• CEUX QUI ONT RENCONTRE JESUS

     DANS LES EVANGILES

    ZACHEE

    Texte : Luc 19:1-10

    L’histoire de la rencontre de Jésus et Zachée et de la conversion de ce dernier est remarquable. Zachee est littéralement cueilli de son arbre comme on cueille le fruit d’un arbre fruitier. La rencontre est unique pour d’autres raisons.

    L’HOMME RICHE
    Zachée est appelé un homme riche (v2) et nous apprenons la source de sa richesse. En tant que chef des publicains il était celui chargé par l’armée romaine d’occupation de prélever des taxes auprès de la population. Il était tenu de verser aux Romains une certaine somme. Tout ce qu’il arrivait à faire entrer au-dessus de cette somme lui revenait. L’extorsion faisait partie du métier. Le poste de chef des publicains était synonyme d’avidité et d’impopularité.
    La transformation de Zachée est surnaturelle. Jésus avait dit qu’il était quasiment impossible qu’un homme riche entre dans le Royaume de Dieu – Marc 10:23-27.
    Le jeune homme riche de Marc 10:17-22 en était l’exemple. Mais ce qui est impossible à l’homme est possible à Dieu. Zachée en est la preuve.

    LA CURIOSITE
    La recherche spirituelle dans les premières étapes s’exprime souvent par la curiosité. Zachée était curieux. Il n’était pas demandeur. Il n’est pas venu à Jésus, mais il voulait simplement voir celui dont on parlait beaucoup.
    La curiosité demande à être satisfaite. Elle pousse la personne à faire ce qu’elle ne ferait pas autrement. Dans le cas de ce publicain cette envie de voir le pousse à surmonter le problème de sa petite taille et de la honte d’être vu dans un arbre. Finalement, Jésus se sert de la curiosité humaine pour sauver une âme perdue.

    L’EMPRESSEMENT DE JESUS
    Il y a tout un enseignement à tirer de ce que Jésus dit à Zachée.

    1. Il utilise son prénom. Jésus est très personnel. Il n’est pas protocolaire. Il est le bon berger qui appelle chaque brebis par son nom – Jean 10:3.

    2. Il le met sous pression. Il faut qu’il descende tout de suite. Ce n’est pas Zachée qui a choisi Jésus mais Jésus qui l’a choisi – Jean 15:16.

    3. Il utilise le mot « aujourd’hui ». « Aujourd’hui » c’est le jour du salut. « Maintenant » est le moment de Dieu pour une vie – 2Corinthiens 6:2 ; Luc 23:43.
    « Aujourd’hui » remplace le Sabbat comme le jour du Seigneur – Hébreux 4:7,8.

    4. Jésus veut entrer chez Zachée. Il veut demeurer dans sa maison. Il veut demeurer dans la vie personnelle de tout homme – Jean 14: 23.

    5. Il s’invite lui-même chez Zachée. A ce dernier de l’accueillir ou de le rejeter
    Apocalypse 3:20.


    LA REPRENTANCE
    Dans la réaction de Zachée nous avons un exemple de la repentance qui doit accompagner la foi en Jésus.
    Zachée quitte son arbre sans hésitation.
    Il reçoit Jésus chez lui – Jean 1:12.
    Il éprouve une réelle joie dans cette conversion – Esaïe 12:3
    Il reconnaît ses torts et veut faire une restitution. Ce sont les fruits de la repentance Matthieu 3:8.
    Son attitude vis à vis de l’argent est transformée.
    Avant il servait Mammon (les riches) maintenant il veut servir Dieu – Matthieu 6:24.
    Il devient généreux avec son argent. C’est l’indication d’une vraie repentance
    1Timothée 6-:17-19.

    LA BREBIS PERDUE
    Un détail qui ne doit pas nous échapper est le niveau de restitution que Zachée propose spontanément à ceux à qui il a fait tort…. « Je lui rends le quadruple » v8
    Pourquoi le quadruple et non le double ou le triple ou le centuple ?
    La restitution au quadruple avait une signification particulière pour ceux qui connaissaient l’Ancien Testament. C’était ce que la loi exigeait pour celui qui avait volé une brebis à un autre – Exode 22:1.
    La connaissance de cet article de loi est confirmée par la réaction du roi David devant la déclaration du prophète Nathan-2Samuel 12:4-6.
    Dans son désir de restituer le quadruple, Zachée reconnaît avoir volé des brebis.
    Quel contraste avec la dernière phrase de Jésus « car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » v10. Allusion est clairement faite à la parabole de
    la brebis perdue – Luc 15:3-7.
    Zachée volait des brebis aux autres mais il était lui-même une brebis perdue que Jésus a cherchée et sauvée.

    Nous avons dans cette phrase (v10) la raison même de la venue de Jésus sur la terre… « Chercher et sauver ce qui était perdu ».

    Celui qui s’implique dans cette mission sera toujours au cœur de la volonté
    de Dieu.

    « »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :