• SCIENCE ET FOI,
    NE SONT-ELLES PAS CONTRADICTOIRES ?

    Apparemment NON si l’on interroge les nombreux scientifiques qui croient en un Dieu surnaturel et personnel. Et pourquoi même se poser cette question comme si les deux étaient d’éternels rivaux se battant pour l’esprit de l’homme. Comme disait un vieil oncle «quand on veut une tomate on va chez le marchand de légumes et quand on veut une saucisse on va chez le boucher ».

    LES DEUX MONDES

    L’homme qui se limite à ses 5 sens pour acquérir la connaissance (la vue, le toucher, le goût, l’odorat et l’ouie) connaîtra bien ce qui est visible, le monde naturel, mais ne se doutera pas de l’existence d’un monde invisible et spirituel.
    Le poisson connaît bien le monde aquatique mais ne peut pas imaginer le monde terrestre.
    Ce n’est pas pour cela qu’il n’existe pas.
    Cependant certains animaux comme le crocodile connaissent les deux.

    D’OU VIENT LE CONFLIT ?

    N’est-ce pas tout simplement parce que les hommes de foi se sont prononcés d’une façon catégorique dans les domaines de la science et que les hommes de science se sont prononcés d’une façon catégorique dans les domaines de la foi ? Quand le scientifique veut prouver par la science que Dieu n’existe pas il ne fait plus de la science mais du scientisme. Il a une thèse à défendre à tout prix. Mais quand la religion dit que la science n’a rien à lui apprendre sur sa connaissance du monde et de l’homme elle s’enferme dans le dogmatisme.

    PRENONS UN EXEMPLE MARQUANT

    Création ou évolution ? Celui qui croit à la création de la terre et de l’homme par Dieu selon le récit biblique ne possède pas tous les détails de cette création. Pourquoi ne pourrait-il pas croire également au principe de sélection naturelle et accepter que la Bible reste silencieuse sur des questions comme la préhistoire ?

    Le scientifique qui veut tout expliquer par un Big Bang demande à son public d’avoir beaucoup de foi et d’imagination pour penser que le monde est devenu ce qu’il est purement par hasard, et il ne faut surtout pas lui demander d’où est venu l’impulsion pour le Big Bang !

    LUC, HOMME DE SCIENCE, HOMME DE FOI

    Personnage important du Nouveau Testament de la Bible, Luc est médecin de formation exerçant sa profession à l’époque de l’Apôtre Paul – 30 à 65 ans après Jésus-Christ. Il est également auteur de deux livres de la Bible (l’Évangile de Luc et Actes des Apôtres). Ce scientifique comprend ce qu’est la foi. Il l’explique en citant un des disciples qui rencontra Jésus sur une route après sa résurrection « Notre cœur ne brûlait-il pas au dedans de nous lorsqu’il nous parlait en chemin et nous expliquait les Écritures » – Luc 24:32

    Pour Luc, la foi ce ne sont pas des croyances religieuses stériles, mais c’est le cœur qui brûle ayant rencontré Jésus.
    Ce médecin a le désir d’aider toute personne sincère et en
    recherche à connaître les faits concernant Jésus.
    Il commence son Évangile avec ce préambule « Il m’a aussi semblé bon après avoir fait des recherches avancées sur toutes ces choses depuis leur origine, de les exposer par écrit d’une manière suivie – Luc 1:3

    Un scientifique rigoureux qui écrit avec un cœur allumé par la flamme de la foi … c’est possible.

    LA SCIENCE ET LA FOI, NE SONT-ELLES PAS CONTRADICTOIRES ?

     

    « Science e tfoi : contradictoires ? Protestants et catholiques : quelles différences ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :