• Chapitre 5 : Celui qui vit dans le péché

    CHAPITRE 5 : CELUI QUI VIT DANS LE PECHE

     Après avoir traité le problème des divisions dans l'église de Corinthe dans les chapitres 1-4, Paul, maintenant, commence à aborder la deuxième grande question « l’immortalité et le laxisme des membres de l'église ». Les chapitres 5 à 7 sont principalement consacrés à ce sujet.

                Corinthe était une ville où l'immortalité régnait. Les gens se convertissaient, mais il y avait deux difficultés de taille :

    1. Donner aux nouveaux convertis des principes de moralité chrétienne.
    2. Aider l'église à faire face à la tentation omniprésente dans la société païenne.

    Le chapitre 5 peut être découpé en trois parties interdépendantes :

    1. Un cas particulier dans l'église – v 1-5
    2. Le vieux levain – v 6-8
    3. Juger le pécheur – v 9-13

    LE CAS PARTICULIER

                Un homme, membre de l'église, vivait maritalement avec sa belle-mère, la femme de son père v 1. Ceci avait été formellement interdit par la loi de Moïse (Lévitique 18:8) et était perçu comme une telle perversion que même les païens ne se permettaient pas de la pratiquer.

                Paul, cependant, est encore plus choqué par le laxisme des chrétiens qui acceptaient cette situation au sein de l'église. Ils n'ont pas agi pour régler le problème, ils l'ont toléré.

                 Paul dit que les chrétiens auraient dû être « affligés ». Le mot qu'il utilise est celui utilisé pour pleurer un mort. – v 2

                  Le pécher devrait choquer le chrétien et celui qui s’enracine dans le péché devrait être  perçu comme un bien aimé qui vient de décéder.

     

    ÊTRE LIVRÉ A SATAN

                Paul n'accepte pas cette situation. Il propose une solution : que l'homme soit « ôté du milieu de vous » v 2, et qu’il soit « livré à Satan » v 5.

                Le sens de cette phrase forte est très simple. Le monde est le domaine de Satan, l'église est la communauté sous la couverture spirituelle de Dieu. « Livré à Satan » est l'expression spirituelle pour l'acte d'expulser quelqu'un de l'église.

                Il est important de noter que cet acte de dernier recours n'est pas pour condamner, mais pour pousser le pécheur à se réveiller et à se repentir: « afin qu'il soit sauvé» v 5

    Ceci est également le cas quand Paul utilise cette même phrase dans 1Timothée 1:20.

    Dans l'église primitive toute discipline avait comme but la restauration et la rédemption de la personne.

     

    LE VIEUX LEVAIN

                Le levain était une pâte qui restait d'une cuisson antérieure et qui s'était fermentée. La littérature juive présente le levain comme une influence maléfique. La fermentation évoque la notion de corruption.

                L'apôtre appelle le nouveau converti à être une pâte nouvelle, n'ayant aucune trace du péché du passé.

                Christ est notre Pâque, une fête sans levain et chaque chrétien doit vivre dans la pureté et la vérité comme des pains sans levain.

                Le levain dans ce contexte, parle en particulier des pratiques immorales des corinthiens.

     

    JUGER LE PÉCHEUR   v 12,13

                Ces versets 12 et 13 sont très significatifs au niveau de l'ecclésiologie, la doctrine de l'église.

                Pour résumer, Paul dit : Dieu jugera le pêcheur inconverti le jour du jugement, mais c'est à l'église de juger le pécheur, membre de l'église.

                Juger n'est pas murmurer contre quelqu'un, mais c’est refuser le comportement de pécheur chez le chrétien et d'agir fermement pour qu’il n'infecte pas l'église.

                Au verset 13 Paul répète « Otez le méchant du milieu de vous ». Il ne fait que confirmer ce que Jésus avait déjà enseigné en établissant une procédure d'interpellation du chrétien rebelle et désobéissant. – voir Matthieu 18:15-20.

                D'autres passages dans l'enseignement de Paul nous montrent la nécessité d'écarter un frère dans la perspective qu'il se réveille face à son péché – voir 2 Thessaloniciens 3:6,14,15.

     

    LES TROIS CATÉGORIES DE PÉCHEURS  v 10

                1 – Les débauchés - (fornicateurs)

    Ceux qui se comportent comme des bêtes qui pensent ne pas devoir vivre selon une loi morale. Il ne respecte pas sa personne comme étant faite à l'image de Dieu avec dignité et valeur spirituelle. Il pèche donc contre lui-même.

                2 – Les cupides et ravisseurs

    Ceux qui exploitent l'autre pour son gain personnel. C'est le matérialiste. Il ne donne pas à l'autre, il lui prend ce qu'il a. Il pèche donc contre l'autre.

                3 – Les idolâtres

    Ceux qui se livrent à toutes les pratiques occultes et superstitieuses. Il veut adorer autre chose que le seul vrai Dieu. Il pèche donc contre Dieu.

                Avec ce chapitre, Paul annonce clairement la couleur aux chrétiens de Corinthe... NON au péché et à l'immoralité.

     

    « Chapitre 4 : Le serviteur de DieuChapitre 6 : Les catégories des pécheurs »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :