•  

    L'AVORTEMENT

    JEUDI 31 JUILLET 18H30 soirée QUESTIONS DE SOCIETE A SAINT-GILLES-LES-BAINS - Après l'euthanasie, mariage et remariage, Relations sexuelles hors mariage, le suicide, ce jeudi il sera question de L’AVORTEMENT. A la lumière de l’actualité et de la Bible le pasteur Vincent Esterman abordera ce sujet . Soirée ouverte à tous - Entrée libre et gratuite – Partage et convivialité après la conférence autour d’une collation comme d'habitude . SAINT GILLES LES BAINS (Entrée par le théâtre de plein Air) Plus de détails 06 92 79 70 26

    L’AVORTEMENT, QU’EN DIT LA BIBLE

              Pour la personne qui s’inspire de la Bible pour sa vie, les 10 commandements présentés dans Exode 20:7-17 sont à la base de sa moralité et son éthique.

    Le 5ème commandement est tout simplement « Tu ne tueras point ». Plusieurs questions de société sont touchées par cet ordre que Dieu a donné à Moïse : meurtre, suicide, terrorisme, peine de mort, euthanasie, et l’avortement (IVG).

              Pour ce sujet qui divise les avis, la question fondamentale est à quel moment, à partir de la conception, peut-on parler de prendre une vie humaine ?

    DIEU QU’EN PENSE T-IL ?

              Juridiquement, le statut de « personne » s’acquiert avec le certificat d’accouchement. Donc, avant l’accouchement selon la loi, il n’y a pas d’être humain. Mais Dieu, le perçoit-il de la même façon ou voit-t-il le début de la vie humaine au moment de la fécondation d’un ovule par le sperme ?

    Les passages bibliques suivants répondent à cette question

    Job 10: 8-11 – Tu m’as revêtu de peau et de chair, tu m’as tissé d’os et de nerfs

    Job 31:15 – Celui qui m’a crée dans le ventre de ma mère ne les a-t-il pas créé ? Le même Dieu ne nous a-t-il pas formés dans le sein maternel.

    Ps 22:11 – Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

    Ps 139:13 – C’est toi qui as formé mes reins, qui m’a tissé dans le sein de ma mère.

    Ps 139:16 – Quand je n’étais qu’une masse informe tes yeux me voyaient et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient donnés avant qu’aucun d’eux n’existe.

    Jérémie 1:5 – Avant que je t’ai formé dans le ventre de ta mère je te connaissais et avant que tu sois sorti de son sein, je t’avais consacré...

    Luc 2:21 – On lui donna le nom de Jésus, nom qu’avait indiqué l’ange avant qu’il soit conçu dans le sein de sa mère.

    Galates 1:15 – Mais lorsqu’il plut à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère et qui m’a appelé par sa grâce…

    LES CONCLUSIONS QUE NOUS POUVONS TIRER

    1. Avant même la conception, Dieu connaît déjà la personne – Jérémie 1:5
    2. Avant même la conception, Dieu connaît le nombre de jours d’une vie Ps 139:16
    3. Avant la conception l’appel de Dieu sur une vie est établi. Luc 2:21 ; Galates 1 :15
    4. Le processus de la conception à l’enfant tout formé dans le ventre de sa mère est   une œuvre de Dieu – Job 10:11; Job 31:15; Psaumes 139:13;

    La seule conclusion possible est que l’avortement serait l’interruption d’une œuvre de Dieu et brise le plan de Dieu pour la vie de cette personne

    LES QUESTIONS PLUS COMPLEXES

    1. Quand la vie de la mère est en danger
    2. Quand l’enfant naîtra avec des handicaps majeurs
    3. Les autres motifs avancés pour tenter de justifier un avortement : le viol, l’inceste, les problèmes économiques, une mère mineure ….

    Ayant bien posées les bases bibliques et dans le plein respect de celles-ci, une approche chrétienne doit être motivée par la compassion usant de sagesse.

    ET POUR CELLE QUI DOIT VIVRE AVEC LE SOUVENIR D’UN AVORTEMENT ?

              Mettre fin intentionnellement à une vie humaine est une violation du 5ème commandement. Dans l’Ancien Testament, un meurtrier était lui-même mis à mort pour son crime – Nombres 35 :16

    Dans le Nouveau Testament, Jésus pardonne le meurtrier qui se repent sincèrement de son péché (voir la réponse de Jésus au malfaiteur – Luc 23:41-43)

    Même pour la pire des fautes l’amour de Jésus peut pardonner et libérer la personne de toute condamnation aux yeux de Dieu – 1Jean 1:7,9

    « »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :