• 7.Jésus, le médiateur parfait

    7.Jésus, le médiateur parfaitÉPITRE AUX HÉBREUX

    CHAPITRE 7

    JÉSUS LE MÉDIATEUR PARFAIT

     

     

    Le thème principal de l’épître peut être résumé de cette façon : avec Jésus comme médiateur entre Dieu et les hommes, nous avons un accès efficace à Dieu. Nous pouvons donc, nous approcher avec une pleine assurance.

     

    Ce chapitre sept a toute son importance car il développe la pensée que Jésus remplace le souverain sacrificateur de l’Ancien Testament comme médiateur entre Dieu et les hommes.

     

    Le souverain sacrificateur selon la loi de Moïse était le représentant du peuple devant Dieu. Etant tiré des hommes, il était imparfait, impuissant et inutile (v18).

    Son sacerdoce était basé sur l’ordre d’Aaron, frère de Moïse, de la tribu des Lévites.

     

    MELCHIZEDEK

              Hébreux présente Jésus comme souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchizedek, un ordre complètement différent de celui d’Aaron.

              L’auteur s’appuie sur un psaume messianique – Psaume 110 - qui prophétisait un lien entre le Messie qui devait venir et Melchizedek, un contemporain d’Abraham.

     

    Qui était Melchizedek ? Genèse 14:17-20

    Hébreux le présente comme celui qui préfigure Jésus et établit des comparaisons

    ­Il est roi

    ­Il est sacrificateur du Dieu Très Haut

    ­Son nom signifie « roi de justice »

    ­Il est roi de Salem – paix, salut

    ­Il est sans généalogie – éternel

    ­Son sacerdoce n’est pas repris par un autre – perpétuel

     

    Melchizedek – Abraham

              Après la victoire d’Abraham sur ses ennemis, Melchizedek et Abraham se rencontrent.

    Rappelons-nous qu’Abraham est le père spirituel de tous ceux qui croient en Jésus

    Galates 3:7-9, 13, 14, 16, 29

    Dans la rencontre de ces deux personnages antiques, nous avons une image de la rencontre entre Jésus et les chrétiens.

     

    Trois évènements vont marquer cette rencontre

    ­ Melchizedek vient avec pain et vin

              Image de la nouvelle alliance en Jésus – Luc 22:19, 20

    ­ Melchizedek, roi de justice et paix, bénit Abraham – 1 Corinthiens 1:30 ; Ephésiens 2:14

    ­ Abraham donne à Melchizedek la dîme de tout.

    La dîme représentait 10% du butin

      

    Ce pourcentage des gains ne lui était pas imposé par une loi mais était l’expression de deux choses

    1. Le rôle de Dieu dans la victoire d’Abraham
    2. La soumission à Melchizedek, son supérieur spirituel.

     

    Apporter sa dîme au Seigneur signifie pour le chrétien

    1. Reconnaître que Dieu est la source de sa vie
    2. Exprimer sa soumission à la Seigneurie de Jésus.

     

    D’autres passages qui parlent de la dîme – Proverbes 3:9 ; Malachie 3:8-10 ;

    Matthieu 23:23

     

    Le parallèle entre la rencontre de Jésus et le chrétien avec celle de Melchizedek et Abraham est évident.

     

    JÉSUS – LE MÉDIATEUR PARFAIT

    Le médiateur impuissant et inutile a été aboli et remplacé par celui selon l’ordre de Melchizedek v18

    « Abolitio » est le terme légal pour l’annulation d’un contrat ou l’irradiation d’un nom d’un registre.

     

    Hébreux nous fait découvrir l’extraordinaire richesse de Jésus dans son rôle de souverain sacrificateur.

     

    1. Il vient de la tribu de Juda (v14) qui signifie « louange »
    2. Il est établi non par filiation, mais par décret personnel de Dieu – un serment (v21)
    3. Il exerce cette fonction selon la puissance d’une vie impérissable (v16) – il est éternel, permanent.
    4. Il apporte une garantie à l’alliance (v22)
    5. Il peut sauver parfaitement (v25)
    6. Il est saint ayant la pureté de Dieu (v26)
    7. Il est innocent et son innocence déteint sur ceux qui viennent à Dieu par lui – le coupable devient innocent
    8. Il est sans tâche – étant parfait son salut est parfait (v26)
    9. Il est séparé des pécheurs – étant séparé du péché (v26)
    10. Il est plus élevé que les cieux. Notre médiateur est glorifié à la droite du Père (v26)

     

    NOUS NOUS APPROCHONS DE DIEU

    C’est possible parce que Jésus nous donne un accès libre qui n’est pas souillé par les imperfections des hommes (v19).

    C’est lui qui intercède en notre faveur (v25)

    Nous ne pouvons pas mieux être introduit auprès de Dieu.

              Celui qui s’approche de Dieu par Jésus sera tout simplement parfaitement

    sauvé (v25)

     

    Quelle grâce il nous fait ! 

     

    1-Connaître Jésus

    L'homme retrouve la gloire 

    Sa maison, c'est nous 

    Vivre dan la paix de Dieu

    Réaliser l'appel de Dieu

    Réussir sa ve chrétienne

    Jésus le médiateur parfait

    Nouvelle alliance, nouvelle relation avec Dieu

    Le sang de Jésus

    La confiance pour s'approcher

    Les héros de la Foi 1

    Les héros ode la foi 2

    La course vers la gloire

    Vivre dans la nouvelle alliance