• Etre rétrograde

     

    Série Relation d'aide

    ÊTRE RETROGRADE

    Etre rétrograde

     

    Une triste réalité aujourd’hui, comme au temps de l’église primitive, c’est que certains chrétiens, ayant connu le Salut en Jésus et ayant connu une période de leur vie où Jésus était réellement Seigneur, ont rétrogradé.

    Cela peut prendre 2 formes :

    * Celui qui délibérément abandonne tout

    * Celui qui s’éloigne progressivement de son engagement chrétien.

    Dans les 2 cas, les conséquences sont dramatiques sur le plan spirituel.

    Qu’en dit la parole de Dieu ?

    I - Le rétrograde qui rejette et abandonne tout 

    Peut-on prendre le risque de perdre son Salut ?

    Des passages de la Bible nous permettent de répondre à cette question

    - Hébreux 6 v.4-6

    Il s’agit d’une personne qui a connu le Salut, qui a été éclairé par l’Esprit-Saint et qui a goûté à la bonne parole de Dieu.

    Malgré cela, elle choisit de tourner le dos à ce vécu.

    Il y a la notion de « tomber ».

    Humainement parlant, nul ne peut la raisonner, la convaincre.

    Seul Dieu peut intervenir et la renouveler dans sa vie spirituelle car rien n’est impossible à Dieu.

    2 indications pour que cela se produisent : être renouvelé et être amené à la repentance.

    - Hébreux 10 v.26-29 et v.38-39

    La gravité d’être rétrograde. Les personnes ne mesurent pas cette gravité.

    Nous parlons de quelqu’un qui rejette, d’apostasie.

    - 2 Pierre 2 v.20-22

    Un chrétien qui retourne à sa vie d’avant : il se détourne de Jésus.

    v.21 « Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connu (…) »

    Se détourner est le pire des péchés, pire que tout ce qui s’est passé avant la conversion.

    Son jugement n’en sera que plus lourd.

    II – Le glissement, l’éloignement progressif 

    Pour un tel rétrograde, la vie spirituelle n’est plus la priorité dans sa vie. Faire la volonté de Dieu perd son sens et sa légitimité. Il y a banalisation des vérités bibliques, oubli.

    - Luc 8 v.14

    La parabole des terrains et notamment la terre avec les épines – le cœur partagé.

    Il y a notion d’étouffement de la vie spirituelle

    Le bon blé sera étouffé par 3 choses : les soucis, les richesses, les plaisirs de la vie.

    Il y a le blé et les épines : ce n’est jamais le blé qui étouffe les épines mais ce sont les épines qui empêchent la maturation du fruit. C’est l’effet du matérialisme sur la vie spirituelle.

    - Luc 14 v.17-24

    Parabole du grand repas et les prétextes où des personnes ayant répondu favorablement à une invitation se désistent le moment venu.

    C’est à ce moment que les prétextes arrivent (les biens personnels- le champ, le travail – les paires de bœufs, la famille – la nouvelle épouse).

    Ce sont des gens qui usent de prétexte de la vie pour se désengager.

    - 2 Apocalypse v.4-5

    Il y a notion de perte du 1er amour.

    Dans ce texte, il y a une relation étroite entre 1er amour et 1ères œuvres.

    L’amour se voit par les œuvres : elles rendent témoignage de cet amour.

    Exemple : quelqu’un qui vit dans son 1er amour rend témoignage, il partage, il est présent, on peut compter sur lui.

    Cette générosité de cœur se perd quand quelqu’un glisse dans un état rétrograde.

    - Apocalypse 3 v.15-16

    Il y a notion de tiédeur.

    Ce qui est révélateur de quelque chose qui a perdu l’intensité de la flamme. Il y a une perte de chaleur, de zèle, de motivation.

    III – Comment aider quelqu’un qui veut sortir d’un état rétrograde?

    Le mot clé est la repentance. La réalité d’une expérience spirituelle profonde de retour à Dieu.

    - Apocalypse 2 v.4-5

    « Souviens-toi » d’où tu es tombé.

    « Repens-toi »…

    1 Voir son péché : c’est se souvenir de ce que Dieu avait fait dans sa vie, se souvenir de cette période où il y avait zèle et passion pour Jésus,

    2 Mesurer la gravité de son éloignement aux yeux de Dieu, être conscient des conséquences,

    3 Identifier ce qui est à l’origine de la chute ? Rompre tout lien avec ce qui l’a favorisé, alimenté,

    4 Réaffirmer, avec détermination, ses priorités : son engagement auprès de Dieu