• HOMOSEXUALITÉ, QU’EN DIT LA BIBLE ?


     

    13 questions de Société abordése à la lumière de la bible

    par Vincent Esterman

    La question de l’homosexualité est de plus en plus présente sans la société.

    Des personnalités du monde sportif, politique, du show business et de tous milieux sont heureux de se déclarer publiquement homosexuels. Aux Etats-Unis, pour la première fois, un homosexuel a été nommé évêque de l’église Anglicane pour le diocèse du New Hampshire en 2003). Les médias se font un plaisir de promouvoir ce style de vie et les marches « gay-pride » dans les grandes villes du monde mettent la pression d’accepter l’homosexualité comme étant normal. La société amorale et libertine appelle l’homosexualité « un choix ».

    La Bible ne conteste pas que ce soit « un choix » comme tout choix qui découle du libre arbitre de l’homme. Cependant, la Bible appelle l’homosexualité un « des vices contre nature » – Jude 7 Compte tenu que toute la nature obéit au principe que la reproduction de l’espèce n’est possible qu’en mettant mâle et femelle ensemble Jude n’a pas tort.

    SODOME ET GOMORRHE Jude fait référence aux 2 villes de l’Ancien Testament, qui n’existent plus aujourd’hui. La débauche, dont il parle est l’homosexualité agressive et prédatrice qui touchait toute la population – Genèse 19:4. Le comportement des gens de Sodome était pervers. Ils ne voulaient pas « faire la connaissance » des deux anges pensant qu’ils étaient des étrangers mais voulaient « les connaître » dans le sens sexuel – v5 Ce genre de débauche n’est pas passé inaperçu devant Dieu et l’a provoqué au jugement – Genèse 18:20. Le terme sodomite est devenu synonyme avec « un prostitué » – Deutéronome 23:17 – prostitué = qadesh – sodomite.

    DIEU SE DECLARE Après l’expérience de la décadence de Sodome et Gomorrhe, Dieu met dans sa loi morale pour le peuple d’Israël des commandements très précis contre l’homosexualité. Lévitique 18:22 «Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination ». La réaction de Dieu est même très forte – Lévitique 20:13 Au sein du peuple d’Israël, il y a eu un dérapage qui rappelle l’événement qui a provoqué la destruction de Sodome et Gomorrhe – Juges 19:22-25 Il est vrai, que le comportement des gens de Sodome et Guibea était criminel, ce qui ne reflète pas l’attitude de la plupart des homosexuels.

    L’HOMOSEXUALITÉ DANS LE NOUVEAU TESTAMENT Paul n’aborde pas la question de la criminalité des gens de Sodome ou Guibea. Il parle de l’acte homosexuel et de ce style de vie qui correspond. Le passage le plus probant se trouve dans Romains 1:26,27 v26 « C’est pourquoi Dieu les a abandonnés à des passions honteuses. Leurs femmes elles-mêmes changent les relations naturelles en des relations contre nature ». v27 « De même, les hommes abandonnent les relations naturelles avec la femme et brûlent de désir les uns pour les autres. Les hommes commettent des actions honteuses les uns avec les autres et reçoivent ainsi en eux-mêmes la punition que mérite leur égarement ». Paul explique que l’homosexualité est un égarement de personnes « livrées à des passions infâmes ». Comme l’a fait Jude dans sa courte épître, Paul souligne le caractère « contre nature » de ces pratiques. En ce qui concerne le châtiment réservé, nous voyons la différence entre l’ancienne alliance basée sur la loi et la nouvelle alliance basée sur la grâce en attendant un jugement final. Pour la loi de Moïse, l’homosexuel devait être mis à mort – Lévitique 20:13. N’oublions pas que beaucoup d’autres pratiques étaient également passibles de la peine de mort.

    LA RÉPONSE DE DIEU POUR LIBERER UNE PERSONNE DE L’HOMOSEXUALITÉ Pour l’Evangile, plusieurs catégories de personnes dont celles qui pratiquent l’homosexualité « n’hériteront pas le Royaume de Dieu » – 1 Corinthiens 6:9,10 Cependant, au verset 11 Paul nous donne le chemin que Paul a tracé pour libérer l’homosexuel – c’est le salut en Jésus-Christ Premièrement il est « lavé » de son péché ensuite il est « sanctifié » par le Saint-Esprit qui le régénère. Par cette double action de Dieu dans sa vie, il devient juste aux yeux de Dieu. Est-il possible d’être un homosexuel chrétien ? Aujourd’hui, il y a des églises pour homosexuels avec des pasteurs homosexuels. Peut-on le justifier bibliquement ? La réponse est NON. Paul est clair. L’homosexualité est contraire à la saine doctrine conformément à l’Evangile –1Timothée 1:9-11

    QUELLE DOIT ETRE L’ATTITUDE DU CHRÉTIEN ENVERS UNE PERSONNE HOMOSEXUELLE ? En premier lieu il doit accepter que la société donne le droit à cet individu de faire ce choix. Le chrétien ne peut pas imposer sa moralité sur tout le monde. Comme Jésus l’a fait avec la femme adultère –Jean 8.11 – le chrétien cherche à accueillir le pécheur sans approuver son péché. Il manifeste l’amour de Christ voulant aider la personne à comprendre la réalité de ce qu’il fait, de renoncer à son péché et de retrouver l’ordre naturel que Dieu a créé pour lui.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique