• L’ÉCONOME INFIDÈLE

    Les paraboles de Jésus


     


    Texte : LUC 16:1-13

    Nous nous trouvons devant ce qui est peut-être la parabole de Jésus la plus difficile à bien interpréter.

    Une lecture superficielle pourrait conduire à des conclusions comme :
    Dieu félicite les gens malhonnêtes
    On peut acheter sa place au ciel
    En tant que chrétien il faut suivre l’exemple des païens en matière de gestion.

    Evidemment, ces conclusions seraient en contradiction avec tout l’enseignement de Jésus.

    La confusion vient du fait que nous cherchons, comme pour les autres paraboles de Jésus, à identifier les personnages. On pourrait se poser les questions :
    qui donc, est le maître, l‘économe est-il un chrétien rétrograde, qui sont les débiteurs du maître ?

    Pour une fois, si nous voulons bien comprendre le sens de cette parabole, il ne faut surtout pas essayer d’identifier les personnages, Jésus les regroupe ensemble, comme faisant tous partie d’une même catégorie de gens, « les enfants de ce siècle » v8.

    La clé de cette parabole c’est de comprendre qu’il s’agit uniquement des enfants du siècle. L’enseignement qui suivra présentera le comportement de l’autre catégorie – « les enfants de lumière ».

    Comme dans beaucoup de paraboles, le sens se trouve dans la dernière phrase v13.Il s’agit bien d’un contraste entre ceux qui servent Dieu et ceux qui servent Mammon – autrement dit les enfants de lumière et les enfants de ce siècle.

     

    LES ENFANTS DE CE SIECLE
    Ils sont tous les acteurs d’une société où il y a malhonnêteté, opportunisme, corruption et même admiration pour les malins.

    L’homme riche, l’économe infidèle et les débiteurs font partie d’un seul monde qui a choisi de servir Mammon (richesses) v13.

    La folie du monde qui sert Mammon plutôt que Dieu
    1. L’homme riche laisse encore le temps à l’économe de le frauder davantage
    2. L’économe cherche à acheter des amis
    3. Le maître félicite l’économe pour sa corruption
    4. Il pense que tout s’achète, même son avenir éternel

    Après les Pharisiens, ce sont les hommes riches que Jésus veut dénoncer dans leur comportement –Marc 10:23-27.

    L’apôtre Paul va également interpeller Timothée et avec lui, nous tous, au sujet de ce monde dans lequel on aime les richesses – 1Timothée 6:6-10, 17-19
    Pierre, après une manifestation puissante du Saint-Esprit a prononcé une condamnation sur un homme qui voulait acheter les choses spirituelles – Actes 8:18-24

     

    LES ENFANTS DE LUMIERE
    Les enfants de lumière se sentent en décalage dans une société dominée par les enfants de ce siècle.
    Jésus a exprimé cette même tension en disant aux disciples : « voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et simples comme les colombes » – Matthieu 10:16.

    La phrase difficile du verset 9 ne peut-être comprise sortant de la bouche de Jésus, que s’il la prononce avec ironie. Les tabernacles éternels n’appartiennent pas aux amis achetés avec des richesses injustes. Seul Jésus prépare les demeures éternelles
    Jean 14: 2,3

    Enfants de lumière est un terme donné aux chrétiens dans plusieurs passages du Nouveau Testament – Jean 12:36 ; Ephésiens 5:8 ; 1Thessaloniciens 5:5.

    L’enfant de lumière aimera et servira Dieu. L’enfant de ce siècle aimera et servira l’argent. Les deux sont incompatibles.

     

    3 DOMAINES DE LA FIDELITE
    L’enfant de lumière se montrera fidèle à trois niveaux
    1– Il sera fidèle dans les moindres choses v10
    Pour cette raison on lui confiera les grandes choses – Luc 19:17

    2– Il sera fidèle dans la gestion financière – les richesses injustes v11
    Pour cette raison il se verra confier des richesses véritables.

    3– Il sera fidèle avec ce qui est à autrui v12.
    Pour cette raison, il recevra ce qui est à lui.

    L’enfant de lumière manifestera sa fidélité dans la façon dont il gère : les moindres choses, les questions financières et ce qui ne lui appartient pas.

    L’enfant de ce siècle, selon la parabole, dissipe les biens d’un autre. Il cherche son propre intérêt avant tout et se montre opportuniste.

    Les proverbes expriment avec regret « beaucoup de gens proclament leur bonté, mais un homme fidèle, qui le trouvera ? » – Proverbes 20: 6

    Les trois critères que Jésus nous donne dans la suite de la parabole de l’économe infidèle nous permettent de repérer un vrai homme fidèle

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique