• 1.Connaitre Jésus

     

    1.Connaitre Jésus CHAPITRE PREMIER

    CONNAITRE JÉSUS-CHRIST

     

    CONTRASTE ENTRE ANCIEN ET NOUVEAU

     

    ­Deux époques sont mises en contraste : « autrefois » (v1) et « ces derniers temps » (v2)

    Les Juifs convertis à Christ doivent bien faire la différence.

     

    AUTREFOIS

              Dieu parlait par la bouche des prophètes qui étaient ses oracles – 1Pierre 1:10,11

              La révélation de Dieu venait comme les pièces d’un puzzle « à plusieurs reprises et de  plusieurs façons » – v1

              Elle venait également par le moyen des anges qui sont appelés des serviteurs, ministres ou des messagers. Ils peuvent prendre différentes formes  – vents (esprits), flamme – v7,14.

    Exemple : l’ange Gabriel à Daniel – Daniel 9:21 et, 550 ans plus tard, à Marie –

    Luc 1:26

     

    CES DERNIERS TEMPS

              Dieu parle uniquement par le Fils Jésus – v2

              Jésus n’est pas un canal (prophète), ni un instrument (ange).

              Il est la Parole même de Dieu, Il est lui-même Dieu – Jean 1:1,14.

              Dieu, dans sa pensée, ses réactions, sa volonté et ses actes se révèle entièrement à l’homme dans la personne de Jésus.

     

    QUI EST JÉSUS SELON HEBREUX ?

     

    1 - JESUS EST L’HÉRITIER DE DIEU DE TOUTES CHOSES – v2

              Toute la richesse de Dieu lui appartient. Tout ce que nous recevons de cette richesse doit passer par lui – Romains 8:17,29.

     

     

     

    2 - PAR JÉSUS DIEU A CRÉE L’UNIVERS – v2

              Dieu n’a pas créé le monde par une pensée ou par un acte, mais par une parole « Que la lumière soit et la lumière fut » – Genèse 1:3.

              Cette Parole créatrice s’est faite chair dans la personne de Jésus. Pour cette raison sa Parole guérit et libère – Matthieu 8:16.

     

     

    3 - JÉSUS EST LE REFLET DE LA GLOIRE DE DIEU – v3

              Le reflet est dans le sens d’un rayonnement, comme les rayons du soleil. Il est la lumière de Dieu qui éclaire le monde et qui éclaire le ciel – Jean 1:4,5,9 ; Apocalypse 21:23.

     

     

    4 - JÉSUS EST L’EMPREINTE EXACTE DE LA PERSONNE DE DIEU – v3

              Il ne ressemble pas au Père, mais LE représente parfaitement – Jean 14:8, 9.

              L’image évoquée par le texte est d’un sceau qui laisse une empreinte exacte dans de la cire chaude.

     

     

    5 - JÉSUS SOUTIENT TOUTES CHOSES – v3

              Il le fait par sa Parole puissante. Il est le garant de la création et du salut de Dieu. Il porte le plan de Dieu et assure son accomplissement – Philippiens 1:6 ; Colossiens 1 :17

     

     

    6 - JÉSUS A PURIFIÉ LES PÉCHÉS – v3

    Il a gagné le pardon des péchés de l’homme qui se repent. Il a ouvert le chemin de la réconciliation avec Dieu – Esaie 53:5 ; 1Jean 1:9. 

     

     

    7 - JÉSUS SIÈGE A LA DROITE DE DIEU  – v3

    La droite de Dieu est un lieu d’exaltation, d’autorité et d’intercession. Dans l’Ancien Testament, l’histoire de qui préfigure l’exaltation de Jésus est celle de Joseph élevé à la droite de Pharaon en Egypte –Genèse 41:40-44.

     

     

    8 - JÉSUS A RECU UN NOM PLUS EXCELLENT – v4

    • Depuis l’éternité, le Fils portait le nom : Parole de Dieu
    • Depuis le jardin d’Eden, Il portait le nom : Messie
    • Depuis Bethléhem, Il portait le nom : Jésus
    • Depuis sont exaltation à la droite de Dieu, Il porte le nom : Seigneur

                            Ce nom est au-dessus de tout autre nom – Philippiens 2:9-11.

     

    Maintenant que l’épître a établi qui, en fait, est Jésus, elle se consacrera à cequ’il a accompli. 

    1-Connaître Jésus

    L'homme retrouve la gloire 

    Sa maison, c'est nous 

    Vivre dan la paix de Dieu

    Réaliser l'appel de Dieu

    Réussir sa ve chrétienne

    Jésus le médiateur parfait

    Nouvelle alliance, nouvelle relation avec Dieu

    Le sang de Jésus

    La confiance pour s'approcher

    Les héros de la Foi 1

    Les héros ode la foi 2

    La course vers la gloire

    Vivre dans la nouvelle alliance

     

  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - ALLO ALLO ou êtes-vous ? Nombreux sont ceux à LA RÉUNION qui ont fait une expérience avec Dieu à un certain moment de leur vie mais qui n’ont pas vraiment donné suite.
    Les raisons peuvent être multiples… mauvaises fréquentations, trop de boulot, tenté par le mal, pas de réponse à la prière,déçu par des chrétiens...
    Certains deviennent blindés, durs, indifférents. Mais d’autres n’ont jamais oublié la joie qu’ils ont vécu marchant en communion avec Jésus et en se nourrissant de la bonne Parole de Dieu.
    Décide-toi que tu ne laisseras plus passer un seul jour avant un retour à la « maison du Père » comme dans l’histoire du fils prodigue (Luc 15) Prends tout ton courage et REVIENS VITE .
    Tu peux m’appeler, Pasteur Vincent au 06 92 79 70 26 -


    email - esterman.v@gmail.com

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LE SERPENT DANS LE DÉSERT

    Texte : Jean 3 :14,15

    Vincent ESTERMAN 

     

     

     

     

    « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. »

     

    Tous les auditeurs de Jésus comprenaient la parabole du serpent dans le désert. Nous avons ici, une application remarquable d’un passage bien connu du livre des Nombres. Elle est donc une nouvelle parabole historique.

     

    Il s’agit d’un bel exemple de la typologie biblique.

    Qu’est-ce que la typologie biblique ?

    Lorsqu’un évènement ou un personnage de l’Ancien Testament est une préfiguration de la personne de Jésus et de son œuvre rédemptrice les commentateurs bibliques appellent cela « un type ».

     

    Il y a de nombreux exemples :

    Sarah qui accouche d’Isaac, le fils de la promesse, quand humainement cela était impossible pour des raisons de stérilité - un type de Marie, étant toujours vierge, qui accouche de Jésus.

    Galates 4 :28,31

    Abraham qui offre en sacrifice son fils Isaac - un type de Dieu, le Père, qui offre Jésus en sacrifice.

    Jean 3 :16

    Joseph, ayant reçu des promesses d’occuper une place d’autorité, doit d’abord descendre dans les donjons d’une prison avant d’être élevé à la droite du Pharaon en Egypte – un type de l’humiliation de Jésus avant d’être élevé à la gloire. Philippiens 2 :5-11

    La sortie du peuple d’Israël de l’esclavage en Egypte avec, à sa tête, Moïse - un type de Jésus qui sort l’être humain de l’esclavage du péché. Romains 6 :6

    La traversée de la mer Rouge par le peuple d’Israël - un type du baptême du chrétien.  1Corinthiens 10 :1,2

    L’eau qui a coulé du rocher dans le désert - un type du baptême du Saint Esprit. 1Corinthiens 10 :4

     

    Nous avons donc, avec l’image du « serpent dans le désert » que Jésus nous donne, un autre exemple fort de typologie biblique.

     

    L’EFFET DE REGARDER

     

    Dieu est fin psychologue. Il connait bien l’homme, étant son créateur.

    Il connait l’importance et l’effet sur l’être humain, de porter son regard sur quelque chose.

     

    L’effet sur une personne de ce qu’il regarde se manifeste dans plusieurs situations :

    Il ne faut pas passer trop de temps à admirer les pâtisseries dans la vitrine d’un pâtissier. La tentation se fera très vite sentir !

    Dans les agences de voyages les catalogues de vacances sont conçus pour engendrer le rêve.

    Regarder un nouveau-né provoque de l’attendrissement surtout chez des mamans.

     

    Pour regagner mon bureau dans le 14ème arrondissement de Paris je devais longer la Rue Daguerre, piétonne et très animée. Les commerçants ont des stands et des comptoirs dans la rue et entre les poissonniers et les marchands de fruits et légumes les cris pour vendre leurs produits étaient souvent amusants. J’ai remarqué que lorsqu’une jolie fille passait, cela provoquait des réactions qui faisaient toujours sourire la fille. Quand je passais, moi, devant les poissonniers cela ne provoquait aucune réaction !

     

    Les problèmes du roi David ont commencé lorsqu’il a porté son regard sur sa voisine qui prenait son bain sur le toit de sa maison. 2Samuel 12 :2 

     

    Le regard produit un effet sur l’être humain. Dans cette parabole du serpent d’airain, le regard va jouer un rôle important.

     

    MOISE ET LE SERPENT D’AIRAIN

     

    Avec cette image Jésus ramène ses auditeurs à un évènement tragique dans le livre des Nombres 21 :4-9.

    Le peuple d’Israël est dans la révolte. Il se plaint contre Dieu et contre Moïse.

    Comme jugement, Dieu envoie une plaie de serpents très vénéneux et beaucoup de gens vont mourir suite aux morsures.

    Le peuple se repent et demande à Moïse d’intervenir auprès de Dieu. Moïse prie et Dieu répond :

    « L’Eternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant et place-le sur une perche ; quiconque aura été mordu et le regardera, conservera la vie. » v8

    Moïse a obéi et le jugement a été retiré.

     

    La parabole est riche de symbolisme pour le chrétien.

     

    Le serpent, c’est le diable. Genèse 3 :1

    La morsure qui donne la mort, c’est le péché. Ephésiens 2 :1

    Le serpent élevé par Moïse, c’est Jésus à la croix. Jean 3 :14

    Ceux qui portent le regard sur le serpent d’airain, c’est ceux qui sont sauvés. Jean 3 :15

     

    Le parallèle avec la mort de Jésus sur la croix est évident.

    La mort est venue au peuple par la morsure des serpents.

    Le péché, par la séduction du diable, a provoqué la mort spirituelle chez l’homme.

    Pour redonner la vie, Jésus a du devenir « comme un serpent ».

    Il n’a pas seulement pris sur lui-même, les conséquences du péché mais il est devenu péché, raison de sa mort.

    2Corinthiens 5 :21 « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui, justice de Dieu. »

     

    Il est important de noter qu’en s’identifiant avec le serpent dans le désert Jésus ne dit pas qu’il est devenu le diable sur la croix. Il est devenu péché sur la croix, la conséquence du travail du diable.

     

      Lui, qui était UN avec le Père, maintenant devenu péché, est séparé du Père qui est saint.

    Pour cette raison, le Père a du se détourner de lui, ce qui a conduit au cri terrible de Jésus : « Eli, Eli ; lama sabachthani ! ». (Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as- tu abandonné ?) Matthieu 27 :46

    Cette séparation est insupportable pour Jésus, mais aussi pour le Père.

     

    Et la mort que donne le péché est tombée sur lui.

     

    ÉLEVER JÉSUS

     

    Mais Jésus nous fait une belle promesse liée à sa mort sur la croix.

    Jean 12 :32,33

    « Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. »

     

    Élever Jésus, nous pouvons le faire par nos louanges, par nos témoignages, par nos déclarations, et par nos prédications.

    Cependant, la réalité c’est qu’il a déjà été élevé sur une croix.

    Et tous ceux qui portent le regard sur lui seront sauvés.

    L’effet du regard sera la vie éternelle.

     

    La prophétie Esaïe concernant Jésus nous l’explique clairement :

    Esaïe 53 :4,5

    « Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. »

     

    Quand il y a repentance pour la révolte contre Dieu, Dieu nous demande de regarder au « serpent sur une perche » pour être pardonné, guéri.

     

    LE CENTENIER

     

    Nous avons une illustration magnifique de quelqu’un qui a regardé Jésus sur la croix pour recevoir la vie.

     

    Il s’agit du centenier qui avait la responsabilité de l’exécution de Jésus.

    Il était présent à toutes les étapes de la préparation de la crucifixion.

    Les soldats qui ont revêtu Jésus d’un manteau pour se moquer de lui étaient sous ses ordres. Il a assisté à la couronne d’épines, les moqueries, les crachats.

     

    Il était là pour le chemin de la croix et il a dû s’assurer que Jésus ne meurt pas en portant la croix. C’est lui qui a ordonné le recrutement de Simon de Cyrène pour aider Jésus à porter sa croix.

     

    Une fois que Jésus était cloué sur la croix son travail était terminé. Il fallait maintenant attendre sa mort.

    Les heures ont passé, le temps se gâtait, les gens rentraient chez eux, le spectacle terminé. Les soldats pliaient bagage et le centenier restait seul devant les trois crucifiés.

     

    Il regarde les deux brigands et ordonne que leurs jambes soient brisées pour accélérer la mort par étouffement.

     

    Mais devant Jésus, il constate qu’il est déjà mort.

    Il ordonne qu’un de ses soldats le transperce avec une lance.

    On ne sait jamais. Il ne faudrait surtout pas que Jésus survive à cette crucifixion et que ses disciples le sauvent.

     

    Il constate que le sang est versé jusqu’à la dernière goutte.

    Il se retourne pour rentrer à la caserne mais s’arrête.

    La terre tremble, le soleil disparaît, le ciel est complètement obscurci.

     

    Il se sent mal. C’est ridicule, il avait effectué beaucoup de crucifixions. Mais celle-ci n’est pas comme les autres.

    Il y a quelque chose qu’il ne comprend pas.

     

    Il regarde Jésus une dernière fois.

    Et là, tout ce qu’il a vécu au cours de la journée lui tombe dessus. Ses yeux s’ouvrent, son cœur d’homme aussi, et il crie :

    « Assurément, cet homme était Fils de Dieu. » Matthieu 27 :54

     

    Comment est-ce possible qu’un homme comme ce centenier romain, ignare, puisse comprendre qui était Jésus réellement ?

     

    Comment un païen qui avait ses dieux à lui, pouvait-il  comprendre que le seul vrai Dieu avait un Fils et que ce Fils était venu sur terre ?

    Comment pouvait-t-il savoir que ce mort sur la croix était ce Fils de Dieu ?

     

    La réponse à ces questions est simple :

    il a porté son regard sur le serpent dans le désert. Et le mort est revenu à la vie.

     

    Un dimanche matin une femme est venue à notre culte. Elle aimait Jésus de tout son cœur. J’ai appris que sa conversion était assez récente. Son mari m’a expliqué qu’elle avait suivi toutes les spiritualités sur le marché des spiritualités. Elle avait tout essayé cherchant des réponses pour sa vie sans jamais trouver la paix. Mais un jour elle a entendu parler de Jésus, le Jésus de la Bible.

    Elle a porté son regard sur la croix et la lumière de Dieu a brillé dans son cœur. Jésus n’était pas un « maître » comme les autres.

    En portant son regard sur lui, la morsure a été guérie et la vie éternelle gagnée.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - A VOS BASKETS - Espace Foi Sans Frontières Ouest et Sud aiment sortir de leurs murs .. Objectif, atteindre nos voisins ! Ce matin plusieurs équipes étaient sur le terrain ....  EFSF propose la prière 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Contact - 06 92 79 70 26

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Liste messages llSÉRIE L'APPEL DE DIEU

    Vincent Esterman

     

     

     

     

     

    Courir suivant les règles

    Courir vers le but

    Dans un même combat

    Lève-toi, il t'appelle

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ile de la Réunion- Espace Foi Sans Frontières Ouest - Une matinée à ne pas louper, chapelle de l'Ermitage, ruelle des Ajoncs 10h . Musique live style gospel,  Conférence biblique conduite par le pasteur Vincent Esterman "La passion du Christ... Oui, mais pourquoi ?"

    Dimanche 21 avril 

    Pique -nique de Pâques sur la plage 

    Matinée portes ouvertes à l'Ermitage

      

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La Réunion - Espace Foi Sans Frontières .Demandez le programme !
    RDV avec le pasteur Vincent Esterman cette semaine :
    EFSF SUD 
    MERCREDI (Saint-Pierre) 18h30, enseignement autour d'une nouvelle parabole,
    SAMEDI 18H30 il partagera la Parole de Dieu, (cf. pour les adresses Lieux)
     
    EFSF OUEST
    JEUDI 18h30, découvrir ou mieux comprendre la Bible - 3 Boulevard de Strasbourg, LE PORT (Exceptionnellement au Port les 11, 18, et 25 avril)
    DIMANCHE 10h Réunion chrétienne - La musique est live, (style Gospel), le message motivant , l'accueil chaleureux ... On vous attend encore plus nombreux chapelle de l'Ermitage ruelle des Ajoncs
    Après la Réunion détente à PICHETTE autour d'un repas et plongeon dans la piscine !
    Nous avons hâte de te retrouver ou de faire ta connaissance, toi qui nous suit sur Facebook et nos sites -
    Contact - 06 92 79 70 26
     
    CULTES/SERVICES ET ETUDES BIBLIQUES ile de la Réunion
    Espace Foi Sans Frontières EST- NOUVEAU GROUPE EFSF - ST BENOIT. "Découvrir ou mieux comprendre la Bible" C'est ce jeudi. Prends contact avec Paul au
    06 92 14 30 60 - Cette soirée est pour toi si tu habites dans le coin !
    CULTES/SERVICES ET ETUDES BIBLIQUES ile de la Réunion

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    le de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - OUEST.

    baptêmes par immersion

    Un nouveau service de BAPTÊMES PAR IMMERSION se prépare dans le lagon de l'Ermitage. Nous vous communiquerons la date très bientôt -

    Vous habitez la Réunion et que vous envisagiez un baptême par immersion ou que vous vous posiez des questions quant à ce sujet, le pasteur Vincent Esterman est disponible pour en parler et vous apporter un éclairage biblique si vous le souhaitez .....UN SIMPLE COUP DE FIL SUFFIT - 06 92 79 70 26

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ile de la Réunion - Espace Foi Sans Frontières - OUEST.

    baptêmes par immersion

    Un nouveau service de BAPTÊMES PAR IMMERSION se prépare dans le lagon de l'Ermitage. Nous vous communiquerons la date très bientôt -

    Vous habitez la Réunion et que vous envisagiez un baptême par immersion ou que vous vous posiez des questions quant à ce sujet, le pasteur Vincent Esterman est disponible pour en parler et vous apporter un éclairage biblique si vous le souhaitez .....UN SIMPLE COUP DE FIL SUFFIT - 06 92 79 70 26

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • etude biblique le port DÉCOUVRIR

    OU MIEUX COMPRENDRE LA BIBLE

     

     

     

     

     

    La Réunion - Espace Foi Sans Frontières Ouest - SI VOUS HABITEZ DANS L'OUEST cette soirée est pour vous ! C'est ce jeudi  avec le pasteur Vincent Esterman 
    DÉCOUVRIR OU MIEUX COMPRENDRE LA BIBLE - 18h30  , Soirée ouverte à tous . 
    Contact - 06 92 79 70 26 

    ATTENTION EXCEPTIONNELLEMENT LES JEUDIS 11, 18, et 25 avril,

    LES REUNIONS AURONT LIEU  (non pas à Sait-Paul) MAIS

    3 Boulevard de Strasbourg, LE PORT
    Accueil

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA COUPE, LES SÉPULCRES

    ET LES VIPÈRES

     

                  

     Texte : Matthieu 23 :25-33

    « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites !... »

     

    Plusieurs paraboles de Jésus sont racontées dans le but de dénoncer la religiosité des pharisiens.

     

    Dans cet extrait de la condamnation des scribes et des pharisiens par Jésus nous avons 3 images fortes, 3 paraboles qui se succèdent pour exposer l’hypocrisie de ces chefs religieux et même leur dangerosité pour la population.

     

    Mais ces images sont-elles pertinentes aujourd’hui ? Des sortes de scribes et de pharisiens existent-ils dans le monde chrétien ?

    La réponse est OUI, là où on rencontre les coupes, les sépulcres et les vipères décrites par Jésus dans ce passage.

     

    LA COUPE

    V25, 26 « Malheurs à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et au-dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance. Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat afin que l’extérieur aussi devienne net. »

     

    L’image est celle de quelqu’un qui fait la vaisselle. S’il faut faire la vaisselle, c’est qu’après avoir cuisiné, la coupe et le plat sont sales. Mais le plus sale n’est pas l’extérieur de la vaisselle ou des casseroles, c’est l’intérieur. Il est inimaginable de prétendre faire la vaisselle et de nettoyer seulement l’extérieur !

     

    Pour faire la vaisselle, chacun à sa technique. Il y a les « sans produit ». Ils lavent à l’eau seulement, et il y a les perfectionnistes, lesquels lavent, rincent, essuient et rangent, le tout dans la foulée. Quand je fais la vaisselle, j’attaque toujours l’intérieur en premier. Je fais un prélavage. Je m’assure de bien enlever tout ce qui colle à l’intérieur. Ensuite je passe au lavage et rinçage de l’intérieur et de l’extérieur. Et je laisse sécher. Mais si Denise, en rangeant, remarque que j’ai mal nettoyé l’un des récipients, elle me le redonne à laver. On ne range pas ce qui est sale.

     

    L’approche des pharisiens est à l’opposé. Ils ne font aucun travail en eux-mêmes, aucune remise en question personnelle. Jésus démontre que c’est une approche hypocrite. Ils lavent l’extérieur qui n’était de toute façon pas très sale. Mais le plat n’en devient pas pour autant propre.

    Toute la saleté reste collée à l’intérieur. Elle est collée à leur cœur, à leurs pensées, à leurs motivations, à leurs attitudes.

    Et sans s’inquiéter de la crasse intérieure, ils se rangent eux-mêmes dans le placard !

     

    Jésus identifie la saleté intérieure des pharisiens hypocrites 

    v25 « ils sont plein de rapine et d’intempérance.

    Il nous donne un moyen d’identifier le « pharisien » de nos jours !

     

    Rapine est le mot grec pour pillage, donc extorquer, voler.

    Ce mot est utilisé pour parler de quelqu’un qui enfonce un crochet pour tirer quelque chose à lui ou d’un râteau pour amasser des feuilles.

     

     

     

    Il s’agit d’une personne qui veut prendre ce qui appartient à un autre pour le ramener à lui.

    L’hypocrite veut voler la gloire et l’honneur qui appartiennent à Dieu. Il veut arracher le respect dû à un véritable homme de Dieu.

     

    Intempérance est le mot grec qui signifie excès et manque de maîtrise de soi. Il s’abandonne aux appétits de la chair.

     

    Dans le hall de réception d’une grande maison productrice de Champagne, à Epernay, où j’ai célébré une cérémonie de mariage, on peut voir un tableau qui montre des ecclésiastiques, rouges et corpulents, autour d’une table, se gavant de nourriture et s’enivrant de vin. Ce n’est pas beau à voir...

     

    Je mettrais tous les prêtres pédophiles et les pasteurs qui tombent dans l’immoralité ou qui pillent l’argent des chrétiens pour s’enrichir personnellement dans cette même catégorie de personnes.

     

    LES SÉPULCRES

    V27,28  « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis qui paraissent beaux au dehors et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors vous paraissez justes aux hommes mais au-dedans vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité ».

     

    L’image est très dure.

    Je pense à cette parole de Jésus chaque fois que je passe sur le Barachois à St Denis, capitale administrative de la Réunion, devant le cimetière du bord de mer. Dans le cimetière il y a de magnifiques caveaux et sépulcres d’un blanc éclatant, remplis d’ossements de morts.

     

    Deux mots m’intéressent dans cette phrase :

    « Paraissent » et « iniquité »
    L’extérieur, c’est le paraître. C’est l’une des caractéristiques d’un pharisien : I il veut paraître, il veut être vu et remarqué.

    Les beaux vêtements que portent les responsables religieux parlent d’eux-mêmes. Que ce soit une soutane portée aujourd’hui sur la voie publique par un prêtre intégriste, ou les télévangélistes dans leur costume couteux, ou encore cette nouvelle génération de pasteurs avec leur tenue très tendance, on se soucie beaucoup du paraître.

     

    Paraître, c’est le mot grec qui signifie « briller, apparaître » comme le soleil levant. C’est attirer l’attention en vue d’impressionner et susciter une opinion favorable.

     

    Le paraître ne peut se faire valoir qu’à la vue des hommes. On ne peut jamais paraître devant Dieu, car pour lui tout est transparent.

    Le blanc des sépulcres blanchis donne une impression de pureté mais cette « pureté » cache « toutes espèces d’impuretés ».

     

    « Iniquité » signifie plus précisément « vivre hors-la-loi », soit par ignorance soit par arrogance et rébellion. C’est vivre comme si les lois de Dieu s’appliquaient aux autres mais pas à soi.

    Y a-t-il des « hors-la-loi » chrétiens qui ne respectent pas la « loi » de Jésus du pardon, de l’amour, de l’obéissance, de l’humilité ?

    Si oui, ils sont animés d’un esprit de pharisien et Matthieu 23 s’applique à eux.

     

    RACE DE VIPÈRES

    V33 Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? »

     

    Jésus avait déjà utilisé cette image pour décrire les pharisiens en Matthieu 12 :34

    « Race de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. »

     

    Mais Jésus n’était pas la première personne à traiter les pharisiens de vipères. Jean-Baptiste avait fait de même lorsqu’il baptisait dans le Jourdain.

    Matthieu 3 :7 « Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? »

     

    Quelques caractéristiques des vipères :

    Quand elles attaquent leur proie, elles enfoncent leurs crochets et injectent leur venin profondément. La morsure ne tue pas systématiquement mais elle est extrêmement douloureuse et le venin attaque le sang et le cœur plutôt que les muscles.

     

     C’est une espèce de serpents que l’on trouve dans presque toutes les régions du monde.

     

    La vipère est une image bien choisie pour montrer la dangerosité spirituelle du pharisien dont la morsure attaque et paralyse le cœur de ses auditeurs et empoisonne le sang qui évoque la vie de Dieu-.

    Et les pharisiens, on en croise dans tous les milieux religieux.

     

    Non seulement Jésus a voulu se démarquer et condamner les pharisiens de son époque, mais il a eu le souci, par les images qu’il a utilisées, de nous aider à identifier les pharisiens de nos jours afin de ne pas les suivre et ne pas les laisser nous influencer.

     

    Alors lavons l’intérieur de la coupe et du plat en premier. Faisons un vrai travail sur soi pour repérer et éliminer tout ce qui n’est pas à la gloire de Dieu dans notre vie intérieure, ne laissons rien passer, afin que, comme dit le vieux chant, « Jésus en dedans se voit en dehors ».

     

    Ne soyons pas impressionnés par des sépulcres blanchis et ne jouons pas avec des vipères ! Ce sont bien les leçons de ces trois paraboles.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique