther King même le contre exemple d’Adolphe Hitler.

    Le problème de l’homme politique de nos jours c’est du pré fabriqué. Ils sont préparés par des grandes écoles et des créateurs d’image médiatique. Ils n’ont pas d’onction. On n’a pas envie de les suivent 

    L’ONCTION DE JESUS

    Pendant 30 ans, Jésus a vécu sur la terre dans l’anonymat le plus total. 

    Il y a eu un bref aperçu de sa sagesse à l’âge de 12 ans mais sinon il était incognito à l’école, et dans l’atelier de son père, Joseph le charpentier. Les weekend, il était un jeune avec son skate du village de Nazareth.

    Un jour il est dans la foule qui écoutait prêcher Jean-Baptiste et il s’avance pour se faire baptiser. Et c’est la où le Saint Esprit descend sur lui sous forme d’une colombe. C’est à ce moment qu’il est oint du Saint Esprit.

    C’est à ce moment précis qu’il reçoit l’onction du Saint Esprit pour accomplir le projet de Dieu.

    Jésus comprenait l’onction qu’il avait reçue.

    Luc 4 :18,19  

    « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour … »

    Cette onction était une dimension du Saint Esprit qui était en lui pour parler et pour libérer des vies.

    L’onction de Jésus :

    • pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres
    • pour guérir ceux qui ont le cœur brisé
    • pour proclamer aux captifs la délivrance
    • pour proclamer aux aveugles le recouvrement de la vue
    • pour libérer les opprimés
    • pour publier une année de grâce du Seigneur

    C’est pour cela, qu’à la rencontre avec Jésus, des vies sont transformées. Et ça c’est une bonne nouvelle !

    C’est pourquoi être chrétien n’est pas juste une question culturelle où les parents élèvent leurs enfants dans leur religion.

    « CE QUE J’AI, JE TE LE DONNE »

    Il y a des conversions puissantes à Jésus parce qu’il a une onction pour transformer une vie.

    MAIS C’EST PAS TOUT !

    Si Jésus avait lui une onction, nous aussi nous avons une onction

    Actes 3 :1- 8

    Pierre dit a cet homme paralysé « ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche »

    Pierre dit à cet homme « moi aussi j’ai une onction, Dieu m’a oint :

    •  pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres
    •  pour guérir ceux qui ont le cœur brisé
    • pour proclamer aux captifs la délivrance
    • pour proclamer aux aveugles le recouvrement de la vue
    • pour libérer les opprimés
    • pour publier une année de grâce du Seigneur

    « Cette onction qui était en Jésus, elle est en moi et je peux te la donner en son nom. »

    Jean, qui était avec Pierre ce jour là, l’explique de cette façon

    « Pour vous, l’onction que vous avez reçu de lui demeure en vous… » 1Jean 2 :2 

    Illus. Cette onction du Saint Esprit n’est pas comme ASTERIX et la potion magique. Astérix doit toujours se balader avec sa gourde parce qu’il n’est jamais sûr quand il aura besoin de cette force. Malheur à lui s’il perd sa gourde  

    Quant à Obélix, il est tombé dans la marmite quand il était petit et maintenant l’onction demeure en lui. Il n’a pas besoin d’être rechargé.

    Concrètement, cela veut dire quoi ?

    Quand tu as compris que tu as cette onction du Saint Esprit en toi alors tu peux faire comme Pierre et Jean « Ce que j’ai, je te le donne ».

    Ce jour-là, ils n’étaient pas en mission pour guérir des malades. Ils étaient en route pour le temple pour prier. MAIS ils étaient prêts à réagir à toutes éventualités.

    Quand tu comprends que tu as reçu la même onction du Saint Esprit que Jésus,

    quand tu comprends que l’onction demeure en toi,

    quand tu comprends que tu peux la communiquer à quelqu’un d’autre,

    Dieu peut se servir de toi pour libérer les captifs. 

    Illus. Dans notre toute première église en Australie, une dame commençait à venir aux réunions mais son mari qui se disait chrétien, ne venait pas souvent. Il était un bon gars et je m’entendais bien avec lui. Un jour il est venu à la maison mais il n’était pas en forme. Il était bien grippé. J’ai proposé de prier avec lui. Il était d’accord et quand j’ai prié avec lui, je lui ai communiqué l’onction qui était en moi. Le Saint Esprit l’a visité puissamment. Il était complètement bouleversé. A partir de ce jour il est devenu embrassé pour le Seigneur. Il était un sergent dans l’armée de l’air. Il était un technicien dans l’électronique. Jamais pouvait-il imaginer l’onction qui était en lui. Mais en progressant il a commencé à la comprendre. Je lui ai demandé de devenir mon pasteur adjoint. Aujourd’hui il a compris l’onction qui est en lui. Il fait un travail pastoral auprès des pasteurs en Australie et 3 mois de l’année il va en Hongrie, son pays d’origine, pour former des pasteurs dans ce pays. Qui l’aurait cru possible ?

    Si toi, tu commences à comprendre l’onction qui est en toi, le Seigneur se servira de toi aussi pour

    • pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres
    • pour guérir ceux qui ont le cœur brisé
    • pour proclamer aux captifs la délivrance
    • pour proclamer aux aveugles le recouvrement de la vue
    • pour libérer les opprimés
    • pour publier une année de grâce du Seigneur

     

    « Vivre avec la puissance du Saint EspritL'imposition de mains »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :